Présentation de l’éditeur
« Mathias Malzieu est… Mathias Malzieu est un Petit Prince en anorak. Mathias Malzieu est un homme de goût (il aime les livres de Richard Brautigan et les disques de Johnny Cash). Mathias Malzieu est un poète. Mathias Malzieu est le chanteur de Dionysos, un groupe de rock qui n’arrête pas de faire des bonds pour avoir la tête dans les nuages et décrocher les étoiles. Mathias Malzieu est un enfant qui a beaucoup appris des grandes personnes. Mathias Malzieu est un pionnier du mini-western : les rêves sont sa frontière » Stéphane Deschamps-Les Inrockuptibles

Ce livre est un vrai petit bonheur, un petit recueil précieux, à lire et à relire. Il faut dire que je l’ai attendu avec impatience pendant des mois. Lorsque je me suis intéressée à la littérature de Mathias Malzieu, ce petit recueil était indisponible et il aura fallu attendre cette année, qu’il soit réédité pour enfin le lire.
Et cela m’a conforté dans mon affection pour Mathias Malzieu, l’auteur (j’aime aussi énormément le chanteur).
Ces 38 petits western comme il les appellent son ses premiers textes publiés et montrent à quel point il est talentueux, imaginatif, bouillonnant de rêves et de sentiments.
38 textes très courts où l’on croise des fantômes, des longboards, des fées, des bonhommes de neige, des ballons de foot, des trains, des cowboys des temps moderne, des écureuils…un florilège de petits moments de vie traduits par Mathias Mlazieu avec ses mots. Magiques, farfelus, enfantin, mélancoliques, amoureux, passionnés, amusés, ils sont tout cela à la fois.
Il fait passer à travers ces textes ses émotions.
Il est comme un petit lutin qui refuserait de grandir et qui continuerait de voir la vie avec ses yeux d’enfant. On y découvre son cœur d’artichaut, sa fragilité, ses peurs, ses fantasmes.
Pour lui les mouchoirs en papier usagés se transforment en petits fantômes, le crépi d’une chambre d’hôtel en meringue…. Il invente la merveilleuse la pâte à bisou dont j’adore le concept !
Il nous emmène à Paris, Londres, sur scène, sur la route, le long des vagues, à l’intérieur de son cœur, nous explique comment bien comprendre les fantômes et tant d’autres choses encore.
Mes textes préférés : l’interrupteur élastique, la pâte à bisous part 2, histoire d’écureuils, l’équipe de foot des bonhommes de neige, bouses d’anges, football est amour, histoire de printemps, le bar des neiges, la légende de caliméro, le bracelet d’argent.
Malheureusement, comme je vous le disais dans ma critique de son dernier ouvrage j’ai le sentiment qu’à trop vouloir bien faire il a perdu un peu de sa superbe au fil des ouvrages, celui-ci est une merveille, les 2 suivants également et le dernier m’a beaucoup déçue. A voir si cela se confirme à sa prochaine publication.


Rendez-vous sur Hellocoton !