Blog éclectique

{Lifestyle} Life is better in pyjamas

{Lifestyle} Life is better in pyjamas

J’ai une confession à vous faire… Je déteste m’habiller.
Attention attention, je ne suis pas en train de vous dire que je rêve de vivre nue, non, ça non plus je n’aime pas. Ce que j’essaie très maladroitement de vous dire c’est que si je le pouvais, je passerais ma vie en pyjama (mamy style, le retour !) parce qu’avouons-le, life is better in pyjamas, non ?

La corvée de se vêtir

Je m’en rends compte depuis quelque temps mais je crois que ça a toujours été le cas, je n’aime pas m’habiller.
Je rêve pourtant souvent devant les belles silhouettes de femmes bien habillées, toujours chic qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, mais je crois que, vraiment, ce n’est pas fait pour moi.
J’assume pleinement cette prise de position qui pourra peut-être sembler incongrue pour certain(e)s et je n’ai même pas honte de le dire, m’habiller est pour moi une corvée voir même une contrainte.

Une question de taille

Peut-être que mon aversion à m’habiller est (aussi) due à ma taille. J’ai de plus en plus de mal à trouver des vêtements à MA taille.
Je mesure 1,50m (pour rappel) et je pèse biiiiiip (censuré). Si j’ai depuis longtemps fait une croix sur l’éventualité de trouver un jour un pantalon tombant juste au dessus de mes chevilles au lieu de faire 20 bons centimètres de trop (et non on ne mesure pas toutes 1,70m !!!)  j’ai depuis peu de grandes difficultés à trouver jupes, pulls et manteaux ajustés à ma morphologie.
Certes je suis très loin des canons de beauté. Ma taille mais aussi la manière dont je suis faite n’aident pas. Petites jambes, épaules carrées, poitrine normale, buste assez court… Un vrai phénomène de foire (joke !)
Les pulls et les manteaux ? manches trop longues !
Robes ? trop larges et trop longues (coucou la robe qui fait mamie !)
Chemisier ? manches trop longues, buste trop juste
Et j’en passe et des meilleures !
Dernière déconvenue en date pour vous donner un exemple qui montre bien que le problème ne vient pas forcément de moi mais aussi des marques.
Deux robes commandées chez Pro*od en 36 qui se sont avérées être au moins du 40 ! Elles m’arrivaient toutes les deux à mi-mollet et étaient assez larges pour faire deux fois le tour de ma taille o_O
Wtf ?
Du coup, comme je ne trouve rien qui ME va, mon envie de m’habiller s’amenuise.

Une question de saison

Et c’est principalement en automne et en hiver que le problème se pose pour moi. L’été c’est le bonheur, j’enfile une robe légère, un short et un shirt et on n’en parle plus, je ne passe pas des heures devant ma penderie à me demander ce que je vais bien pouvoir enfiler pour ne pas avoir froid/me sentir à l’aise/ne pas ressembler à un épouvantail…
Pffff quelle corvée ! Pull t-shirt pantalon chaussettes chaussures manteau écharpe…. Allons tous vivre en maillot de bain sur une plage déserte et n’en parlons plus !

Libérer les corps

Plusieurs blogueuses ont déjà évoqué ce sujet et le mouvement free nipples lève le voile sur un sujet longtemps resté tabou.
J’ai d’ailleurs beaucoup aimé l’article de Morgan sobrement intitulé « Libérons les tétons » et qui reprend une partie de ce que je ressens à ce sujet. Victoria elle revendique son goût pour les tenues confortables depuis longtemps déjà. Quant à Eleonore Bridge elle a abandonné jeans et soutien gorge depuis quelques années sans l’ombre d’un regret. Et je partage leur avis à 200% !
Lorsque je rentre chez moi après le boulot il m’est totalement impossible de garder mes vêtements. Vraiment je ne supporte pas ça.
Je suis d’ailleurs toujours très étonnée lorsque je vois quelqu’un qui porte encore sa tenue de la journée à 19h passé. C’est pour moi un véritable exploit !

Je lisais d’ailleurs un texte qui relatait très bien ce sentiment que l’on peut avoir une fois notre tenue diurne tombée. Enlever ses vêtements comme pour « enlever » tout le stress ou la fatigue de la journée, dire à son corps « ça y est, on est à la maison, tu peux souffler » et c’est exactement ce que je ressens une fois ma tenue d’intérieur enfilée. Parce qu’il ne faut pas se mentir, notre jean nous serre la taille, notre soutien gorge nous entaille le dos, nos collants glissent 5 minutes à peine après les avoir enfilés, notre gilet nous grattouille, notre blouse nous fait transpirer. Quelle torture !
Alors, je ne suis pas toujours en pyjama évidemment, mais pour moi, rien ne vaut un pantalon en coton léger ou un legging, un t-shirt ample et un gros gilet lorsque je suis chez moi.
Comme le disait très justement Emeline sur twitter « Pourquoi s’habiller si l’on reste chez soi ou que l’on est en vacances ? »
Alléluia mes soeurs !

Fille à pyjama de génération en génération

Il faut dire aussi que j’ai toujours, toujours vu ma mère se changer en rentrant du boulot ! Elle qui a toujours été très chic (et l’est encore) pour aller travailler, envoyait valser boucles d’oreille, collier, chemisier et jupe fleuries en un coup d’escarpins et passait de cadre à responsabilités à mère au foyer de nippes vêtue. Le top pour elle ? les immenses t-shirt de son mari qui mesure plus de 30 cm qu’elle. Confort ab-so-lu !
J’ai suivi son exemple sans même m’en rendre compte et mon fils fait de même sans s’en apercevoir. Lui adore passer ses journées en pyjama et bien souvent ne prend pas la peine de s’habiller s’il n’est pas obligé de sortir (et comme je le comprends !)

Le confort avant tout

J’ai longtemps écouté les discours moralisateurs et même culpabilisé de ne pas être « assez sexy » ou « féminine » ou « glamour », tant de termes rétrogrades et sexistes à mon sens.
Il a fallu que je rencontre la bonne personne pour comprendre enfin (même si au fond je le savais déjà) que la beauté ou l’attitude n’a rien à voir avec ce que l’on porte.
Combien de fois mon amoureux m’a dit qu’il me trouvait  sexy alors que j’avais les cheveux en bataille, mon gilet fétiche plein de trous et de tâches et un pantalon difforme !
Depuis, je ne me pose (presque) plus la question et j’évite tous vecteurs de discours contraires. Je fais passer mon confort avant tout. En tout cas j’essaie.
Petit à petit, je refais mon dressing en choisissant des pièces qui devraient durer tout en restant agréables à porter.
Je ne supporte plus les jeans qui marquent la taille et les mollets (satané slim !), et cherche donc désormais des tregging ou des pantalons en coton qui suivent les mouvements de mon petit corps tel qu’il est.
Je ne supporte plus les soutien-gorges à armatures ou à froufrous qui grattent, me tuent le dos et me laissent des marques un peu partout et que ma gynécologue ET mon généraliste m’ont d’ailleurs fortement déconseillé, je privilégie le coton bien plus sain pour la peau et les muqueuses et ai investi dans la gamme Sloggy Evernew composée de coton naturel et la gamme Light Lace 2.0 réalisée en dentelle extensible doublée de coton qui garantit un confort maximal. D’ailleurs je supporte de moins en moins les soutien-gorges et l’été dernier, j’ai bien souvent privilégié le « NO BRA ». C’est parfois difficile à assumer (surtout dans la rue) mais quel bonheur cela procure (à condition de ne pas avoir une poitrine trop imposante j’entends).
Je ne supporte plus les blouses en polyester qui font transpirer comme un goret et ne laissent pas la peau respirer, je me tourne vers des basiques en coton, lin ou lyocell lorsque je remplace mes vieilles fripes.
Je ne porte de talons que pour les grandes occasions (et encore pas très hauts) et… tant pis si je mesure 1,50m ce ne sont pas des chaussures qui maltraitent mes pieds qui y changeront quoi que ce soit.

Avez-vous déjà regardé votre corps, le soir après vous être dévêtue ? Et toutes ces marques laissées par vos chaussures, vos sous-vêtements, votre jupe ?
Et si l’on arrêtait de se maltraiter de la sorte ?

o-impressions-570

Et l’égalité des sexes dans tout ça ?

Est-ce qu’un homme a déjà passé une seule journée engoncé dans un collant ?
Est-ce qu’un homme a déjà porté une jupe qui remonte sur ses cuisses dès qu’il fait 2 pas ?
Est-ce qu’un homme a déjà supporté la torture de porter des talons hauts (qui foutent en l’air le dos et les pieds) ou un string (qui provoque des irritations) ?
Non !
Tout  cela est réservé aux femmes et si les hommes se plaignent de leur cravate trop serrée j’ai envie de leur dire que c’est un bien moindre mal (et qu’ils n’ont qu’à ne pas en porter !)
Et que dire de ces mecs qui se disent allergique aux sous vêtements en coton et aux pyjamas. Parce que je cite « ce n’est pas sexy ! »
Hé oh, les gars, c’est vous qui les portez les dentelles qui grattouillent et les nuisettes dans lesquelles on se les gèle la nuit ? Non ! Alors un peu de respect et de tolérance, merci.
Un peu de bon sens aussi, votre nana vous l’aimez pour ce qu’elle porte ou pour ce qu’elle est ?
Hum ? A méditer…

Je revendique le CONFORT !

Donc là, si j’étais une vraie blogueuse c’est à ce moment précis que je vous livrerais ma sélection de super joli choupi trop mignon pyjamas/tenues d’intérieurs qui coûtent un bras mais je vais m’arrêter là 😉

Et vous ? plutôt « glamour un jour glamour toujours » ou « vive le pilou pilou » ? 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !


7 thoughts on “{Lifestyle} Life is better in pyjamas”

  • Malgré le fait que moi je n’aime pas trainer en pyjama, je te comprends… Surtout pour ce qui est de trouver un truc à la bonne taille; lorsque je vais acheter un pantalon, ben y’a pas ! Quand la vendeuse me demande « quelle taille ? », je réponds: « gros bidon, courtes pattes », ben y a pas…
    Au-delà de ça, oui, ce doit être plus difficile pour une femme; la pression sociale – de la mode, des magazines…- est plus forte, à propos des tenues, des poils, du maquillage… Un homme peut se permettre de se vêtir sans goût, sans look, façon Starsky et Hutch, et personne ne lui en tiendra rigueur, une femme « se doit » d’être toujours pimpante, c’est assez nul en fait, cette vision des choses…
    Et puis je crois qu’on peut quand même être sexy en pyjama pilou-pilou ! 😉

    View Comment
    • Merci pour ta visite Phil 🙂
      Peut-être qu’un jour les mentalité (sexistes) changeront (mais il faudrait commencer par éradiquer la télé réalité qui montre les barbie…) et peut-être même que les « marques » se fieront à la morphologie de chacun, qui sait ?
      Je lis Barjavel en ce moment et je ne suis pas certaine d’aimer sa vision du « look » de 2052…

      View Comment
  • J’avoue aussi que mon top quand je traine à la maison sont les fringues de monsieur 🙂
    Je pense que personne n’a vraiment les mensurations idéales des vêtements industriels. Le top serait de se remettre à la couture (homme inclu !).

    View Comment
  • Ahahaha! J’ai beaucoup aimé le titre de ton article, c’est un peu ma philosophie!
    J’habite loin de mon copain en ce moment et au début je culpabilisais un peu parce que le plus souvent, quand on fait des skypes, je suis en pyjama, démaquillé, prête à aller me coucher (même si en vrai, je vais d’abord m’enchainer quelques épisodes de série).

    Et puis en fait, il s’en fout, et moi je suis mieux comme ça! Alors pourquoi se priver ?

    View Comment
    • Au moins il n’aura pas de choc lorsque vous vivrez ensemble mdrrr 😉
      Je connaissais quelqu’un qui se levait plus tôt que son mec pour se maquiller avant qu’il ne se réveille… drôle de concept non ?
      Merci pour ta visite, à bientôt

      View Comment
  • Je suis entièrement d’accord avec toi! J’apprécie de plus en plus les fringues confortables qui nous font nous sentir à l’aise dans nos baskets sans donner l’impression d’être coincéeq dans un étau.

    View Comment
  • ça m’a fait tout bizarre de te lire ce soir car je me retrouve complètement dans ce que tu dis… j’ai honte de le dire mais j’ai une vraie phobie des vêtemenst d’hiver. choisir mes vêtements est une corvée, les enfiler le matin me donnerait envie de pleurer. Je déteste particulièrement les chaussettes et les collants; je ne peux plus mettre de cols roulés depuis quelques années, j’ai l’impression de ne plus pouvoir respirer… je sais que ça peut paraître ridicule, d’ailleurs certains copains se moquent gentiment mais quand je rentre chez moi vers 17h ou 18h j’enfile direct mon pyjama et c’est un vrai soulagement…. alors merci pour cet article car ce soir je me sens moins bête et moins seule!

    View Comment
  • Il n y a rien de honteux a aimer être en pyjama quand je peux je passe des journées entières en pyjama.
    Il m arrive même de sortir mes poubelles ou mon chien en pyjama et je n ai pas honte !

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *