{Somme} Les hortillonnages d’Amiens

{Somme} Les hortillonnages d’Amiens

C’est bien souvent ce qu’il y a de plus près de chez soi que l’on connait le moins. C’est bien connu !
Pour preuve, je ne connais que (trop) peu la ville d’Amiens, pourtant située à 1 heure de chez moi !
Cet été j’avais envie de palier à ce manque et j’ai profité d’un passage près de la préfecture picarde pour m’y arrêter, flâner dans le quartier St Leu et surtout, découvrir ses fameux hortillonnages d’Amiens !

L’histoire des Hortillonnages d’Amiens

Autrefois, les hortillonnages fournissaient à Amiens l’essentiel de sa production maraîchère. Des centaines d’« hortillons » cultivaient ces anciens marais, où la terre, extraordinairement fertile, autorise plusieurs récoltes par année. Aujourd’hui, ils ne sont plus que sept, les hortillonnages étant plutôt devenus des jardins d’agréments.
Un cadre tout droit sorti d’un conte de fées où se côtoient au quotidien résidents, maraîchers, chasseurs de canards, pêcheurs d’anguilles et promeneurs…
Sans compter les nombreux oiseaux qui vivent sur l’étang.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Le Festival Art, villes et paysage

Chaque été depuis six ans, cet ancien marais à deux pas du centre-ville accueille le Festival Art, villes et paysage. L’occasion de découvrir le lieu de manière atypique en admirant les créations des plasticiens et des paysagistes venus du monde entier, pour redessiner le paysage et créer des mondes imaginaires.
Le festival a même été l’occasion en 2010 de sauver les hortillonnages du péril qui les menaçait, en confiant leur aménagement à des artistes plasticiens et paysagistes.
En quelques années, plus de 100 œuvres y ont vu le jour et le festival bénéficie désormais d’une reconnaissance internationale.
L’édition 2015 vous permet de découvrir pas moins de 38 jardins et installations plastiques imaginés dans cet écrin de verdure incomparable.
Pour l’occasion nous avons louée une barque électrique à la Maison de la Culture d’Amiens et pour la modique somme de 14 euros nous avons pu passer près de 3 heures (c’est temps que dure le parcours à travers les oeuvres, pause pique-nique comprise) sur place.
Peu ou pas de bruit, des jardins partout, de l’eau… le bonheur !

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Des oeuvres qui célèbrent et interrogent la nature mais aussi l’histoire des lieux

Miroir aux alouettes, sculpture en châtaigner, souche en laine de mouton, île pop-up, waders en feutre, nids à « humains », cabane de chasse en trompe-l’oeil, houblonnière, île volcan et jardin de curé revisité, sont quelques-unes des dix nouvelles créations paysagères et plasticiennes du cru 2015. Le festival continue de tisser les liens entre jardin, paysage, urbanisme et création contemporaine !
Parmi les installations reconduites des éditions précédentes, Green Plant, Yellow Flower, Blue Dye, de Jo Chapman et Steve Papps, qui célèbre la waide, une plante tinctoriale qui, lorsqu’on broie ses feuilles avec un acide, donne une coloration bleu roi (ou bleu d’Amiens), appelée aussi l’or de Picardie.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

A découvrir jusqu’au 11 octobre 2015

Festival Art, villes & paysage : Hortillonnages Amiens 2015
Accueil/ location de barques au Port à Fumier
Rue Roger Allou (en face du n° 51)
80450 CAMON

Accès :
Les hortillonnages sont accessibles depuis la gare d’Amiens, la cathédrale et le centre ville à pied, à vélo, en bus ou en taxi.
Les créations sont installées sur l’Ile aux Fagots, l’Ile Robinson, le Chemin du Malaquis et autour de l’Etang de Clermont.
Pour visiter le festival : plusieurs circuits sont possibles à pied et en barque à partir du Port à fumier, rue Roger Allou (face au n°51) à Camon, étang de Clermont.

Du 9 septembre au 11 octobre
– du mercredi au vendredi de 14h à 19h (dernière location de barques à 17h)
– les samedis et dimanches de 12h à 19h (dernière location de barques à 17h)

Tarif de location de barques : de 14 à 24 € selon le nombre de personnes (2/4/6 personnes) – gratuit enfants de moins de 3 ans.
Durée maximum de la visite en barque : 2h30.

Renseignements / réservations : 06 78 53 55 92

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 thoughts on “{Somme} Les hortillonnages d’Amiens”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.