{Food} Manger des fruits et légumes de saison

{Food} Manger des fruits et légumes de saison

Vous l’aurez compris, l’alimentation est quelque chose d’extrêmement important pour moi, l’équilibre alimentaire en particulier. Je suis une bonne mangeuse, je suis extrêmement gourmande et faire attention à ce qu’il y a dans mon assiette est non seulement une habitude de longue date mais un réel plaisir.
Tous les ans, lorsqu’arrive le printemps, je me fais la même réflexion au sujet du respect des saisons concernant les fruits et légumes.
Et cela me tient tant à coeur que j’avais envie de vous en parler.

Une de mes connaissance me disait l’autre jour qu’il était impossible de manger les 5 portions de fruits et légumes frais recommandés quotidiennement. Pourtant c’est bien mon cas. Et je dépasse même très souvent ce chiffre de 5 portions. Je n’y réfléchis même pas, les légumes et les fruits sont pour moi primordiaux et ils sont présents à chaque repas.
Tenter de suivre les saisons pour mes achats de fruits et légumes est devenu il y a quelques années un de mes critères de sélection lorsque je fais les courses.
C’est vrai, au départ ça n’a pas été simple et certains légumes ont été plus difficile à supprimer de mon alimentation hivernale que d’autres.
Mais cela m’a également permis de découvrir d’autres légumes absolument délicieux et de diversifier mon alimentation.
Et puis, cela permet de réaliser des économies. Les légumes de saison, locaux qui plus est sont toujours moins chers que les légumes sans goûts produits hors de nos frontières pour être vendus à l’année dans les supermarché.

Les tomates et les courgettes n’ont donc plus le droit de séjour dans ma cuisine une fois le mois de septembre passé.
C’est pour les fruits que c’est le plus délicat. Je ne me vois pas me passer de bananes par exemple. Hors il est clair que trouver des bananes en métropole est impossible. Je ne parviens pas à me passer de fruits exotiques, je l’avoue, mais j’essaie tout de même de faire attention à leur provenance.
A ce sujet je vous conseille de suivre cette campagne lancée en 2010 au sujet des fruits exotiques : http://www.lejustefruit.org.
Heureusement la liste des fruits qui poussent dans l’Hexagone est longue. Je n’achète pas exemple que des kiwi produits en France. Toutefois, là aussi il faut être vigilant. Prenons l’exemple des fraises.

Depuis quelques semaines déjà je vois fleurir sur les réseaux sociaux des photos de fraises. Elles semblent délicieuses et ce serait mentir que de dire qu’elles ne me mettent pas l’eau à la bouche mais cela m’exaspère. Non, les fraises ne poussent pas en Mars, et encore moins en Février (ne parlons pas des fraises de décembre…)
Je suis certaine que beaucoup d’entre vous ont vu le reportage télévisé sur les fraises espagnoles diffusé en 2011 sur M6. Il avait fait grand bruit et c’est depuis ce jour que j’ai décidé de boycotter ces fraises.

Pourquoi ?

  • La fraise d’Espagne n’est pas une variété sauvage mais un hybride. Ces fraises résultent en effet d’une hybridation entre la fraise sauvage européenne (Fragaria vesca) et les variétés de fraises américaines (Fragaria chiloensis et Fragaria virginiana).
  • La production de fraises dans la région de Doñana en Espagne pompe à elle seule 20 millions de mètres cubes d’eau par an, ce qui représente un tiers des réserves en eau de la région. Le niveau des nappes phréatiques diminue de façon alarmante et certaines réserves d’eau sont déjà asséchées.
  • Les fruits provenant de cette région sont récoltés par des ouvriers agricoles maghrébins, certains entrés illégalement, qui reçoivent un salaire de misère et vivent dans des conditions déplorables.

Vous allez me dire que vous avez trouvé des fraises françaises chez votre maraîcher. Certes, c’est vrai, on commence à en trouver et elles sont belles et bien françaises mais…ce sont des fraises cultivés hors sol.
Et alors ?
Il faut savoir que le mode de production hors-sol favorise les moisissures, ce qui favorise l’utilisation généreuse de fongicides, mais aussi d’insecticides. En France, l’analyse en 2005 de 112 échantillons par la Direction Générale de la Concurrence, la Consommation et la Répression des Fraudes a révélé des traces de pesticides dans 76% des barquettes, dont 16% au-dessus des limites autorisées. Miam miam !

Et si ces arguments ne vous semblent pas convaincants, peut-être celui-ci le sera t-il.
Qu’elles soient espagnoles ou cultivées hors sol en France, le résultat est le même, avouez-le, elles n’ont aucun goût !
L’idéal étant d’avoir un potager et de cultiver ses propres fraises mais tout le monde n’a pas cette chance alors, pourquoi ne pas être patient et attendre quelques semaines que les gariguettes ou les maras des bois fassent leur arrivée sur les étales des marchés ? Le plaisir n’en sera que décuplé ! 🙂

Quelques petites astuces pour acheter des fruits et légumes de saison :

  • Imprimer un calendrier saisonnier (comme ici, ici ou ici) ou télécharger une application sur votre smartphone (il en existe plusieurs)
  • Adhérer à une AMAP, se fournir directement chez le producteur ou une communauté d’achat direct tel que la Ruche qui dit oui (d’autres types existent, en Picardie par exemple il existe Les jardins du Plateau Picard qui proposent des paniers de légumes frais à ses adhérents en plus d’un programme de réinsertion)
  • Faire ses achats sur le marché en sélectionnant les vendeurs. Je m’approvisionne chez une maraichère dont les terres se trouvent à une petite dizaine de kilomètres de chez moi, qu’elles cultivent de manière raisonnée. Elle propose des légumes de saison uniquement, à des prix défiant toute concurrence ainsi que des pommes et des poires.
  • Redécouvrir la cueillette

Quelques petites astuces pour manger des fruits et légumes de saison :

  • L’été : lâchez-vous ! C’est la saison qui fait la part belle aux fruits et légumes, profitez-en ! Si vous avez la chance d’avoir un jardin et que vos cultures donent bien faites des conserves de tomates et de courgettes pour l’hiver !
  • A l’automne, vive les champignons, les pommes, les poires et les courges !
  • L’hiver, privilégiez les légumes racines (topinambours, rutabaga, navets, panais…) et les choux. Pour les fruits, l’hiver lorsqu’ils se font plus rares, pensez aux fruits secs et aux noix en tout genre !
  • Vous mourrez d’envie d’une soupe de courgettes ou d’une sauce tomate en plein hiver ? Pensez aux surgelés ou aux conserves, c’est mieux que rien. Le mieux étant de les faire soit même avec les légumes frais achetés en été.

Quelques idées de recettes :

Été

Automne

Hiver

Printemps

***

Loin de moi l’idée de faire culpabiliser quique ce soit  avec cet article, il s’agit là d’une réflexion totalement personnelle mais si dans cet article peut permettre à quelques un(e)s de mes lecteurs/trices d’apprendre 2/3 trucs ou de réfléchir sur le sujet alors j’en serais ravie.

Et si le sujet vous intéresse, je vous conseille ce site : http://www.mescoursespourlaplanete.com

Rendez-vous sur Hellocoton !


12 thoughts on “{Food} Manger des fruits et légumes de saison”

  • Tu as tout dit!!! Je fais toujours attention à manger le plus local possible et de saison mais j’avoue que depuis que je suis enceinte, difficile de me freiner, je rêve de melons, pastèques et pêches, du coup j’achète du melon déjà préparé de temps en temps. J’ai une question sur la conservation des légumes frais : comment arrives-tu à les faire tenir? Quand j’achète tout pour la semaine en général, ça ne tient jamais une semaine complète :/

    View Comment
    • Moi lorsque j’étais enceinte je me goinfrais de sandwich/chips, va savoir pourquoi ! 🙂
      Tu as bonne excuse pour craquer 😉
      C’est vrai que c’est difficile de conserver les légumes frais. Ceux que j’achète sur le marché (cultivés en raisonné) je n’ai aucun soucis. Par contre la semaine dernière nous avons eu de la mâche à l’Amap et elle a tenu 2 jours 🙁
      Les carottes je ne les mets jamais dans le frigo, je les garde dans mon cellier comme les pommes de terre. Quand j’ai trop de stock j’essaie de les cuire et de les stocker pour ne pas les perdre. L’idéal étant de manger les plus fragiles en premier.
      Pour les fruits j’ai acheter une cloche chez Casa, ça évite les moucherons. Pareil si tu en as trop tu peux les congeler, ça sert bien pour les smoothies ou les sorbet 100% fruits.

