{Lecture} La métamorphose de Kafka

Bien entendu, lorsque Grégoire aperçoit son corps recouvert d’une carapace et constate que des pattes lui ont poussé dans la nuit, il croit à un mauvais rêve et ne s’inquiète pas outre mesure. Pourtant, la métamorphose est bien réelle. Elle est également évolutive. Étonnamment, Grégoire semble accepter cette mutation avec la résignation qui a toujours caractérisé cet employé modèle qui ne vit que pour assurer une existence décente à sa famille. Il lui arrive même, au début, d’éprouver de petites joies, comme celle de trouver la technique adéquate pour se retourner.

Lire Kafka m’avait toujours semblé être une épreuve insurmontable. Allez savoir pourquoi, on se fait toujours tout un monde de ce que l’on ne connait pas. Bien souvent à tord.
En effet, quelle surprise pour moi de découvrir ce texte, si connu, si commenté et finalement bien éloigné de ce que j’imaginais.
Un texte court mais totalement prenant et qui se lit d’une traite.
Au premier abord, évidemment l’on peut ne voir qu’une simple histoire fantastique, sans réelle explication sur ses causes mais il faut s’intéresser quelque peu à l’auteur pour comprendre qu’il ne faut jamais prendre ses récits au premier degré. Tout n’est qu’allégorie.
Chacun peut d’ailleurs y voir ce qui lui chante, bien des critiques et auteurs ont tentés d’interpréter ce texte. Il paraitrait même qu’il y a plus de 120 interprétations différente de celui-ci.
Moi j’y ai vu une critique de la famille. Mais aussi un texte sur la solitude, sur la différence, sur la métamorphose (la manière dont les gens peuvent changer) peut-être finalement pas celle que l’on croit…
La deuxième nouvelle présente dans mon édition, L’Artiste du jeûne, est beaucoup plus âpre que la première. Dans cette nouvelle, la foule n’éprouve aucun respect pour l’artiste du jeûne, tout au plus une certaine curiosité. Dans ce récit, l‘artiste jeûne quarante jours d’affilée et meurt dans l’indifférence générale. Un texte sur la souffrance, le besoin de reconnaissance…
Ces deux premiers aperçus de l’univers Kafkaïen m’ont donné envie de lire ses autres œuvres.

Rendez-vous sur Hellocoton !


1 thought on “{Lecture} La métamorphose de Kafka”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.