{Bien-être} Mes 10 huiles essentielles préférées

{Bien-être} Mes 10 huiles essentielles préférées

Cela fait un moment que j’ai cet article en tête et que je note des choses et d’autres dans mes brouillons. Enfin, il est prêt et je suis très heureuse de le partager avec vous.
Il y a des années que j’ai découvert les huiles essentielles et l’aromathérapie et j’avais envie de vous faire découvrir la liste de mes 10 huiles essentielles indispensables en vous expliquant comment je les utilise.

L’aromathérapie

huilles essentielles
Mélanie © Alittlepieceof

J’ai découvert et commencé à utiliser l’aromathérapie il y a plus de 10 ans. J’ai du faire une pause en raison de l’incompatibilité des animaux domestiques et de l’aromathérapie, puisque j’ai eu un lapin nain pendant près de 9 ans et un chat pendant plus d’un an.
Mais depuis que je n’ai plus d’animaux à la maison  (à part un grand dadais de presque 16 ans ah ah ah ah) j’utilise à nouveau et avec grand plaisir tous les bienfaits des huiles essentielles.
On ne le dira tout de même jamais assez, les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées n’importe comment et doivent être manipulées avec précaution.
Cet article ne remplace pas une bonne recherche d’informations avant de vous lancer si vous ne connaissez pas ces produits.
Pour ma part j’utilise le Manuel d’aromathérapie de chez Vigot que j’ai depuis une dizaine d’années et que j’adore ! Il m’arrive très régulièrement d’aller farfouiller dedans pour trouver comment bien utiliser une huile essentielle. Il ne les contient pas toutes mais offre une description très complète d’un bon nombre d’entre elles.
Je commande désormais la plupart de mes huiles essentielles à la Compagnie des sens qui fournit également de très très bons guides d’utilisation à chaque commande et explique pour chaque HE quels sont bienfaits et les dangers qu’elle représente.
Pour ce qui est du diffuseur, j’utilise celui en céramique de chez So’ Bio Etic de Léa Nature au très bon rapport qualité-prix et un petit diffuseur nomade de chez Nature et Découvertes.
J’aimerais investir dans un plus grand modèle afin de couvrir les pièces plus importantes mais ce n’est pas d’actualité pour le moment.

Mes 10 huiles essentielles indispensables

Je commence à avoir une belle panoplie d’huiles essentielles à la maison mais si je ne devais en garder que 10 ce seraient celles-là.

huilles essentielles
Mélanie © Alittlepieceof

Lavande vraie

La plus connue et la plus utilisée des HE et aussi probablement la plus inoffensive*
L’huile essentielle de Lavande peut être utilisée par toute la famille, un avis médical est toutefois recommandé avant utilisation pour les personnes asthmatiques. En application cutanée, diffusion ou ingestion, aucune contre-indication majeure n’existe. On veillera simplement à la diluer dans une huile végétale pour de jeunes enfants.
Elle est la plus calmante et apaisante de toutes les huiles essentielles de Lavande. Son application sur la peau soulage les irritations cutanées et les états de crampes et contractures musculaires.
Je l’utilise principalement par voie cutanée. Certains soirs, je mélange une goutte d’huile essentielle de lavande à mon huile d’amande douce et je masse mon visage et mes mains avec. Cela en raison de ses bienfaits pour la peau mais également pour ses propriétés relaxantes et calmantes.
Sédative, elle apaise les nerfs, détend les muscles, régule le système nerveux, calme l’excitabilité et favorise le sommeil.

Tea tree

Efficace dans la lutte contre de nombreuses infections, l’huile essentielle de Tea Tree est particulièrement recommandée en cas de maux de gorge naissants ou d’infections buccales telles que les gingivites. Faisant partie des huiles essentielles les plus antibactériennes, le Tea Tree aide aussi à se débarrasser des boutons d’acné.
En cas de mal de gorge, je l’utilise diluée dans une cuillère de miel (2 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree) 3 fois par jour jusqu’à disparition de la douleur.
Lorsque j’ai une sinusite, je l’utilise en inhalation, soit avec un bol d’inhalation en mélangeant 2 gouttes d’HE de Tea Tree avec une cuillère de miel et de l’eau chaude soit en déposant 2 gouttes d’HE de Tea Tree sur un mouchoir à respirer plusieurs fois par jour.
Il m’arrive également de la diffuser pour assainir l’air de mon intérieur (si l’un de nous est malade à la maison par exemple)
Je l’utilise pure sur un coton tige à appliquer directement sur la zone souhaitée pour soigner un bouton d’acné ou une verrue (merci la piscine !)
En plus de sa polyvalence anti-infectieuse, le tea tree présente l’énorme avantage d’être utilisable par quasiment tout le monde. Seuls les nourrissons de moins de 3 mois et les femmes enceintes de moins de 3 mois ne doivent pas l’utiliser (comme toutes les huiles essentielles d’ailleurs…).