      View Comment
  • J’ai déjà rapidement réagi sur les réseaux sociaux mais je suis totalement d’accord avec toi !
    La tendance “healthy” actuelle entraîne des dérives qui m’éxaspèrent. C’est tendance de partager ses beaux plats de fruits et légumes, de montrer qu’on se fait du bien. Mais sans faire attention au calendrier ! Pour moi la santé de la planète devrait passer avant ! Je préfère sacrifier mon plaisir égoïste de manger des fraises (dégueulasse en plus) au mois de mars.
    Depuis un an j’essaie de faire plus attention. Cette démarche a été grandement aidé par mon adhésion à la ruche qui dit oui. Mais comme toi j’ai encore quelque soucis comme pour les bananes et les patates douces qu’il est de toute façon impossible de trouver en France ! Et puis parfois je craque et j’achète des figues congelées chez Picard ^^
    Je vais aller regarder les liens que tu nous donne.
    Merci beaucoup pour cet article très complet !

    View Comment
    • Je suis d’accord avec toi. La tendance Healthy fait parfois un peu peur. Je vois des photos de très jeunes nanas qui ne s’alimentent que de fruits. Je crois que l’on frôle l’anorexie :/
      Tu verras sur l’un des liens ils expliquent qu’il ne faut pas se passer de fruits exotiques, car cela mettrait en péril beaucoup d’emplois dans le monde (les petits producteurs). Mieux vaut les choisir éthiques et continuer à les consommer. Point de culpabilité à manger un bon cake à la banane 🙂 hihi

      View Comment
    • Pourtant acheter des légumes sur le marché me revient considérablement moins cher que ceux que je trouvent en supermarché. La raison est simple, les légumes du marché, pour peu qu’ils ne viennent pas de rungis n’ont parcourus que quelques km avant d’arrivée à côté de chez moi; Ceux vendus sur carrefour et ses concurrents ont eux traversé des régions entières pour y parvenir, le coût de ce trajet est ajouté et les rends plus chers.
      J’ai un petit salaire et fais très attention à mes dépenses.

      View Comment
  • Je suis 100% d’accord avec toi, autant attendre la saison ! Cela reste un plaisir de redécouvrir les framboises sur les étals de marchés ou un autre fruit/légume que l’on a attendu “longtemps”. En hiver je ne peux pas me passer de tomates, donc j’achète les boites de conserves (qui ont plus de goût que les fraiches).

    Pour les fruits exotiques, comme tu le dis si bien, impossible de le trouver en métropole, mais cela reste une partie faible de ce que l’on mange.

    View Comment
  • Un bel article qui me donne envie de foncer au marché ! Voilà 1 an que j’essaye aussi de suivre le rythme des saisons pour les fruits et légumes, et même aussi (quand je n’ai pas une envie subite et capricieuse) pour les fromages. Pour m’aider je me sers de l’appli SeasonFood et j’essaie au maximum d’acheter les fruits et légumes sur mon marché. Quel plaisir de retrouver à chaque saison les délices du moment ; c’est toujours un petit bonheur !
    Et merci pour ces informations concernant les fraises. Je vais être patiente ! 🙂

    View Comment
  • Tout à fait d’accord!
    Par contre, ça fait plus de 3 semaines que les gariguettes sont arrivées à Toulouse, des vraies de vraies qui poussent en pleine terre et que j’achète direct au producteur!
    Il faut penser que les choses changent selon les régions…
    En ce moment chez nous c’est asperges et fraises tous les jours!! miam miam!!

    View Comment
  • 2019 et cette problématique du “manger sain, de saison et local” est toujours d’actualité.

    Je mange bio le plus possible, tout en privilégiant le local et la saisonnalité des produits. Il m’arrive d’aller au supermarché de temps en temps (pour les achats hors nourriture), et aujourd’hui ma fille était émerveillée d’y voir des fraises. À 2 ans je viens de lui donner son premier cours de saisonnalité des produits et de la notion de Bio.

    Dans tous les cas un grand Merci pour ce bel article. Il est complet et encore tellement d’actualité. Je le partage de ce pas auprès de mes abonnés FB.

    View Comment
    • Merci beaucoup pour ce joli commentaire Aurélie, ça me touche beaucoup. Je suis tellement heureuse de voir que les générations futures ne feront pas les mêmes erreurs que nous, bravo d’éduqer ta petite fille en ce sens 🙂

      View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.