{Beauté} Plan d’attaque anti peau d’orange (DIY inside)

{Beauté} Plan d’attaque anti peau d’orange (DIY inside)

Oui aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet hautement glamour mais qui concerne apparemment 92% des femmes en France, j’ai nommé : la cellulite !
J’étais jusque là plutôt épargnée mais comme toutes les bonnes choses ont une fin… j’ai décidé d’attaquer le “problème” avant qu’il ne s’installe trop durablement. Je vous livre ici quelques uns de mes petits trucs pour lutter contre la peau d’orange.
Je n’ai toutefois pas vocation à remplacer les conseils de professionnels toutefois, à vous de savoir ce qui est bon pour vous. On ne le répètera jamais assez !

Connaitre son ennemi

Qu’on se le dise, la cellulite n’a rien à voir avec le poids ! Elle touche aussi bien les minces que les rondes. Principalement liée aux hormones, cette “peau d’orange”, peu esthétique, est due à un mauvais drainage de l’organisme qui n’excrète plus l’eau dans les adipocytes (cellules graisseuses) comme il le faudrait. Il en résulte une compression des vaisseaux sanguins et lymphatiques ce qui augmente la taille des cellules graisseuses et, de surcroît l’épaisseur de l’hypoderme (couche la plus profonde de la peau). Bien que ce mécanisme naturel ne puisse être supprimé, il est tout à fait possible d’en diminuer les conséquences.

L’alimentation

Il est évident que l’alimentation joue un grand rôle dans l’apparition de la cellulite. Si vous êtes adeptes des pizzas,  plats industriels, burgers, frites et sodas chaque semaine, bonjour les dégâts ! Une bonne hygiène de vie est souvent l’une des solution pour s’en débarrasser. Je ne prône pas de régime pour autant mais plutôt un équilibre alimentaire sain. Évitez les sucres raffinés, les mauvaises graisses et le sel afin d’éviter le stockage de graisses et la rétention d’eau, qui sont des facteurs aggravants de la cellulite.
Moi c’est simple, je sais en partie d’où vient l’apparition de ce phénomène disgracieux : le retour du beurre dans ma cuisine ! Avant de vivre avec mon amoureux je n’en achetais que très rarement, aujourd’hui il y en a toujours dans mon frigo. Et en bonne normande que je suis j’adore ça ! Je n’ai absolument aucune volonté mais j’essaie de limiter ma consommation au week-end uniquement (les tartines beurrées c’est un peu la vie non ? )
Je ne cuisine évidemment pas au beurre mais à l’huile d’olive ou de coco.
Mais il n’y a pas que le gras qui favorise les capitons.
J’ai banni le sucre industriel de ma cuisine il y a de cela des années pour le remplacer par du sucre complet, du sirop d’agave ou d’érable, du miel ou du muscovado. On ne peut y échapper à 100%, le vilain se cache partout (pâtisseries, biscuits, céréales du petit déjeuner, confitures… ) et on le trouve aussi planqué derrière des pseudos : saccharose, dextrose, glucose.
Le sucre raffiné, on ne le dira jamais assez est un POISON ! Il contient ce que l’on appelle des calories vides, ces dernières contribuent à l’apparition de cellulite et de surpoids. Le sucre blanc est aussi un facteur de risque pour développer des diabètes de type 2, il peut également endommager vos dents. Il faut aussi savoir que le sucre blanc rend notre sang plus acide et nous déminéralise. Il nous quitte certains minéraux tels que le calcium, c’est pour cela que nos dents et nos os sont de plus en plus faibles. Je continue ?
Mieux vaut également éviter le sel et les apéros trop fréquent.
Tout est une question de dosage.
Cet hiver, j’ai pris….4 beaux kilos ! Je sais, ce n’est pas grand chose mais lorsque l’on mesure 1,50m cela se voit tout de suite. Et puis, ce n’est pas tant une question de poids qu’une question de bien-être. Avec ces 4 petits kilos en trop je ne m’aime pas, je ne peux pas m’habiller comme je veux (et je n’ai pas envie de refaire toute ma garde robe !!!)
Vous voyez pourtant ce que je mange dans mes revues gourmandes… on ne peut pas dire que je manque déséquilibré ! C’est vrai, j’aime manger, me faire plaisir, on se fait 1 pizza de temps en temps, un burger à l’occasion, un resto entre copines quand c’est possible, un petit apéritif lorsque le week-end arrive enfin… mais je privilégie le fait maison, je ne mets que très peu de matière grasse, voire pas du tout dans mes pâtisseries, très peu de sucre, peu de sel… Alors quoi ????
Et bien le stress, et la fatigue, et l’insatisfaction que me procure mon emploi. Ça et l’arrêt du sport aussi…
Cela peut sembler bête comme ça mais j’y ai beaucoup réfléchi et je sais que cette année scolaire aura été très très très difficile pour moi provoquant un certain nombres de conséquences à la fois morales et physiques. J’ai manqué de temps, j’ai été plus qu’épuisée et le suis encore, mon rythme de vie ne me convient pas du tout et je me suis vengée sur la bouffe. Pas tant en qualité mais en quantité. Manger “sain” c’est bien mais si c’est pour manger trop ça ne sert pas à grand chose.
Il faut que je reprenne un bon rythme de vie (très difficile compte tenu de mon emploi du temps professionnel) et que je mange en plus petites quantités. Et que je me remette au sport…

