Mon chien stupide de John Fante

« Si vous avez des idées noires, plongez-vous dans Mon chien Stupide. Vous en sortirez revigoré. Le nouvel avatar de Fante est un quinquagénaire, vivant sur le bord du Pacifique avec sa femme et ses quatre enfants qui le font tourner en bourrique. Il recueille un énorme quadrupède, Stupide, un chien étrange qui complète la maisonnée. C’est à la fois drôle, ironique, tragique, bouleversant et merveilleusement écrit. A lire de toute urgence. » Pierre Roudil, Figaro Magazine

Il y a des livres comme ça que l’on croise au hasard d’une balade, dont les premières lignes de la quatrième de couv vous parlent et qui s’avèrent être parmi ces lectures qui font du bien. Ça a été le cas avec le court roman, trouvé par hasard sur une brocante. Il raconte l’histoire d’un américain, écrivain raté, père de quatre enfants, rattrapé par les désillusions de la vie.  Arrive chez lui un chien, un énorme chien, un akita plus précisément, ces gros chien japonais qui ressemble à des peluches. La famille va alors le recueillir. Mais ce chien n’a finalement rien d’une peluche, il est mal élevé, complètement obsédé et saute sur tout ce qui bouge et qui est de sexe masculin ! Finalement le chien dans cet histoire n’est qu’une anecdote, il sert de point de départ à toute une série de réflexion au narrateur, sur sa vie, ses relations avec ses enfants, avec sa femme. C’est à la fois triste et terriblement drôle car tout le roman est teintée d’une énorme dose d’ironie et de phrases délectables. Tout y passe, le couple, la famille, la religion, l’homosexualité, le racisme, le service militaire…. c’est à la fois noir et terriblement jouissif, plein d’humour et très touchant.

Rendez-vous sur Hellocoton !


8 thoughts on “Mon chien stupide de John Fante”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.