{Au jardin} Après l’hiver, voir la nature éclore

{Au jardin} Après l’hiver, voir la nature éclore

Presque 6 mois que je n’ai pas mis les pieds au jardin… quelle tristesse !
Il a beau être en bord de notre maisonnette, je n’ai pas trouvé l’occasion, ni l’envie à vrai dire de m’y rendre durant les mois froids.
L’arrivée du printemps me fait trépigner d’impatience de pouvoir enfin le retrouver et le bichonner. Et à vrai dire, j’ai déjà commencé !


Place nette !

Un bon petit coup de nettoyage d’abord pour retirer les traces de l’hiver, les feuilles mortes, les branches séchées ou cassées.
Le désherbage, que je fais exclusivement à la main, sans aucun produit phytosanitaire. C’est plus long mais cela ne laisse aucune trace dans le sol. Je ne suis pas une psychopathe des mauvaises herbes en même temps, s’il en reste une ou deux par ci par là ce n’est pas bien grave.

Voir la nature éclore

Ce que je préfère par dessus tout au printemps c’est ça ! Voir la nature renaitre de ses longs mois d’hibernation. Je scrute les magnolias près de chez moi, je lève le nez dès que je vois un arbre en fleur… et dans mon petit jardin que de belles surprises !

Mon framboisier qui tout l’hiver ressemblait à une vieille tige morte sort de nouvelles feuilles chaque jour ! Et le coquin a fait des petits ! Trois autres bébés framboisiers sont en train de voir le jour.
Mon groseillier que j’avais tenté de planter en pot et qui avait assez mal vécu la chose trouve désormais toute sa place en pleine terre près de son copain le framboisier. A en croire ses jolis bourgeons je pense que ces deux là s’entendent bien.

La rhubarbe, le cresson, le persil, la menthe et l’origan eux s’en donnent déjà à coeur joie ! Le basilic et la coriandre eux se font attendre, la terre est surement encore trop froide pour eux.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

 

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Plantations printanières

Les plantations ensuite, avec notamment la création d’une nouvelle petite parcelle de terre, pour les fleurs. Parce que l’an dernier c’était déjà à cet endroit que je faisais pousser mes tulipes, dahlias… mais sans les avoir protégés, certaines pousses ont souffert de quelques coups de pieds malencontreux… Désormais cette zone est délimitée par de petits rondins de bois et j’attends patiemment de voir mes premières fleurs pointer le bout de leur pétales. Cette année j’ai acheté des bulbes d’anémone en plus des tulipes et des dahlias.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

J’expérimente aussi et cet hiver je me suis amusée à faire une petite plantation de graines. Je sais que je ne pourrai pas tout utiliser par manque de place mais j’aime aussi en offrir autour de moi.
Ceci dit j’ai tout de même réalisé quelques semis en boîte d’oeufs (recyclage recyclage) au chaud dans mon salon. Des salades dans un premier temps. Mâche et roquette, mes préférées. Et je suis comme une gamine de trois ans en regardant chaque matin combien mes petites pousses…poussent ! 🙂
Je me servirai ensuite de cagettes pour réaliser mes plantations selon le modèle de Ana.
Je pense aussi me lancer avec quelques graines de potimarron, quitte à n’en mettre qu’un seul plant en pleine terre, compte tenu du peu de place qu’il me reste.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Growing Paper

http://www.growingpaper.fr/
Mélanie © Alittlepieceof

Je me suis également amusée à planter… du papier ! Non, je ne vais pas me lancer dans l’aventure du papyrus comme le faisaient les égyptiens, je parle ici du Growing Paper ou papier ensemencé, que j’ai découvert dans le dernier numéro de (feu) Terra Eco. L’idée m’a tout de suite séduite !
J’en ai offert autour de moi et en ai gardé une pour mon jardinet. Le concept est simple et amusant. Le papier à graines Growingpaper se compose de 2 couches minces de papier soluble dans l’eau (sans chlore), entre lesquelles les différentes graines sont collées avec de l’amidon. L’épaisseur du papier est d’environ 60 g/m2, mais en raison de son beau volume, on dirait du papier à lettre de 80 grammes. Il offre une superbe texture et on y voit les petites graines.
Il suffit de le poser au sol, sur la terre, de le recouvrir d’une fine couche de terre et d’arroser régulièrement en attendant que ça pousse ! Je vous montrerai bientôt le résultat je l’espère !

http://www.growingpaper.fr/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


2 thoughts on “{Au jardin} Après l’hiver, voir la nature éclore”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *