DSC_0011 Ce n’est pas la première fois que je parle tignasse par ici. Il faut dire qu’elle et moi c’est une grande histoire ! Je les ai longtemps détesté et il m’aura fallu attendre 33 ans pour enfin apprendre à les aimer et comprendre comment ils vivent là haut aussi dessus de ma tête.
Tout comme pour ma routine de soin pour le visage, vous allez le voir, moins j’en fais, mieux ils se portent !
La slow beauty version capillaire, ça marche !

Je vous le disais, il m’aura fallu 33 ans pour enfin aimer mes boucles et les accepter.
Je les ai torturé pendant des années, tentant de les dompter, de les cacher, de les faire disparaitre même jusqu’à ce que finalement par flemme, par manque de temps au départ puis par envie de plus de naturel dans ma vie je n’y touche plus ! Le résultat ? je n’ai jamais autant aimé ma tignasse ! Mes boucles sont belles, souples, je n’ai même pas besoin de les fixer. Je n’attache quasiment plus mes cheveux, sauf pour faire du sport ou pour leur donner un petit côté flou mais fi-ni de les martyriser !

Mais ça veut dire quoi ne plus y toucher (ou presque) ?

DSC_0272♥ Le lavage ♥

Je me lave les cheveux tous les 2 ou 3 jours. J’ai ma marque de prédilection en ce qui concerne les shampoings (Klorane) et je n’en change pas.
J’utilise un shampoing secs entre le 2ème et 3ème jour si besoin.

♥ Les soins

Après chaque shampoing j’utilise le Soin Démêlant sans Rinçage au Lait d’Avoine de chez Klorane encore. C’est mon indispensable, je n’en changerais pour rien au monde, il est absolument parfait pour moi. Un pschitt sur les cheveux, tête en bas, un coup de peigne et c’est terminé !
Une fois par semaine je fais un masque pour cheveux secs.

Lorsque je vais à la piscine (une fois par semaine environ) je protège mes cheveux avec une huile capillaire et je porte un bonnet de bain (ce n’est pas glamour mais franchement, j’y vais pour nager, pas pour faire un défilé !)

♥ Le séchage ♥

Fini le sèche cheveux et le lisseur !
Adolescente je passais des heures à me faire des brushing, des brushing dont le résultat n’étaient jamais réellement satisfaisant d’ailleurs puis devenue adulte j’ai découvert la magie des lisseurs.
Une révélation ! Moi qui ai toujours rêvé d’avoir des cheveux façon baguettes, vous imaginez mon bonheur ! Sauf que cela abime drôlement les cheveux et surtout, cela prend un temps fou. Je n’ai pas que ça à faire le matin et donc le lisseur je ne l’utilisais que de temps en temps, pour aujourd’hui ne plus m’en servir du tout.

Le séchage de mes cheveux ? Enroulés dans une serviette après le shampoing pendant quelques minutes, histoire d’absorber un maximum d’humidité et… basta. Le reste sèche à l’air ambiant. C’est le meilleur moyen d’avoir de belles boucles.

♥ Le coiffage ♥

Aucun ! surtout AU-CUN !

Je me démêle les cheveux avec un peigne après les avoir lavé et… je n’y touche plus jusqu’au prochain shampoing. C’est là la vraie bonne attitude à adopter lorsque l’on a les cheveux frisés/bouclés.
Plus on touche aux boucles plus on les abime ! Je laisse mes boucles en liberté et c’est ainsi qu’elles se portent le mieux.
Le matin, je passe mes doigts dans la masse avec une noisette de soin nourrissant sans rinçage (Klorane, à la mangue) pour démêler un peu, je redonne forme à l’ensemble et c’est tout.

♥ La coloration ♥

Je crois avoir enfin trouvé une coiffeuse qui m’écoute et comprend ce que je souhaite. Je souhaitais vraiment trouver une coloration le plus naturelle possible, voir même m’en passer totalement mais force est de constater que cela ne me convient pas.
Je voulais quelque chose qui cachent mes premiers cheveux blancs et je n’ai rien trouvé de réellement efficace.
Je suis donc revenue à une coloration traditionnelle, faite en salon mais en choisissant une teinte la plus proche possible de la mienne et surtout la moins agressive possible.
Je n’ai pas d’effet racine et ma coloration tient le coup jusqu’à 8 semaines.

DSC_0010

DSC_0009

DSC_0005Et vous ? vos cheveux, comment les sublimez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !