Je chante des Mantras

Je chante des Mantras

Aujourd’hui il sera question de l’un des aspects les moins connus de la pratique du yoga : les mantras.
Avant de débuter, si vous ne savez pas ce qu’est un mantra, je vous renvoie à l’article de Clémentine qui explique parfaitement ce qu’est un mantra et à quoi cela sert.
Le confinement m’a permis de mettre les deux pieds dans une pratique des mantras que je n’avais fait qu’effleurer jusque là.
Retour sur mon expérience et mes mantras préférés.

Je n’utilisais que rarement les mantras dans ma pratique de yoga. S’il m’est arrivé d’en chanter parfois en cours collectifs, j’en ai surtout écouté quelques uns qui m’ont littéralement bouleversés.

Le tout premier mantra que j’ai chanté (en dehors du OM qui a accompagné mes cours de yoga collectif dès ma première année de pratique), c’est le Shanti mantra que ma professeur nous a appris alors que je débutais ma troisième année avec elle. Au début évidemment je trouvais ça un peu bizarre, voir difficile. Parce que les mantras sont en sanskrit et que leur prononciation peut faire peur.
J’ai ensuite été amené à en chanter d’autres, notamment lors de stages et l’un d’entre eux m’a même été prescrit par ma yogathérapeute. J’étais loin de comprendre, à l’époque que ma rencontre avec les mantras allait prendre un tournant bien plus important.

C’est pendant le confinement, en suivant les méditations de kundalini avec Lili Barbery chaque soir que cette pratique a pris tout son sens. Ces séances m’ont montré à quel point j’aime chanter. C’est d’ailleurs étrange comme l’univers a entendu, quelque part, mon message. En effet, à peine deux semaines avant le confinement je confiais à deux personnes de mon entourage que j’avais envie de chanter. J’avais même envisagé de rejoindre une chorale mais n’avait rien trouvé qui me correspondait près de chez moi. Je ne savais pas, à ce moment là, qu’en réalité, cette envie de chanter allait trouver une réponse bien plus adaptée à ce dont j’avais besoin.

Durant le confinement, j’ai chanté chaque soir, et certains mantras m’ont bouleversé, d’autres m’ont fait avoir des visualisations ou des rêves très intenses, d’autres m’ont agacé. Chaque fois ils ont provoqué quelque chose en moi.
Pourtant, je ne comprends pas les paroles des mantras. Quoiqu’il suffit de chercher pour en trouver la traduction mais en réalité cela n’a aucune importance. Ils n’ont pas forcément besoin d’être compris pour faire effet.
Il existe d’ailleurs des mantras en français et en anglais qui permettent de mieux s’identifier. Ils peuvent alors s’apparenter à de petites phrases, toujours positives, à se répéter chaque jour.
Je vous invite à écouter l’épisode n°93 du podcast Métamorphose avec Nathalie Geetha Babouraj qui a créé un oracle de 108 mantras en français.

Désormais j’inclus pleinement les mantras dans ma pratique de yoga et de méditation quotidienne. Je me suis même lancé le défi de chanter un mantra, toujours le même durant quarante jours pour en observer les effets. Je le connais désormais par coeur et le chante chaque soir à l’issu de ma séance de méditation à la maison.
Je n’en attend rien de particulier, je prends plaisir à le chanter, j’observe et j’accueille.

Je me suis également offert le fabuleux petit guide des mantras de Clémentine (une petite merveille !) et j’ai créé un petit carnet dans lequel j’ai écris tous les mantras que j’ai appris durant le confinement. Je prendrais plaisirs à en chanter l’un d’entre eux de manière régulière en fonction de mes besoins ou de mes envies.

Je n’en connais qu’une infime partie pour le moment mais voici déjà une petite liste de ceux que j’apprécie tout particulièrement.

btr

Mes mantras préférés :

  • Dance of Ganesh d’Ajeet Kaur (mon préféré, préféré, préféré), ce titr me met les larmes aux yeux chaque fois que je l’écoute, plus de cinq ans après l’avoir entendu lors de mon cours de yoga de l’époque.
  • Le Gayatri Mantra une des plus importantes et sans doute la plus universellement reconnue des prières de la culture indienne. La version de Deva Premal est magnifique.
  • L’indispensable OM : chanter le son Om dans un cours de yoga est une expérience extraordinaire. Entendre le son de l’univers raisonné en soi et autour de soi est quelque chose de purement magique que j’aime par dessus tout  et qui m’a énormément manqué durant mes cours de Iyengar ces derniers moi. Essayer au moins une fois de vous isoler dans un endroit calme et de chanter simplement Om, trois fois d’affilé sur une expiration, en reprenant une inspiration entre chaque chant. Un long O et un court M. Ressentez le calme et la plénitude qui s’installe en vous. C’est magique.
  • Le mantra de la paix : Om Shanti Shanti Shanti
  • Le mantra de Shiva : Om namah shivaya
  • Sat Nam, le mantra de la véritable identité que je chante désormais chaque soir pour clôturer ma pratique de yoga. Sa vibration me plait énormément.
  • Le mantra de la salutation au soleil : Om Suryaya Namaha
  • Le mantra de la salutation à la lune : Om Somaya Namah que j’aime chanter lors de la nouvelle ou de la pleine lune. Il a un effet rafraîchissant
  • So Ham, « je suis » qui fait des merveilles lorsque l’esprit s’emballe
  • Je suis assez. Un mantra en français que j’utilise depuis plusieurs mois et qui a lui seul vaut toutes les explications, n’est-ce pas ?

Pour celles et ceux à qui la pratique physique du yoga fait peur ou qui ne peuvent pas réaliser les asanas pour divers raisons, chanter un mantra peut, déjà vous amener à de grands changements dans votre vie, dans la conscience de votre corps et votre gestion des émotions. Chanter un mantra n’est autre que méditer, en donnant une intention à sa pratique méditative.

Cela vous donne envie d’essayer, cela vous semble t-il un peu étrange ou avez-vous des difficultés à entendre votre propre voix ? Je serais ravie d’échanger avec vous sur le sujet.



2 thoughts on “Je chante des Mantras”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.