Ah ce genre de belle-mère, je connais ça aussi (sauf …

Comment on Celle dont je tairais le nom by Einalem.

Ah ce genre de belle-mère, je connais ça aussi (sauf que j’ai eu la chance que ça ne soit pas arrivé quand j’étais enfant, même si j’ai quand même eu mon lot de ce côté là). Une vieille peau autoritaire qui fait ce qu’elle veut de mon père, et qui tente de s’imposer chez nous. Je l’ai surnommée “la sainte Vierge” parce que clairement elle se croit plus importante qu’elle ne l’est. Et au début, j’acceptais (je vis chez mon père) tous ses coups de gueules, mais un jour elle a dépassé les bornes et donc j’ai rompu le contact. La semaine dernière elle a tenté de se rapprocher, et j’ai failli céder. Mais c’est le piège à éviter. Le pire tu vois, c’est que même mon père a reconnu qu’elle est folle mais il reste avec.

Je sais pas si on peut dire que nos pères sont heureux dans ce type de relation. Je pense surtout qu’ils ont abandonné toute volonté de s’en sortir. Si ta belle-mère est comme la mienne, elle a dû faire du chantage affectif à ton père s’il avait voulu la quitter.

Tu as déjà parlé de tout ça avec ton père ? Juste avec lui, lui dire à quel point tu en as souffert et que tu en souffres encore ? Même si c’est compliqué, je pense que tu devrais le faire avant qu’il ne soit trop tard. Peut-être lui faire lire cet article. Par contre, je ne vois pas pourquoi ta belle-mère te reprocherait le décès de ton père. De toutes façons, tu n’as rien à te reprocher, c’est toi l’enfant, et les parents écoutent rarement leurs enfants. Ce sera l’occasion pour toi de la sortir définitivement de ta vie (attention à ne pas tomber dans le piège de la belle-mère qui cherche une oreille pour se confier, et qui va en profiter pour s’immiscer dans ta vie pour te la pourrir encore plus).

Rendez-vous sur Hellocoton !