Le sport

Tant que je courais et que je faisais 1 à 2h de zumba chaque semaine, pas une trace de capitons sur mes cuisses ! Et puis, la découverte de ma spondylolise, l’envie de changer d’activité sportive aussi… j’ai tout arrêté pour me mettre au yoga. Une activité qui m’apporte énormément mais… qui ne remplace pas une activité cardio loin s’en faut…
S’il m’est déconseillé de pratiquer le footing je pense qu’il va sacrément falloir que je me remette à bouger parce que passer de près de 4h de sport/semaine à 1h de yoga a été fatal pour ma silhouette (et mon poids sur la balance).
Je vais essayer de retourner régulièrement à la piscine comme je le faisais il y a quelques mois, de profiter des beaux jours pour me déplacer plus souvent à vélo et me remettre à une activité qui bouge à la rentrée.

Les huiles essentielles

En plus du sport et de l’alimentation, j’avais envie d’un soin qui m’aide à lutter contre le phénomène mais sans aller acheter un truc tout fait, bourré de produits chimiques, qui coutent en plus un bras sans garantie de résultat. Je me suis tournée vers les huiles essentielles que j’utilise au quotidien pour mon bien-être (je vous en parlais déjà un peu ici).
J’ai ainsi réalisée la recette de synergie anti cellulite de la Compagnie des sens.

Synergie anti-capitons

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Prenez votre flacon vide, et ajoutez :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Citron
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Criste Marine
  • 30 gouttes d’huile essentielle de Lemongrass
  • 120 gouttes d’huile végétale

Bouchez, homogénéisez. Votre synergie est prête à être utilisée !
Par voie cutanée, appliquez 10 gouttes du mélange sur les zones les plus touchées (cuisses, hanches, fesses) en massant et en laissant bien pénétrer le mélange.
Réalisez ce massage 2 fois par jour, matin et soir, pendant 3 semaines. Faites une pause d’une semaine et reprenez 3 semaines. Je couple d’utilisation de cette huile avec un brossage corporel quotidien, en insistant bien sur les zones concernées.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Pourquoi ces huiles essentielles ?

  • L’HE de Citron est la star de cette équipée anti-cellulite, qui va favoriser la destruction des graisses et encourager l’organisme à éliminer eau, lipides et aliments.
  • Le Cèdre de l’Atlas est une référence en matière de graisse. On connaît surtout cette huile pour les problèmes de cheveux gras, mais elle se charge aussi de nos gambettes ! Elle est spécialisée dans la destruction des graisses pouvant s’accumuler dans certains de nos tissus… comme c’est le cas pour la cellulite !
  • L’HE de Criste Marine est une star du drainage : grâce à elle, vous allez éliminer, éliminer, et éliminer ! La rétention d’eau, ça la connaît, et elle va donc vous aider à expulser les graisses et liquides en surplus.
  • L’huile essentielle de Lemongrass, enfin, est un anti-inflammatoire connu. Pourquoi une telle action ici ? Tout simplement parce que la cellulite désigne l’inflammation et donc le gonflement des cellules graisseuses. En calmant cette inflammation, le corps s’amincit et l’organisme peut mieux éliminer les graisses stockées dans ces cellules.

 

Précautions : 
L’huile essentielle de Criste Marine doit être utilisée avec précaution et sur une courte période. Ses propriétés oestrogen et cortison-like ainsi qu’irritante pour la peau ne lui permettent d’être utilisée que par les adultes et ados.  Elle est donc interdite aux bébés, enfants et femmes enceintes.

L’huile essentielle de citron peut être utilisée par les femmes enceintes de plus de 3 mois et les enfants, mais pas les bébés. L’huile essentielle de Citron est toutefois irritante pour la peau et photosensibilisante, elle ne peut donc s’utiliser en application cutanée avant une exposition au soleil, et sans avoir été diluée préalablement. Elle est déconseillée en cas de calcul biliaire. Enfin, elle est fortement dosée en composants allergènes : elle possède une grande quantité de limonène.

L’huile essentielle de Lemongrass est réservée aux adultes et adolescents. Il est recommandé de l’utiliser en diffusion en mélange avec d’autres huiles essentielles. Seule cette voie d’administration est autorisée pour les femmes enceintes et les bébés. La prise orale doit se faire sur avis médical et les applications cutanées doivent être précédées d’une dilution de l’huile essentielle. Un avis médical est aussi nécessaire pour les personnes souffrant d’asthme.

L’ huile essentielle de cèdre de l’Atlas est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans. Seules la voie cutanée et les voies respiratoires sont appropriées, avec toutefois beaucoup d’attention. L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas est  strictement interdite par ingestion. Neurotoxique, elle ne peut pas être utilisée pour les personnes épileptiques ou en cas de fragilité neurologique. En revanche, elle ne contient aucun composant allergène.

Et maintenant…. à l’attaque !!!!!

Article NON sponsorisé

Rendez-vous sur Hellocoton !


6 thoughts on “{Beauté} Plan d’attaque anti peau d’orange (DIY inside)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.