{Expo} Marc Chagall à la Philarmonie de Paris

{Expo} Marc Chagall à la Philarmonie de Paris

Durant les vacances de la Toussaint, si nous avions prévu d’aller au Musée de l’Homme, les circonstances ont fait que nous avons également eu le plaisir de visiter l’exposition « Marc Chagall, le triomphe de la musique » actuellement à la Philharmonie de Paris.

Chagall, la musique pour muse

L’exposition de la Philharmonie de Paris intitulée Marc Chagall : Le Triomphe de la musique explore les créations pour la scène de Marc Chagall, les commandes décoratives et architecturales liées à la musique. Sont réunies environ 300 œuvres (peintures, dessins, costumes, sculptures et céramiques), incluant des installations multimédias notamment grâce à un dispositif exceptionnel développé par le Google Lab autour du plafond de l’Opéra de Paris et un ensemble de photographies pour la plupart inédites, dont celles d’Izis prises dans l’atelier de Marc Chagall dans les années 1960.
Les décors que Chagall réalise pour le Théâtre juif de Moscou en 1920, conservés à la Galerie Tretiakov, constituent un décor universel réunissant les arts (Musique, Danse, Théâtre, Littérature) dans une approche d’art total, faisant rayonner la culture et la langue yiddish par l’association du spectacle populaire, de la musique, du rythme, du son et de la couleur. Plus tard, fuyant l’Europe pour les États-Unis, Chagall renouvelle son approche scénique par la découverte de l’espace et de la monumentalité de l’architecture et des paysages américains. En 1942, il crée les décors et les costumes pour Aleko à Mexico, puis pour L’Oiseau de feu à New York en 1945, renouant ainsi avec la musique russe. De retour en France, l’Opéra de Paris lui commande un travail similaire pour Daphnis et Chloé en 1958 (1959 pour la première à l’Opéra de Paris), une collaboration qui culmine en 1962, avec la commande par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, du célèbre plafond de l’Opéra Garnier, inauguré en 1964. Panthéon musical personnel de l’artiste, il constitue à lui seul un formidable hommage aux compositeurs qui ont marqué l’histoire de la musique. Les nombreuses esquisses inédites de ce projet, également présentées dans ce volet de l’exposition, restituent pas à pas la genèse de la création et les différentes étapes de son processus créatif. Dans toute l’œuvre de Chagall, la musique se manifeste par un surprenant éventail de résonances à travers lesquelles notre temps se révèle enchanteur.

Des peintures et des costumes

Chagall pour moi évoquait principalement des couleurs et j’aurais eu bien du mal à visualiser une œuvre de ce peintre en particulier avant de voir cette exposition. Je l’avoue, je n’ai absolument aucune culture en matière de peinture. Ce qui ne me rend que plus curieuse face à de telles expositions.
J’ai beaucoup aimé la chronologie inversée des œuvres et je crois que c’est la dernière partie de l’exposition qui nous montre les décors du Théâtre juif de Moscou qui m’a le plus plu.
La mise en scène des œuvres mêlées à la musique omniprésente est fabuleuse. La présence des croquis ayant permis l’élaboration des œuvres gigantesques du peintre sont un véritable trésor.
Je ne savais absolument pas que Chagall avait d’ailleurs conçut tant de costumes d’opéra et j’ai beaucoup aimé les nombreuses images d’archives des spectacles.

Marc Chagall : Le Triomphe de la musique

jusqu’au dimanche 31 janvier 2016
Tarif : 10€ (comprenant l’accès à la collection permanente)
http://philharmoniedeparis.fr/



1 thought on “{Expo} Marc Chagall à la Philarmonie de Paris”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.