huilles essentielles
Mélanie © Alittlepieceof

Gaulthérie odorante

Celle-ci, je l’ai découverte il y a quelques semaines lorsque j’ai souffert de ma première sciatique et de mon premier torticolis (quand je vous disais que j’avais morflé en 2016 !).
Elle est ma meilleure alliée contre les douleurs musculaires et les souci de dos. Elle m’est même très très très précieuse.
En effet, il y a quelques années, j’ai découvert que j’avais une lésion dorsale et le diagnostique a été confirmé en fin d’année dernière grâce à l’oeil averti d’un excellent ostéopathe. Des nuits de souffrance à ne plus pouvoir bouger sans savoir pourquoi enfin résolues.
Aujourd’hui, je connais les raisons de mes douleurs et surtout ce que je dois faire et ne pas faire pour éviter autant que possible que la situation ne s’aggrave (fingers crossed !)
Les premières conséquences de cette lésion sont des sciatiques chroniques avec un début de hernie discale et toute la chaine dorsale qui morfle et les conséquences qui vont avec (torticolis & cie). Pour me soulager, plutôt que de vivre sous anti-inflammatoire constamment, il m’a été conseillé des massages, de la chaleur, de la musculation, l’interdiction de port de charges lourdes et surtout beaucoup, beaucoup de repos (ouais bon pour ça y’a encore du boulot).
Pour les massages, j’ai donc découvert l’HE de gaulthérie qui est LA meilleure amie des problèmes de dos ! Reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, elle fait de véritables miracles.
Une semaine de cachets pourtant assez forts ne sont pas venus au bout des douleurs de ma sciatique et un seul massage avec 1 goutte de gaulthérie mélangée à une huile végétale m’a immédiatement soulagée !
Elle possède une odeur très prononcée qui peut vite monter à la tête. Il faut vraiment veiller à n’en utiliser que très peu et toujours la diluer dans une huile végétale. Mais elle est redoutable ! Courbatures, tendinite, lombalgies, sciatiques, foulures, arthroses, arthrite… ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques soulagent immédiatement. Je l’utilise seule pour soulager la douleur lorsque celle-ci est vraiment trop forte mais une synergie avec l’Eucalyptus citronné semble également indiquée.
Dépourvue de toxicité, une seule voie d’administration lui est toutefois conseillée : la voie cutanée. Cette huile essentielle n’en reste pas moins irritante pour les peaux sensibles.
Elle ne doit jamais être inhalée, ingérée ou diffusée.
L’huile essentielle de Gaulthérie Odorante n’est autorisée que pour les adultes et adolescents.
Attention, les personnes épileptiques doivent demander un avis médical avant d’utiliser cette huile essentielle.

Petit grain bigarade

Mon allié anti-stress !
Elle favorise la détente et l’apaisement par son odeur douce de fleur d’oranger. Elle sera aussi l’alliée de ceux ayant parfois des difficultés à trouver le sommeil.
Je l’utilise en diffusion uniquement, pendant 30 minutes, très souvent le soir lorsque je rentre du bureau et que la journée a été intense. J’aime beaucoup son odeur apaisante.
On peut également l’utiliser en inhalation en cas de gros coup de stress ou d’angoisse. Pour cela, déposez 1 goutte pure sur vos poignets à inhaler profondément, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration. Faire une pause d’une semaine après trois semaines d’utilisation.
L’huile essentielle de Petit Grain Bigarade est utilisable par toute la famille à l’exception des femmes enceintes de moins de 3 mois. Elle ne présente pas de contre-indications particulières si ce n’est que les personnes asthmatiques doivent demander conseil à leur médecin avant de l’utiliser. Toutes les voies d’utilisation sont possibles.

huilles essentielles
Mélanie © Alittlepieceof

Ravintsara

La super star des anti-microbes !
Je l’utilise pour son action antivirale et ses effets stimulants sur le système immunitaire. Toute indiquée en cas d’infections touchant la sphère ORL (rhumes, otite, sinusite…) elle possède des effets puissants et reconnus par tous les adeptes des huiles essentielles.
En cas de grippe ou d’épidémies virales ORL plusieurs utilisations sont possibles :
Voie cutanée : 3 gouttes dans le bas du dos, le long de la colonne vertébrale et sur le thorax, 4 à 5 fois par jour, jusqu’à amélioration.
Voie orale : 1 goutte dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive ou sur un sucre, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.
Je l’utilise principalement en diffusion pour assainir mon intérieur et en inhalation en prévention et en renforcement de mon système immunitaire.
Tout le monde peut utiliser l’huile essentielle de Ravintsara à l’exception évidemment des femmes enceintes de moins de 3 mois. Elle est également utilisable par toutes les voies. Enfin, il est cependant préférable pour les personnes asthmatiques et épileptiques de demander conseil à leur médecin avant utilisation.

Eucalyptus radiata

Comme l’HE de ravintsara, l’eucalyptus radiata est très efficace pour tous les problèmes ORL comme le rhume, la sinusite, l’angine, la bronchite ou tout simplement la  toux.
Je l’utilise de la même manière que ci-dessus, en alternance ou en synergie.
L’huile essentielle d’Eucalyptus Radiata (ou Radié) est très bien tolérée par tout le monde, sauf les femmes enceintes de moins de 3 mois et les nourrissons de moins de 3 mois. Toutes les voies d’administration sont permises, cependant il faut la diluer lors d’une application cutanée à cause de son caractère irritant pour la peau.

Lemongrass

Très utilisée en cosmétique pour ses vertus en faveur des peaux grasses c’est principalement en diffusion pour ses bienfaits contre l’apathie que je l’utilise. Un coup de mou ? Hop un petit coup de Lemongrass. Son parfum citronné est très agréable et revigorant. L’huile essentielle de Lemongrass fait partie des huiles essentielles à l’action sédative et calmante, et possède de fortes propriétés vasodilatatrices. C’est également un très bon antiseptique aérien. En massage diluée dans une huile végétale, elle aide à lutter contre les symptômes grippaux, les troubles gastro-intestinaux et stimule le système immunitaire.
L’huile essentielle de Lemongrass est réservée aux adultes et adolescents. Il est recommandé de l’utiliser en diffusion en mélange avec d’autres huiles essentielles.

Cannelle

En fin d’année son odeur chaude et épicée est absolument géniale pour bénéficier d’un air de fête et de gourmandise chez soi ! Mais la diffuser est aussi un bon moyen de profiter de ses bienfaits sur le système nerveux. Elle procure courage et assurance. C’est pour ces raisons que je la diffuse.
Elle est aussi redoutable en cas d’infections. Bactéries, champignons, parasites responsables de gastro, verrue, mycose, vers, et acné ne font pas le poids face à cette huile essentielle puissante.
Une goutte diluée dans une cuillère de miel et ingérée deux à trois fois par jour permet de faire disparaître des douleurs intestinales et des diarrhées infectieuses en très peu de temps. Pour l’acné et les mycose elle s’utilise fortement diluée dans une huile végétale.
Cette huile essentielle est exclusivement réservée à l’adulte. L’huile essentielle de Cannelle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux jeunes bébés, et aux enfants de moins de 6 ans. Elle est proscrite en inhalation.

huilles essentielles
Mélanie © Alittlepieceof

Citron

Douce et bien tolérée, elle facilite la digestion et est donc particulièrement utilisée pour lutter contre le mal de transports et les nausées. De plus, c’est une aide précieuse en cas de régime et de cellulite.
J’adore la diffuser pour son odeur délicieuse mais je l’utilise principalement sur mes cuissots pour tenter de lutter contre les capitons (arrêt du sport -> BAM) Souvenez-vous je vous donnais la recette ici.
En massage (préalablement diluée dans une huile végétale) elle lutte contre les ballonnements et les gaz.

Menthe poivrée

L’’huile essentielle de Menthe Poivrée est un très bon anti-douleur par “effet froid”. Elle agit en effet contre les douleurs musculaires, les coups, les névralgies et les maux de tête (1 goutte pure à masser sur les tempes, dès que nécessaire). Elle anesthésie légèrement la muqueuse stomacale empêchant ainsi les nausées et vomissements.
Le composant principal de la Menthe Poivrée est le menthol. Il apporte une sensation de fraîcheur, une odeur agréable et a une action anti-bactérienne reconnue. Idéale donc pour les bains de bouche.
Bien que l’huile essentielle de Menthe Poivrée soit utilisable dans toutes les voies d’administration, elle est interdite aux femmes enceintes et allaitantes, aux bébés et aux enfants de moins de 6 ans.
Ne pas utiliser cette huile essentielle sur une longue durée sans l’avis d’un thérapeute.

***

Vous l’aurez peut-être remarqué, je n’utilise pas les HE en cuisine. Cela m’est arrivé mais il y a très longtemps mais je ne le fais plus car cela demande énormément de connaissance et de précision. Je me contente d’une utilisation bien-être et santé des huiles essentielles (HE).

Sur le même thème :

 

*attention toutefois à l’utilisation des huiles essentielles, elles peuvent être dangereuses.
N’hésitez pas à vous renseigner avant de les utiliser pour la première fois !

 

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !


5 thoughts on “{Bien-être} Mes 10 huiles essentielles préférées”

  • Tu m’apprends des choses !
    J’utilise en ce moment l’HE de tea tree pour mes boutons (sinon j’ai un roll SOS peau aussi) et, en complètement de l’HE de cannelle, pour tenter de me débarrasser d’une petite verrue plantaire (une piscine d’hôtel ?). J’ai lu ça dans un guide aussi…
    Bonne semaine !

    View Comment
  • Tu me donnes envie d’en racheter plein!!!! De mon côté j’adore l’eucalyptus globulus et le tea tree, et en ce moment, la clémentine et le pamplemousse, beaucoup pour l’odeur!

    View Comment
  • J’attendais ton article avec impatience car je m’intéresse depuis peu à l’aromathérapie et ce principalement dans un but thérapeutique.
    J’ai déjà eu testé la menthe poivrée en massage sur les temps en cas de maux de tête et franchement c’est très efficace!
    Et depuis peu j’ai envie de m’y remettre pour purifier l’air de la maison et faire la chasse aux microbes 😉 J’ai un loulou qui n’aime pas les médicaments, qui va se faire vomir y compris pour prendre du doliprane ou du simple sirop pour la toux donc c’est une alternative qui me semble intéressante. J’ai acheté récemment un mélange à base d’HE pour les enfants pour masser en cas de toux et c’est plutôt pas mal!
    Je souhaiterai maintenant acheter un diffuseur et j’ai parcouru pas mal de sites pour essayer de trouver le diffuseur le plus adapté! J’ai également découvert le site « compagnie des sens » qui est une mine d’infos!
    Tu as quel type de brumisateur? Un a ultra son avec brumisation ou un par nébullisation? Il semblerait que ces derniers soient les plus adaptés pour une diffusion pour des vertus thérapeutiques mais ce sont les plus chers et avec les enfants je me pose la question si la diffusion ne serait pas trop intense du coup! Par contre, ceux à brumisation semblent moins efficaces dans un but thérapeutique, du coup j’hésite pas mal!! Ton avis?
    Sinon ton recueil de tes 10 HE indispensables va mettre bien utile!!! J’avais moi même listé un certain nombre d’HE indispensables et toutes figurent dans ton top 10! Par contre Cannelle et petit grain bigarade, je ne les avaient pas sélectionné! Un grand merci pour cet article fort intéressant et synthétique! Bonne fin de soirée!

    View Comment
    • Je suis ravie que cela puisse t’être utile Inès. Je suis navrée pour ton petit bout, ça ne doit pas être simple et en même temps je suis un peu comme lui, il y a bcp de médicaments que je ne supporte pas. Il y a une dizaine d’années j’avais un diffuseur par nébulisation, il avait coûté assez cher mais il était impossible à nettoyer. Depuis, j’utilise le modèle en céramique de chez So’bio Etic, il me convient bien et ne coûte pas cher du tout. J’envisage tout de même d’investir dans un plus grand modèle pour les grandes pièces.

      View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *