5 habitudes de bien-être dont je ne peux plus me passer

5 habitudes de bien-être dont je ne peux plus me passer

Je ne sais pas si c’est le fait d’avancer en âge ou simplement parce que je me suis retrouvée face à de fortes douleurs me forçant à prendre conscience d’un certain mal-être mais depuis quelques années je prends un grand plaisir à prendre soin de MOI !
Il y a 20 ans déjà, quelqu’un m’avait dit ” tu sais, si tu ne prends pas soin de toi d’abord, tu ne pourras pas prendre soin des autres” mais j’étais jeune et je n’avais pas saisi toute la portée de cette phrase. J’ai alors passé de nombreuses, très nombreuses années à être l’oreille attentive, celle sur qui l’on pouvait compter, j’ai enfoui mes rêves et mes désirs, j’ai subi plutôt que décidé, j’ai attendu (argh, rien que de l’écrire ça me révolte contre moi-même !) et un jour mon corps a dit ce que je refusais d’entendre : Stop ! Basta, ça suffit, ça ne fonctionne plus !
J’avais probablement trop donné, pas assez reçu et tout s’est détraqué !
Aujourd’hui, j’ai pris conscience de tout cela et j’essaie petit à petit de mieux m’écouter, de saisir les signaux, de m’interroger sur ce que je veux ou ce que je ne veux pas. Je veille surtout à beaucoup plus me chouchouter.
Et pour cela, j’ai pris quelques habitudes, au départ pour “essayer” et puis qui sont devenues mes petites routines quotidiennes, des gestes dont je ne peux plus me passer.
Ce sont des choses simples, accessibles, qui me correspondent et me conviennent mais qui, peut-être pourront également vous faire du bien.

1- Mettre les jambes en l’air

J’arrête les esprits mal placés tout de suite, il n’est pas du tout question d’une partie de jambes en l’air, quoique si… mais seule 😉
Je vous parle ici d’une posture très simple, à pratiquer chaque jour et qui possède de multiples bienfaits.
En yoga on l’appelle Viparita Karani mais inutile d’avoir un tapis ou même d’être yogi pour en ressentir les vertus.
Je la pratique tous les soirs et elle me fait un bien fou !

En ayant les jambes plus hautes que le cœur, on peut soulager énormément des petits maux du quotidien dont voici une liste non exhaustive :

  • Soulage l’anxiété
  • Soulage les maux de tête
  • Aide à combattre l’insomnie
  • Apaise le mental
  • Soigne la dépression légère
  • Détend les jambes lourdes
  • Détend le bas du dos

Comment s’installer

Si possible, choisissez un endroit calme où vous vous sentez bien, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

  1. Allongez-vous confortablement sur le sol, votre lit ou votre canapé et positionnez les jambes contre le mur. Vous pouvez également déposer vos jambes sur la chaise, idéalement les genoux adoptant un angle de 90 degrés si les tendre est trop difficile.
  2. Placez une couverture, si besoin, sous le sacrum, sous le cou et/ou sous la tête.
  3. Allongez les bras à plat au sol au-dessus de votre tête, ou en croix, ou le long de votre corps paumes vers le ciel.
  4. Assurez-vous d’être bien installé. Fermez les yeux si vous êtes à l’aise.
  5. Décontractez, détendez chaque partie de votre corps, chaque muscle.
  6. Respirez doucement, à votre rythme.
  7. Restez dans la pose aussi longtemps que vous le désirez.
  8. À la fin de la posture, tournez-vous sur le côté avant de vous relever.

Regardez la vidéo de Delphine si ce n’est pas très claire pour vous.

2- Me coucher tôt (très tôt)

