Le Musée de l’Homme, 10 jours après sa réouverture

Le Musée de l’Homme, 10 jours après sa réouverture

L’information ne peut vous avoir échappée, le Musée de l’Homme a rouvert ses portes après 6 ans de travaux. Toutes les chaines de radio, télé et les journaux en ont parlé lors de son inauguration le 17 octobre dernier et évidemment, cela nous a donné très très envie d’aller le découvrir.
Bien entendu nous n’étions pas les seuls, loin de là…
Vacances scolaires + réouverture du Musée, le combo idéal pour une visite façon boîte de sardines.
Je n’ai donc que peu de photos, parce que déjà je n’avais pas pris mon reflex (pas envie de m’encombrer dans les transports) et pour prendre des photos encore faut-il approcher les oeuvres d’assez prêt, ce qui m’aurait obligé à jouer des coudes et vraiment je déteste ça.
Cette visite fût tout de même l’occasion d’avoir une première très très belle impression du travail réalisé en prenant un peu la foule à contre courant et en scrutant le moindre espace libre (sans gosses hurlant et parents au bord de la crise de nerfs).

Un musée à la fois pédagogique et artistique

La scénographie du musée est superbe et, en occultant la foule, j’ai trouvé que le lieu était bien pensé, laissant libre cours à l’envie du visiteur d’aller où bon lui semble. Évidemment, il y a un ordre à respecter si l’on lit tous les textes et que l’on souhaite réellement se mettre dans la peau d’un explorateur  de l’être humain, mais il est également possible de se balader à son bon gré.

Le musée tente de répondre à de nombreuses questions sur ce que nous sommes : qui sommes nous ? d’où venons-nous ? Autant de questions passionnantes auxquelles de nombreuses réponses sont apportées à travers un multitudes d’objets à la fois pédagogiques et artistiques. Rien est caché, tout est montré, tout ce qui fait de nous, un être humain, un être de reproduction, de procréation, un être d’évolution, un être de pensée, un être de transformation, un être vivant, qui dépend de son environnement.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Passionnant !

Nous y retournerons, c’est certain.

Un musée victime de son succès ?

Petit coup de gueule (dans le vide) toutefois… j’ai été extrêmement choqué par le comportement de la foule lors de cette visite. Malgré notre billet coupe-file nous avons du attendre un petit quart d’heure avant d’entrer dans le musée (pas grand chose donc) et pendant cette attente nous nous sommes fait doubler, sans aucune vergogne non seulement par des petits bobos parisiens (de merde) qui semblent-ils pensaient que leur pauvre petites personne étaient bien trop importantes pour se mêler à la foule mais aussi par un couple de personnes âgées qui puant le fric (pardon) et le cigare qui semble t-il ne pouvait pas faire attendre une minute de plus leur petit fils adoré pourri gâté trop occupé par son I-pad mini pour se rendre compte qu’il faisait la queue…
Je râle pour râler va t-on dire et ces petites bassesses de parisiens n’ont rien d’étonnants, je vous l’accorde mais une fois à l’intérieur du musée, j’ai été outrée, oui outrée de voir combien la foule n’avait AUCUN respect pour le lieu. Ne pas avoir de respect pour les autres, soit, c’est ignoble mais passons, mais détruire un lieu tel que ce musée, qui n’a rouvert ses portes que depuis 10 jours, ne pas prendre soin un minimum des installations… non… vraiment je ne comprends pas…
La plupart des parents laissaient leurs enfants courir partout dans les pièces, s’asseoir n’importe où (les pauvres vigiles…), toucher à tout, s’appuyer, s’adosser contre les oeuvres… j’ai même cru qu’une vitrine allait tomber sous leur poids !
Le mur des langues, qui n’a donc que 10 jours je le rappel est déjà recouvert de crasse (les langues blanches à l’origine sont…marrons !) et tombent les unes après les autres (bah oui parce que c’est tellement plus marrant de tirer dessus comme un malade !)
Bref, des exemples j’en ai à la pelle et vraiment, cela ne donne pas foie en l’être humain… dommage lorsque l’on visite un musée qui lui est consacré !

Musée de l’homme
17 Place du Trocadéro, 75116 Paris
www.museedelhomme.fr



1 thought on “Le Musée de l’Homme, 10 jours après sa réouverture”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.