Débuter la marche active

Débuter la marche active

Au printemps dernier, j’ai ressenti le besoin d’ajouter une activité sportive à ma pratique de yoga. Je cherchais une activité économique, pratique, qui n’abîme pas mon dos mais me fasse décompresser et j’ai trouvé ! Depuis quelques mois, je pratique la marche active.

La marche un sport de vieux ?

La marche n’a pas l’engouement que peuvent avoir les sports tendances comme le Body Camp, le CrossFit, le TRX ou bien d’autres. L’image de la marche à pied est celle d’une activité tranquille, idéale pour les personnes âgées et pratiquées principalement par elles. C’est faux !
La marche active (ou sportive) est un sport à part entière. Il fait travailler le souffle, le coeur et  presque tous les muscles de votre corps.
La marche rapide est un sport d’endurance idéal pour muscler le cœur et développer les capacités respiratoires, mais aussi tonifier les jambes et contrôler son poids.

La marche active, mode d’emploi

Ce sport, à l’inverse de la randonnée, se pratique sur un terrain sans dénivelée et prioritairement en univers urbain : parcs, digues, stades, rue…
La marche est considérée comme sportive dès que l’allure dépasse les 5km/heure.
Débuter par de courtes séances de 20 minutes puis augmenter progressivement la régularité des séances, leur durée et votre vitesse permet de voir ses progrès très rapidement. Il existe également des programmes d’entrainements gratuits très bien conçus qui permettent d’augmenter sa vitesse et la durée de marche en quelques semaines.

Les bienfaits de la marche active

Un sport économique

Pas besoin de beaucoup s’équiper pour marcher.
Une tenue confortable et de bonnes chaussures adaptées suffisent. J’ai débuté avec ma paire de running que j’utilisais pour le footing mais j’ai assez vite investi dans une paire de ballerines de marche Baoma Neefeel parce que j’avais trop chaud avec mes baskets cet été. Je les utiliserais plutôt pour l’automne et l’hiver.
Ce sont de véritables baskets déguisées en ballerines. Pas besoin de chaussettes, le pied respire et est parfaitement amorti.
Je n’ai pas de podomètre. Je me fixe des durées de séances et si je le souhaite, je calcule ensuite ma vitesse moyenne si besoin, en fonction de mon parcours (googlemaps est mon ami).
Vous pouvez également télécharger l’application Runtastic Podomètre (gratuit) qui permet de calculer le nombre de pas, la distance parcourue, les calories dépensées et la fréquence de vos pas.

Un sport sans contrainte

Pratiquée à un rythme légèrement plus rapide que votre vitesse naturelle, aux alentours de 5 km/h, la marche active est le sport le plus simple à pratiquer. La marche est un sport qui s’adapte à tous les profils, à tous les âges, à toutes les conditions physiques. Pas besoin d’abonnement, d’horaires, de déplacement, c’est où et quand on veut !

Un sport doux

Si je l’ai choisi c’est parce qu’avec ma petite malformation au dos il m’est fortement déconseillé de courir (au risque de marche pliée en deux dans 20 ans). La marche active est beaucoup plus douce et moins traumatisante pour le corps. Comme l’un des deux pieds est toujours en contact avec le sol en marche rapide, les forces subies par les articulations sont beaucoup moins importantes qu’en running.
Il m’arrive d’avoir le bas du dos qui tire à l’issu d’une séance mais ce n’est rien, comparé à ce que je pourrais ressentir si je courrais. Je fais quelques mouvements de yoga après chaque marche et la douleur s’évanouit.

Un sport détente

Quoi de mieux que de marcher en extérieur, de prendre l’air pour lutter contre le stress ? La marche active est une véritable bouffé d’oxygène, elle permet de se changer les idées, de se vider la tête, de penser à autre chose lorsque un détail vous chiffonne, d’observer la nature.

Un sport anti-cellulite

La marche active permet de brûler des calories et de limiter ainsi le stockage de la graisse au niveau des muscles des jambes et des cuisses. Ces dernières s’affinent peu à peu au fil des séances à condition de pratiquer la marche sportive régulièrement avec des séances de plus de 30 minutes.

Marcher seul ou à plusieurs ?

L’un des autres avantages de la marche active pour moi c’est que c’est une activité que je peux partager avec mon amoureux. Il adore marcher et est toujours partant pour m’accompagner.
L’inconvénient c’est que bien souvent, pipelette comme cela peut m’arriver de l’être, je parle je parle je parle et j’oublie que je ne suis pas en balade et que je suis censée marcher vite !
Marcher à plusieurs permet surtout de rester motivé, si l’un ou l’autre n’a pas trop envie, l’autre le booste.

Bilan de 3 mois de marche active

Depuis le mois de juin je marche 3 fois par semaine à une allure moyenne de 6km/heure entre 30 et 50 minutes selon les jours.
Cela en plus des nombreux déplacements que je fais à pied au quotidien (pour aller travailler, faire quelques courses…)
Je marche naturellement plus vite que la moyenne, ce qui, avec ma petite taille me fait faire plus de pas que la moyenne (test à l’appui !). Accélérer légèrement ma cadence n’a pas été difficile. Maintenir le rythme l’est un peu plus. Un léger dénivelé et hop je ralentis.
Cet été durant la canicule j’ai privilégié la marche matinale au saut du lit mais en général je vais marcher en rentrant du bureau en semaine et en matinée le week-end.

Tenté(e)s par la marche sportive ? je vous invite à consulter le site de Newfeel qui est plein de très très bons conseils pour débuter et rester motivé.

Article NON sponsorisé

 



7 thoughts on “Débuter la marche active”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.