Tous les jours ou presque (disons 5 jours sur 7) je suis dans mon lit à 21h !
Certains diront que je me couche avec les poules, que je suis une mamie mais je m’en fiche royalement ! Parce que je sais ce qui est bon pour moi !
Et ne pas avoir mon compte de sommeil est véritablement néfaste à mon équilibre.
J’ai besoin d’énormément de sommeil. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que j’en parle ici. Pour bien faire il me faut minimum 9h de sommeil. 10h c’est le top du top ! Et si vous ajoutez une petite sieste en début d’après-midi je suis aux anges !
Seulement, vous vous doutez bien qu’avec un travail et des horaires fixes c’est très compliqué.
Je me lève à 7h chaque matin (enfin mon réveil me force à me lever à 7h chaque matin !) et le calcul est vite fait, à 22h je m’endors ! A 21h (21h30) maxxxx je suis dans mon lit avec mon bouquin (pas de télé, pas d’ordi et pas de téléphone dans ma chambre) et je lis environ 1h (jusqu’à ce que je pique du nez sur mon chapitre). A 22h extinction des feux.
Le week-end, je traine volontiers plus, je sors, vais au ciné, à des concerts… mais immanquablement, peu importe l’heure à laquelle je me couche, si le réveil n’est pas là pour perturber mon rythme naturel, je me réveille comme une fleur entre 9h et 10h plus tard.
Je suis une marmotte et c’est comme ça. J’ai arrêté de lutter, de vouloir faire “comme tout le monde” ou de culpabiliser.
J’ai besoin de dormir et si ça ne plaît pas et bien tant pis.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

3- Méditer

Depuis le début de cette année je me suis lancée le défi de méditer régulièrement. Pour le moment c’est difficile, je ne vous le cache pas, car j’ai énormément de mal à pratiquer de manière régulière.
J’ai tenu 10 jours en tout durant lesquels j’ai pratiqué tous les jours mais j’ai vite été rattrapée par mon rythme de vie, les obligations, le stress et la méditation est malheureusement passée à la trappe.
Je médite déjà depuis 3 ans à chacun de mes cours de yoga car cela fait partie intégrante de la pratique mais il s’agit d’une méditation guidée, par la voix de ma professeur. Le lieu et l’environnement dans lesquels je me trouve sont propices à cela. Une fois par mois je pratique, là encore dans mon cours de yoga, un yoga nidra, une relaxation méditative profonde de trois quarts d’heure durant lesquels je parviens de plus à en plus à rester éveillée.
Mais, une fois à la maison, c’est une toute autre histoire. Pour m’aider, j’ai téléchargé deux applications : Namatata et Petit Bambou. Je les aime beaucoup toutes les deux. J’ai une petite préférence pour la voix de Petit Bambou mais j’aime énormément l’approche de Namatata qui utilise des images qui fonctionnent très bien sur moi (les pensées comme des nuages par exemple).
Je médite en général 10 minutes et j’ai vraiment pu me rendre compte des bienfaits que cela m’apporte. Pour vous donner un exemple, lorsque je sors d’une séance de méditation, même très courte j’ai le même sentiment que lorsque je me réveille d’une bonne sieste. Je me sens bien; reposée, légère et apaisée.
Reste à devenir régulière dans ma pratique !

4- Pratiquer le no-bra

Je n’ai quasiment pas porté de soutien-gorge de tout l’hiver. Et je ne l’ai même pas fait de manière volontaire, pour une suivre une mode ou un mouvement quelconque, ça s’est fait comme ça, naturellement sans même que je ne m’en rende compte au départ.
Déjà l’an dernier je vous parlais de ma passion pour les vêtements confortables et l’été dernier j’ai franchi une nouvelle étape en diminuant les jours durant lesquels je portais un soutien-gorge.
Mais c’est cet hiver que j’ai réellement pris conscience du changement. Déjà le week-end il était rare que j’en porte et puis, un jour, puis deux, puis trois je n’en ai pas mis, même pour aller bosser !
Le résultat ? plus de douleurs dorsales au milieu du dos, plus de démangeaisons, des seins plus fermes, plus hauts et ce rien qu’en quelques semaines ! Je n’ai eu aucune remarque désobligeante, à peine quelques regards interrogateurs parfois.
Contrairement à ce que l’on pense le no bra n’est pas réservé aux petites poitrines. J’ai une poitrine de taille disons moyenne, mais qui, compte tenu de ma petite taille est déjà bien assez généreuse pour me gêner parfois. Elle n’est pas très musclée et a énormément souffert de ma grossesse. Je n’ai donc pas ce que l’on peut qualifier de beaux seins et pourtant j’ose le no bra. J’en retire un immense sentiment de légèreté et même, je dois l’avouer, de fierté.
Combien sommes-nous à retirer notre soutif à peine rentrée du boulot ?
Sans même en avoir conscience parfois, nous avons bien du mal à supporter ce carcan. D’ailleurs, de nombreuses études ont prouvé ces dernières années que le port du soutien-gorge était plus néfaste que bénéfique. Alors pourquoi nous continuons à en porter ? Par peur du regard des autres encore et toujours !
En écrivant cet article j’ai repensé à mes premières consultations chez un kinésithérapeutes lorsque j’étais adolescente. Mon médecin avait détecté un début d’arthrose au milieu de ma colonne vertébrale et j’en souffrais (à 17 ans, ça ne présageait rien de bon !) et mon kiné m’a expliqué que, déjà ma colonne commençait à se déformer à cause de la pression exercée par l’attache de mes soutien-gorges !
Désormais, je ne porte plus de soutifs que 3 jours sur 7 environ. Mes derniers achats se sont tournés vers des formes brassières, moins contraignantes pour la colonne et bien pratique pour se rendre chez le médecin par exemple. J’ai également troqué les modèles à baleines contre des débardeur très fins qui sont parfaits sous une blouse ou une robe légère.
C’est évidemment plus ou moins simple en fonction de mes tenues que je porte. Je ne suis pas encore prête pour le t-shirt blanc sans rien en dessous malgré les bons conseils d’Héloïse pour sauter le pas.

Mélanie © Alittlepieceof

5-Ne pas me presser le matin

J’ai, à plusieurs reprises, épaté plusieurs personnes tant j’étais efficace et rapide le matin. Alors que les personnes, autour de moi, étaient incapable d’être opérationnelles au lever du jour, j’ai été, pendant de longues années de celles qui étaient prêtes avant tout le monde, en train de planifier la journée à peine ma tasse de thé versée.
Désormais c’est tout l’inverse ! Le matin c’est piano-piano, je refuse catégoriquement de me presser !
Je me lève volontairement 2 heures avant l’heure à laquelle je pars travailler pour bénéficier d’un moment pour moi, sans avoir à me stresser.
La semaine mon organisation est certes chronométrée mais tout est fait pour que je n’ai pas à me dépêcher.
Et le week-end, alors le week-end, je deviens carrément lente et j’adore ça.
Moi qui ai une vie des plus rythmée entre un emploi qui me demande énormément de disponibilité, une maison et une famille, un blog qui me tient trop à coeur pour être mis de côté et depuis 6 mois une micro-entreprise… J’ai cruellement besoin de petits moments simples pendant lesquels je peux appuyer sur le bouton pause.
Je me réveille tranquillement, sans réveil (la sonnerie d’un quelconque réveil est bannie depuis très très longtemps de ma chambre) mais avec la lumière douce d’un simulateur d’aube ou mieux encore, naturellement lorsque mon corps a assez dormi.
Je m’étire comme un chat en laissant le temps à mon esprit comme à mon corps d’être prêts à démarrer.
Je m’enveloppe dans un peignoir femme coton doux, j’ouvre les fenêtres, je regarde le temps qu’il fait dehors, comment va mon petit jardin. J’allume la radio, même si je n’en écoute que quelques bribes et je me prépare un vrai bon petit déjeuner que je savoure dans le calme du début de journée.
Ce temps là, pour moi, je le prends, je le savoure, je m’en délecte.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Avez-vous aussi de petites habitudes qui vous font du bien ?

Rendez-vous sur Hellocoton !


9 thoughts on “5 habitudes de bien-être dont je ne peux plus me passer”

  • Se lever tôt est aussi pour moi un grand bonheur au quotidien : un nouveau jour qui s’ouvre à nous, remplis de possibilités et de choses à découvrir.
    Se réveiller quand le monde a encore les volets fermés, commencer à vivre pendant que tout le monde dort. Comme un moment qui n’appartient qu’à soi, pour prendre soin de soi.

    Le no-bra a aussi changé beaucoup de choses en moins, je me sens tellement plus confortable et libre . Ne plus se sentir étriquée c’est un peu se retrouver.

    Merci pour ce chouette article!
    Bisous,
    Pêche
    https://pecheneglantine.fr

    View Comment
  • Coucou….j’aurais pu écrire la même intro que toi :-). Et Bravo pour toutes ces petites routines bien-être. Pour le no-bra, je comprends même si je ne pratique pas spécialement. Le fait est que le choix du soutif est primordiale. Perso, j’ai été conseillée depuis mon adolescence par ma soeur qui est experte es lingerie (en boutique spécialisée). Mes soutifs sont donc sans rembourrages, sans baleines et à ma taille…je crois que c’est ce dernier point qui fait aussi toute la différence! Bonne et belle journée à toi 🙂

    View Comment
    • Encore un point commun 😉
      Très intéressant ce que tu dis sur la lingerie ! En effet c’est primordiale de bien choisir et nous sommes probablement très nombreuses à acheter des choses qui ne nous conviennent pas. Il faudrait sauter le pas au moins une fois d’aller dans une boutique spécialisée pour se faire conseiller !

      View Comment
  • Oh! Merci du fond du coeur d’avoir cité mon blog et en particulier mon article sur le no bra! Je suis sincèrement touchée! Je suis ravie de découvrir ton article d’ailleurs et tes très jolies photos! Je les trouve pleines de poésie 🙂
    Passe une belle journée!

    View Comment
    • C’est vrai que j’aurais pu mentionner le morning miracle mais j’ai le sentiment qu’il est lié à un réveil aux aurores et moi avant 6h30 du mat’ c’est psychologiquement impossible de me lever mdrrrr Je crois qu’en ce qui concerne le no bra c’est vraiment une question très très personnelle, il faut tester et voir si l’on se sent à l’aise avec (enfin sans !) ça 🙂

      View Comment
  • Tu m’as donné envie de re-télécharger l’application “petit bambou” que j’ai téléchargé au moins deux fois sans l’ouvrir ! Merci pour cet article, & gloire au no-bra 😉

    Bisous,

    Babette

    View Comment
  • J’adorerais me coucher plus tôt, mais j’avoue que j’ai du mal haha Mais je vais y arriver, petit à petit !
    Sinon, je suis déjà ton conseil de prendre son temps le matin, et j’adore ça. Ça permet d’aborder la journée d’un façon totalement différente que lorsqu’on est comme un robot à tout faire vite 🙂
    Bisous,
    Melody ♡
    Fresh and Sunkissed
    (Du blog >> https://melodyfreshandsunkissed.com/ << = je partage des conseils sur l’acné, des posts lifestyle, MAIS AUSSI des recettes saines pour être bien dans son corps et avoir une belle peau (recette-vegan-sans gluten…).

    View Comment
  • Bonjour Mélanie,
    Tout comme toi, je suis adepte du réveil aux aurores, une habitude que j’ai pris il y a un petit bout de temps maintenant et qui me permet de bien démarrer la journée. Mes séances de sport matinales dès 6h30 me font tellement de bien également, en forme et bien réveillée dès le matin, je suis bien plus productive ensuite. Tu essaies d’intégrer la méditation dans ta routine depuis le début d’année, moi j’essaie de me mettre au yoga et je sans de grands bénéfices, je suis ravie de me tenir à cette résolution. Prendre le temps de me cuisiner chaque repas me permet également de me sentir bien.
    A bientôt,

    View Comment
  • je vais m’inspirer de ton article car comme tu dis, il faut aussi savoir prendre soin de soi et j’avoue complètement négliger cela … et je le paye aujourd’hui ! Merci pour ce rappel à l’ordre et ces bonnes idées routines bien être pas difficiles à appliquer ! Il faut juste s’y tenir 🙂

    View Comment
    • Ton message me touche beaucoup tu sais. Je suis vraiment ravie si j’i pu déclencher une prise de conscience chez toi. Prends soin de toi. C’est une phrase que l’on dit souvent mais je le pense vraiment, prends-soin-de-TOI car personne ne le fera à ta place. J’espère que tu parviendras à trouver ce qui te fait du bien et que cela sera bénéfique. Bises

      View Comment
  • Merci pour ce chouette article Mélanie, une fois encore je vois que nous avons de nombreux points communs (besoin de 9 heures de sommeil par nuit, le yoga et aimer prendre son temps le matin)… Sans mauvais jeu de mots je viens de me faire une petite séance de “jambes en l’air”, tu as raison ça fait du bien et je ne prends pas souvent le temps de le faire 😉 Gros bisous et continue à prendre soin de toi!

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.