{Lifestyle} Se ressourcer chez soi

{Lifestyle} Se ressourcer chez soi

eco-dc3a9fi-nc2b0251Me voilà de retour après 3 semaines de congés. Je ne dis pas vacances car nous ne sommes pas réellement partis. Nous avons un peu bougé, j’ai d’ailleurs pas mal (beaucoup) de choses à vous raconter mais nous avions surtout de gros travaux d’isolation à effectuer dans notre maison qui nous ont valus de devoir rester sur place. Ces travaux sont d’ailleurs loin d’être terminés…mais ça c’est une autre histoire. Durant ce mois de juillet, j’ai participé à l’écho défi de Natasha : Se ressourcer chez soi. Comme beaucoup d’entre vous, j’en suis sûre, je passe mon temps à courir après lui (le temps). Sans savoir pourquoi, alors que ma vie est bien moins encombrée qu’elle ne l’était il y a quelques années, j’ai ce sentiment frustrant que je n’ai jamais le temps. Ce défi tombait à pic puisque quoi de mieux que d’avoir 3 semaines de congés chez soi pour apprendre ou réapprendre à s’y ressourcer ? Maintenant qu’il s’achève, j’avais envie de partager mon expérience sur ce chouette défi et échanger avec vous sur ce thème. N’hésitez pas à me faire part de votre opinion ou de votre expérience. Je suis quelqu’un d’assez casanier, et d’assez solitaire. C’est ainsi que j’ai été élevée mais cela fait aussi partie, je crois, de mon caractère. J’aime recevoir mes ami(e)s mais de manière parcimonieuse, j’aime énormément sortir mais arrive un moment où je ressens fortement le besoin d’être chez moi, de me ressourcer justement et prendre du temps pour moi, ma famille. C’est primordial. Durant ces 3 semaines de congés, je me suis retrouvée dans une sorte de léthargie constante, surtout les 10 premiers jours. Peut-être due à la canicule mais aussi parce que cette année de boulot (je fonctionne en année scolaire vu que travaille désormais dans l’enfance) a été plus qu’éreintante et je crois que j’avais simplement besoin de me recentrer sur moi, mon petit nid et de ne rien faire. J’ai le sentiment de ne pas avoir fait grand chose de ces 3 semaines, c’est vrai (pourtant vous le verrez j’ai plein de choses à vous montrer) mais je ne culpabilise pas vraiment. J’ai pris mon temps pour tout, prendre des petits déjeuners gourmands sans regarder l’heure, sauter mes séances de sport matinales, trainer en pyjama et me doucher à n’importe quelle heure de la journée, me coucher tard…
Être chez soi, et en profiter. Voilà ce que voulait démontrer ce défi. Et cela, en quatre étapes :

  1. Faire le point sur le déroulement d’une de ses journées types, du lever jusqu’au coucher, pendant une ou plusieurs journées.
  2. Faire une liste des choses que l’on peut faire chez soi, qui nous détendent, nous font plaisir et nous font du bien.
  3. Faire une liste des tâches qui font partie de nos “obligations” quotidiennes et qui pourraient être des moments de calme et de détente
  4. En se basant sur la description de votre journée type actuelle, imaginer notre journée type idéale en intégrant certaines des idées des deux listes précédentes.

Mon constat

Le temps…notre pire ennemi ou notre meilleur allié ?

Souvent, lorsque je suis chez moi j’ai tendance à vouloir tout faire le plus vite possible parce que je pense sans cesse à ce qu’il reste à faire et non à ce que je suis entrain de faire. C’est usant ! Ce défi m’a fait prendre conscience qu’enfait ce n’est pas tant ce que l’on a à faire qui importe mais comment on le fait. Un exemple : il y quelques années, j’étais incapable de faire la sieste. Impossible pour moi de dormir en journée, mon esprit trop occupé, à penser à ce qu’il restait à faire ensuite… et puis j’ai rencontré mon amoureux qui lui est un adepte de la pause d’après repas. Au début, je l’accompagnais sans parvenir à trouver le sommeil puis, à force de faire de cette pause une habitude, juste en m’allongeant, sans forcément dormir, juste un quart d’heure, je suis parvenue petit à petit à m’endormir sans même y penser. Aujourd’hui je ressens un réel besoin physiologique à faire cette pause, que je parvienne à dormir ou non et les jours où je ne peux pas m’allonger c’est très très difficile de tenir le coup. Je me suis aussi rendue compte que j’avais tendance à me mettre la pression toute seule mais j’y reviendrais plus bas…

Ma journée type

(qui n’est pas non plus aussi idyllique chaque jour, je tiens à le préciser…il y a des jours l’on rentre tard, où on enchaine les rdv, où la mauvaise humeur prend le dessus, comme tout le monde…)

7h : Le réveil sonne
7hh15 : Je prends mon petit déjeuner. C’est le repas que je préfère, je pourrais y passer des heures mais lorsque je travaille je lui consacre 15 minutes. Je regarde par la fenêtre mon jardin, j’écoute les oiseaux chanter et la radio. Écouter la radio en petit déjeunant est une vieille habitude que j’ai prise lorsque j’étais ado et que je déjeunais toute seule dans ma chambre en écoutant les news du jour. 7h30 : Je check instagram, facebook, mes mails. Une manière de me reconnecter au monde extérieur.
7h45 : Je prends soin de moi pendant 15 minutes. Pilates, séances d’étirements ou abdominaux au choix.
8h : Je me prépare. Douche, habillage, maquillage léger, tout en écoutant la radio.
8h30 : Je pars travailler à pied. J’en ai pour 10 minutes et mon chemin passe par une jolie rivière. J’adore ce moment.
8h45-12h : Boulot boulot
12h : Je rentre chez moi, à pied, toujours en passant par cette même rivière et je fais un détour par la boulangerie
12h-13h30 : Je prépare mon repas mais n’arrive pas à me poser. Je mange en 5 minutes chrono et je fais souvent un peu de ménage ou de rangement ou je blogue pendant cette pause qui du coup n’en ai pas vraiment une.
13h30-17h30 : Boulot-boulot
17h30 : Si je n’ai pas de réunion ou de rendez-vous extérieur je rentre chez moi au pas de course. Je retrouve mon conjoint et l’on se raconte notre journée.
19h : Je prépare le repas du soir. C’est un vrai moment de détente (sauf si je suis rentrée tard et que je dois speeder !)
19h30 : On passe à table et l’on prend le temps de discuter mon conjoint, mon ado et moi. On débat, on rigole…la majeur partie du temps.
20h30 : Pendant que Monsieur fait la vaisselle je m’occupe du jardin s’il a besoin d’être arrosé, de la maison et surtout je m’occupe de moi. Je me démaquille et je me change (je déteste garder mes vêtements de la journée trop longtemps)
21h : Je coupe mon téléphone portable et selon l’envie et la fatigue soit je monte bouquiner dans mon lit soit on regarde un film.
22h/23h : J’ai un nouveau petit rituel au moment du coucher, je masse mes jambes et mes pieds avec une huile corporel. Et puis surtout on ne s’endort jamais sans avoir discuter un peu avec mon amoureux.

Ce qui est étrange c’est qu’à bien y regarder, j’ai énormément de moments où je me ressource chez moi, j’ai la chance (le luxe !) de travailler à 10 minutes à pied de chez moi, de ne pas avoir d’horaires décalées ou trop contraignants, mon fils est grand et relativement indépendant (si j’avais du vous faire le décompte de ma journée il y a 10 ans cela aurait été beaucoup beaucoup moins zen !!!) pourtant j’ai tout de même souvent ce sentiment que le temps m’échappe, que je n’ai le temps de rien, que je dois tout remettre à plus tard et je ne me l’explique pas…

Ce qui me ressource, chez moi :

Cuisiner C’est ce que j’aime le plus, à condition de ne pas le faire avec les yeux rivés sur la montre. L’alimentation tient une part très importante dans ma vie, vous le savez, alors préparer les repas me ressource pleinement. Avant je me prenais la tête à réaliser des recettes, je me stressais toute seule. Depuis que je fonctionne avec ce que j’ai sous la main, en cuisinant au feeling je me sens bien plus légère !
Lire Je me suis lancée un petit défi à moi même pour ces 3 semaines : lire 1 heure par jour dans la journée (je lis en général le soir). Cela parait peu mais avec tout ce qu’il y a à faire dans la maison + nos travaux d’isolation et mon grand besoin de repos ce n’est pas évident que cela. Bilan de ces 3 semaines : je n’ai pas lu 1 heure par jour tous les jours, parfois je n’ai pas lu ou parfois j’ai lu lus d’une heure. Au final : 3 petits romans, une BD, le dernier Terra Eco, le dernier Simple Things, quelques articles du dernier hors série de XXI à mon actif.
Prendre soin de moi C’est difficile de s’octroyer du temps rien que pour soi sans avoir le sentiment d’être égoïste. Pourtant c’est tellement bon ! Et depuis que j’ai adopté une routine de soin allégée je ne m’en sens que mieux.
Faire peu de choses Avant je me fixais une liste de choses à faire dans la journée longue comme mon bras. Évidemment je n’arrivais jamais au bout et je finissais la journée sur les rotules et extrêmement frustrée. Désormais je ne me fixe que 2 ou 3 petites objectifs (tant pis pour le reste, ça attendra) et je m’y tiens ! On essaie toujours de prendre le temps de faire les choses, c’est quelque chose que mon conjoint m’a appris. Il déteste courir après le temps, se presser pour faire quelque chose ou aller quelque part et j’ai grâce à lui appris à lever le pied. Cela m’a fait un bien fou. J’en fais moins mais je le fais mieux et surtout je garde du temps pour « ne rien faire » (discute, lire, débattre, écouter la radio, profiter du jardin…)
Jardiner Oui, bon, jardiner est un bien grand mot car vous le savez mon jardinet est tout petit et mes connaissances dans ce domaine pas beaucoup plus étendues mais je me demande comment j’ai pu me passer de ce petit bout de verdure durant tant d’années ! Chaque matin et chaque soir c’est un véritable bonheur pour moi que d’y passer voir comment les choses poussent ou simplement voir les oiseaux y batifoler (et bouffer mes graines !). Mon rêve ce serait d’avoir un potager mais la place me manque. Cela ne m’empêchera pas de planter 2/3 petites choses au printemps prochain et surtout de continuer à regarder pousser ce que j’ai déjà planté 🙂
Blogger Comme je vous l’expliquais lors de mon dernier article, j’ai un grand besoin d’écrire et ce depuis toujours. Si je ne bloguais pas je me demande où je mettrais toutes ces choses qui me passent par la tête (je crois qu’elle exploserait !) Blogger me ressource dans le sens où cela me permet de me vider l’esprit et de m’adonner à ce que j’aime le plus : partager avec le plus grand nombre. On me reproche parfois de raconter des choses sur mon blog plus que dans ma vraie vie…mais j’ai toujours été ainsi, raconter par l’écrit plus que par la parole. Je préfère souvent écrire que parler. C’est ainsi.

Ma journée idéale :

Et bien je crois que ce serait une journée qui se déroulerait principalement à la maison justement…une journée qui débuterait par un réveil naturel, sans qu’une sonnerie ne vienne interrompre mon sommeil, un petit déjeuner gourmand pris à l’extérieur si la météo le permet et avec la radio pour me tenir informer de ce qu’il se passe dans le monde, une petite séance de sport, puis une matinée à prendre soin de mon intérieur (rangement, ménage, jardinage…). L’après-midi serait elle consacrée aux activités créatives; écriture, lecture, cuisine ou loisirs créatifs et le soir une sortie, un ciné ou un concert avec des ami(e)s. Ce serait une journée parfaite 🙂
Du coup, à bien y regarder, dans ma vie de rêve je pense que je serais Freelance…(c’est beau de rêver)

Mon bilan

Ce défi m’aura montré à quel point j’ai déjà parcouru du chemin vers un plus grand bien-être personnel ces dernières années. Il n’a fait que confirmer ce que je savais déjà, à savoir que le rythme que nous impose le monde du travail, les obligations est souvent bien éloigné de notre propre rythme physiologique et que c’est à nous de faire en sorte de nous préserver, de prendre soin de nous pour trouver notre propre d’équilibre. Certains sont des lèves tôt, d’autres des lève tard, certains sont des accros du ménage, d’autres peuvent se satisfaire d’une maison en désordre, certains ont besoin d’être entouré quand d’autre aimer se retrouver seul… A chacun de se connaitre et de savoir ce qui est bon pour lui. Se ressourcer c’est aussi savoir faire passer ses propres besoins avant ceux des autres, refuser des invitations si l’on se sent trop fatigué, remettre à plus tard certaines obligations si l’on se sent trop stressé… De mon côté, je sais que le mois de septembre sera pour moi éprouvant nerveusement et physiologiquement à cause du boulot, à moi de faire en sorte de repenser à ce défi afin de parvenir à m’octroyer des pauses pour me ressourcer. Un grand merci à Natasha pour ce défi très inspirant pour moi, qui m’a permis de me pencher sur ce thème et de continuer à m’interroger sur certaines de mes pratiques.

Quelques liens interessant sur le sujet :

Rester chez soi, ça fait du bien, un très chouette article de Telerama



5 thoughts on “{Lifestyle} Se ressourcer chez soi”

  • Voilà quelque chose que je devrais tenter pour les 3 semaines de vacances qui arrivent! Et relever le défi avec un Poulet me semble une bonne idée pour moi et pour lui aussi!!!! Ma journée idéale ressemble assez à la tienne, vivement qu’on vire les médecins des journées et qu’on les remplace par des amis tiens!

    View Comment
    • J’ai beaucoup pensé à toi (et à d’autres) en relevant ce défi. Cela m’a permis de me rendre compte du chemin que j’ai parcouru mais je sais qu’avec un enfant en bas âge c’est très très très difficile d’avoir du temps pour soi. Je me suis rendue compte dernièrement que pendant 12 ans je n’avais pas fais grand chose pour moi..parce que l’ado était petit, que je n’avais personne autour de moi pour m’aider, que les finances n’aidaient pas non plus… Aujourd’hui il est grand et indépendant, c’est différent. Quand il était petit je passais mon temps à courir partout, entre les trajets pour aller chez la nounou, le boulot, les rdv médicaux et j’en passe…. Et encore… ce n’est rien comparé à ton rythme… je sais combien c’est difficile de tout concilier. Je crois que la clé c’est de se faire aider si on le peut. Je souhaite que les 3 semaines à venir te permette de te reposer et de souffler un peu. Bisous

      View Comment
  • Je suis comme toi, j’aime sortir, mais j’ai le besoin de rester parfois chez moi, j’aime recevoir, mais j’aime avoir du calme, j’aime la compagnie, mais j’aime aussi me retrouver seule avec moi même, faire ce que je veux quand je veux… et qu’est-ce qu’on peut être bien chez soi!

    View Comment
  • J »aime beaucoup ta vision de la journée idéale !!!!!
    Je vois les choses de la même façon, avec activité dehors et plutôt physique le matin et plus en intérieur l »après midi …. et sortie culturelle le soir !!….. parfois je me dis qu' »il y a des gens qui vivent ainsi… J »en ai même connu (dans l »univers du théâtre….) en tout je trouve intéressant de poser ainsi ses besoins et comment on peut organiser sa vie afin d’être plus en phase avec soi même avec simplicité….

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.