Les Photaumnales 2013

Les Photaumnales sont de retour à Beauvais pour leur 10ème édition. Comme l’an dernier je me suis rendue à la Galerie Nationale de la Tapisserie ainsi que Musée Départemental de l’Oise pour y voir différentes expos.

Day-Night par Helena Gonçales

« Photographier, c’est à la fois inclure et exclure. D’ordinaire, le photographe définit notre champ de vision sans ambigüité. Dans cette série, nous sommes témoins d’une bipolarité provocante et intrigante pour le regard : une sorte de « dedans/ dehors » pour chaque image ».
Rui Prata, octobre 2008

L’artiste a pris des clichés de même lieu de jour et de nuit, elle en a alors fait de très beaux montagnes qui donnent une belle profondeur à ses photos mais aussi comme certains lieux peuvent prendre une toute autre dimension une fois le soleil couché.

Éclats de mémoire par Michel Séléniako

Arpentant les hauts-lieux du patrimoine, le photographe s’est intéressé aux lambeaux de mémoire, parfois magnifiés, le plus souvent oubliés, que sont les fragments lapidaires.

Lettre à mes amis de Thomas Chable

« De Thomas Chable, on connaît surtout les photos d’Afrique, ses clichés où le temps du continent noir vient s’imprimer et dont on peut percevoir la langueur et la suspension, prises délicatement dans des images qui ne sont jamais voraces, ni exotiques, mais qui rendent compte plutôt de la disponibilité fraternelle du photographe. (…)
Cette même disponibilité se retrouve dans un ensemble de photographies « privées » que Thomas Chable a triées, sélectionnées, revues et disposées les unes par rapport aux autres, pour finalement présenter un aspect inédit de son travail, rayonnant à travers les cercles concentriques d’un couple, d’une famille, d’un réseau d’amis proches, d’une fratrie lointaine. (…)
C’est une autre confrontation que celle du voyage : brasser des images qui a priori n’étaient pas destinées à être présentées, qui ne s’inscrivaient dans rien d’autre que le jour après jour, les occasions de se retrouver, les petits moments où quelque chose vaut la peine d’être photographié sans que l’on sache très bien pourquoi ».
Des moments simples mis en valeur par le noir et blanc.

Je n’ai pas photographié tout ce que j’ai vu car l’idée c’est surtout de voir ces clichés sur place si vous avez la possibilité de passer par là, évidemment.

En dehors de ces 3 séries que j’ai aimé, j’ai également apprécié pour la série « Alchimie » de Mirto, « Africa-America » de Philippe Gionie.

J’ai également beaucoup aimé l’expo « Destination Europe« .
Diaphane a imaginé de créer une passerelle photographique entre l’aéroport de Beauvais-Tillé et les villes européennes qu’il dessert, en proposant à des photographes de partir à la découverte de la destination de leur choix.
La règle du jeu est simple : une ville, trois jours, un photographe.
Les dix ans des Photaumnales sont l’occasion de finaliser ce projet en présentant les photographies des 23 villes ainsi parcourues entre 2007 et 2013. Portraits de villes; construction et appropriation d’un espace européen qu’il nous reste encore à imaginer.
Cette exposition est ponctuée des films photographiques réalisés sur chaque destination, où se croisent les images et les paroles des photographes.
Cette série de photos vous emmène à Rome, Barcelone, Trapani, Faro, Sofia, Édimbourg…
La série sur Stockholm enneigée est superbe et le tout donne bien des envies de voyages…

Du 14 septembre au 10 novembre 2013
Accès gratuit à l’ensemble des expositions

Plus d’infos sur http://photaumnales.fr/

A noter : Pour fêter sa dixième édition, les Photaumnales lancent une application mobile dédiée au festival. Retrouver l’intégralité de la programmation des expositions à Beauvais et en Picardie, accéder à des contenus sur les photographes, à l’agenda des événements, au plan du festival, à des parcours thématiques. (Application mise en place par Diaphane, Airweb et SFR)

Lire aussi : Les Photaumnales 2012



5 thoughts on “Les Photaumnales 2013”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.