{Blogtrip en Cantabrie} Los Picos de Europa

DSC_0140DSC_0142
Après la fabuleuse rencontre avec les animaux du Parc Cabarceno, direction la Montagne cantabrique !

C’est après 2h de route (qui m’ont fait pensé aux routes que je prend en Ariège) que nous sommes arrivés au pied du Téléphérique de Fuente Dé pour accéder au Refuge de Aliva, notre toit pour la nuit niché au beau milieu de Los Picos de Europa, le massif le plus élevé de la cordillère Cantabrique, situés entre les provinces des Asturies, León et la Cantabrie, à une trentaine de kilomètres de la mer.
Un cadre absolument unique. D’autant que lorsque nous y sommes arrivés les montagnes étaient baignées de brouillard. Cela rendait le lieu encore plus majestueux. Il faisait froid, nos doigts commençaient à geler mais qu’est ce que c’était beau !
DSC_0140

DSC_0146

DSC_0148

DSC_0143

DSC_0144Vue sur la vallée de Liébana

Une fois arrivés en haut, à 1800m d’altitude, il est possible d’accéder au refuge à pied ou en 4X4.
Sur la route nous avons croisés quelques animaux et surtout toujours ce brouillard qui rendait le lieu comme totalement coupé du monde.

DSC_0154

DSC_0186

DSC_0172

Il faut dire qu’une fois arrivés au refuge, on se sent vraiment seul au monde. Il n’y a pas un seul bruit, pas âmes qui vivent. Un silence , un calme absolument divin.
Le refuge de Aliva est en réalité plutôt un hôtel (vous aussi vous vous attendiez à voir une pièce unique avec des lits superposés au milieu des chèvres ?), un hôtel de montagne qui accueille les randonneurs de passage ou ceux souhaitant profiter du cadre idyllique un peu plus longtemps. Il n’est ouvert qu’en été et avait ré ouvert ses portes une semaine plus tôt pour nous accueillir.
Après 6 mois de fermeture le lieu avait garder la fraîcheur de l’hiver et il m’aura fallu un bon thé pour parvenir à me réchauffer un peu.
Qui dit refuge de montagne dit électricité précaire. On nous a prévenu, à 23h : extinction des feux ! Très bien, j’étais complètement crevé et je rêvais d’une bonne nuit de sommeil !
Cette fin de journée s’est déroulé comme un enchantement : balade autour du refuge, dîner à base de produits locaux (dont le ojuro qui réchauffe le coeur et le corps mais à boire avec grande modération, hips !) et soirée emplie de rires.
Au moment de me coucher, je me déroge pas à mon petit rituel de mes nuits d’hôtels, je prend un bain. Un bain un peu frais étant donné que l’eau n’a pas eu le temps de vraiment beaucoup chauffer. J’enfile un legging, des chaussettes, un pull et je m’enfonce sous les 2 couvertures de mon lit. Il faut 5°c dehors… le chauffage va se être coupé d’ici quelques minutes, autant essayer de m’endormir avant (ce qui a été impossible étant donné les émotions de la matinée qui m’ont tenues éveillées une bonne partie de la nuit).

DSC_0163

DSC_0164

DSC_0165 - 3

Le vin et les fromages de la vallée de Liébana ♥♥♥

DSC_0165 - 4La Riojana dont je vous donnais la recette ici

DSC_0165 - 6El Ojuro (48 ° d’alcool hip ! )

DSC_0165 - 7Le thé del Puerto (avec les herbes de la montagne)

DSC_0165 - 823 heures, le générateur s’éteint, plus d’électricité (et plus de chauffage ni d’eau chaude aaaaaah), le personnel s’en va et nous laisse seuls, dans la montagne, jusqu’au lendemain matin

Après une bonne nuit de sommeil et un réveil plus que frais (pas de chauffage, pas d’eau chaude et toujours 5°c dehors…), un bon petit déjeuner et c’est parti pour une petite rando ! Une petite randonnée parce que pour rejoindre Espinama,  le village le plus proche il faut marcher seulement 3 petits kilomètres, avec peu de dénivelés. Autant dire les doigts dans le nez ppur une amoureuse de la marche comme moi.
Le chemin est absolument magnifique et l’été ce soit être absolument divin !

DSC_0170

DSC_0196

DSC_0199DSC_0176

DSC_0178

DSC_0211

IMG_6486
Photo prise par Christelle

10390226_10152441341384281_3114571240259650789_n

DSC_0205

DSC_0208

DSC_0213Espinama

Mon voyage en Cantabrie :

Rendez-vous sur Hellocoton !


5 thoughts on “{Blogtrip en Cantabrie} Los Picos de Europa”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.