Petite

Petite

Aujourd’hui je fête mon anniversaire (arrive un âge où l’on ne dit plus son âge ^_^) et plutôt que de vous parler de ça j’avais envie de profiter de l’occasion pour vous parler de l’une de mes particularités.
Je suis petite. Vraiment petite.
Je mesure 1,50m.
Si mon fils était là il vous dirait même « non, elle mesure 1,49 et demi » (il peut se montrer très tatillon parfois du haut de son presque 1,78m !)
Alors, cette taille, pour tout vous avouer, elle m’indiffère complètement mais elle fait partie de moi, de ce que je suis, de qui je suis, de ce que les gens voit en moi lorsqu’ils me croisent la première fois. Cette taille, même sans y penser, gouverne pas mal de choses dans ma vie.
J’avais envie de partager avec vous, aujourd’hui, ce que veut dire être petite.

Être petite, un complexe ?

Je n’ai jamais été complexée par ma petite taille. Jamais.
Ce sont même bien souvent les autres qui ont complexé pour moi.
Je me souviens d’une nana avec qui j’étais au collège, une grande tige toute fine qui passait son temps à se foutre de moi chaque fois qu’elle me voyait. J’ai compris plus tard qu’en réalité elle était complexée d’être très grande et le vivait très mal. Elle se vengeait sur moi qui vivait très bien ma morphologie.
Ma petite taille, à vrai dire je n’y pense jamais ou presque, c’est lorsque l’on m’en parle que je me dis « ah oui, c’est vrai ! je suis plus petite que les autres« .
Toutefois, certaines situation demandent, comme dire…. quelques ajustements…

  • S’habiller lorsque l’on mesure moins d’1,60m

Voilà le seul et unique problème à être petite : S’habiller !
Je crois que tout le monde s’accordera à reconnaitre que, la majeur partie des magasins proposent des modèles fait pour aller au plus grand nombre et s’imaginent que le plus grand nombre fait 1,70m et 50 kg (toute mouillée).
Évidemment, nous sommes nombreuses à ne pas rentrer dans ces critères. Chacun possède sa propre morphologie et c’est bien là que réside notre charme, nous sommes uniques !
S’habiller lorsque l’on mesure 1,50m c’est un peu la croix et la bannière…
Quelques marques proposent des collections « petite » mais j’avoue que j’ai toujours un peu de mal à trouver mon bonheur.
Acheter un jean ? vous savez celui qui tombe juste bien sur les chevilles ? Impossible !
Un pull ajusté sans avoir les manches qui pendouillent ? Même pas en rêve ?
J’use et j’abuse des talents de ma couturière ou de ma machine à coudre (coucou les ourlets de 15 cm) et surtout, j’écume les rayons enfant des magasins.
Oui, je mets du 12 ans et j’assume !
Ce que j’assume moins c’est qu’à mon âge (la quarantaine approche) en travaillant avec des enfants je ne peux pas non plus m’habiller avec du Hello Kitty, des paillettes ou du Minnie sans perdre le peu de crédibilité que j’essaie d’avoir. Heureusement, les rayons des grandes marques offrent parfois des pièces qui font la blague (ou alors c’est que les petites filles s’habillent de plus en plus en petite femme ?!)
S’habiller femme au rayon enfant, vaste débat…

  • Tout ce qui est petit est…

Non tout ce qui est petit n’est pas (forcément) mignon ! Ni fragile, ni enfantin…
Être petite signifie pour beaucoup de personnes « être faible » ou avoir besoin de protection.
C’est en tout cas bien souvent l’image que les gens ont de moi (avant de me connaître en tout cas) et là encore, au boulot notamment, cela peut porter préjudice. Vous avez beau tenter de vous faire entendre, bien souvent l’on vous verra toujours comme une petite chose fragile et/ou pas crédible.
Moi je me vois plutôt comme un yorkshire. Vous savez ces ptits chiens tout riquiquis qui ne peuvent pas s’empêcher d’aboyer comme des tarés quand il croisent un rottweiller ? Bah c’est un peu moi… Plus jeune j’étais capable de hurler en plein milieu d’une bande de mecs 3 fois plus grand que moi sous l’effet de la colère… Bon heureusement je me suis calmée en vieillissant…
Ceci dit, c’est vrai que parfois cette image un peu mignonne que l’on renvoie peut avoir des avantages…
Une petite moue boudeuse fait toujours son petit effet !

  • Petite et mince ?

Lorsque l’on pense à une femme de petite taille on l’imagine souvent comme étant forcément mince. C’est faux !
Je ne suis pas mince.
Je suis très carrée d’épaules (on est normande ou on ne l’est pas !), j’ai des formes et des rondeurs, un petit bidon, des petites poignées d’amour.
Là encore petite ne veut pas dire chétive.

  • Conduire une voiture

La conduire ça va… à condition de bien la choisir !
Aujourd’hui la plupart des voitures récentes offrent la possibilité de surélever le siège et de l’avancer au maximum mais ça n’a pas toujours été le cas.
Ma deuxième voiture (une polo) était parfaite mais pour pouvoir voir le capot, j’étais obligée de mettre un coussin sur le siège.

  • Les bisous dans l’oreille

C’est un truc auquel vous n’avez probablement jamais pensé mais imaginez un peu la scène : quelqu’un arrive pour me faire la bise et voulant se mettre à ma hauteur se baisse démesurément (me voyant certainement plus petite que je ne le suis, ou voulant gentiment que je ne me casse pas le cou à tendre les joues vers elle/lui…) bien plus qu’il ne faut…
Ça ne rate pas, je me retrouve à embrasser son oreille au lieu de sa joue !
Je dé-te-ste ça !

  • La technique de la cuillère en bois

Vous le savez maintenant j’adore cuisiner mais, depuis que j’ai emménagé dans ma maison je me suis rendue compte d’un truc : rien n’est adapté à ma taille !
Bon, les meubles ça vous vous en doutez, s’il sont en hauteur du coup c’est mort pour les atteindre mais au delà de ça je me suis aperçue que ni mon plan de travail ni mon évier n’était fait pour moi. En gros je cuisine et fait la vaisselle avec les épaules remontées jusqu’aux oreilles (et tu t’étonnes d’avoir les cervicales en compote ?)Et j’ai développé quelques techniques pour éviter d’avoir à sans cesse monter sur une chaise (on ne rigole pas) pour attraper des trucs dans mes placards : la technique de la cuillère en bois !
Cette technique, non déposée au concours lépine a fait ses preuves malgré quelques petits accidents malencontreux.
J’vous explique : le batteur électrique est rangé dans le placard du haut, personne aux alentours pour m’aider, pas envie de déplacer une chaise, monter dessus, en redescendre etc etc… je chope une graaaande cuillère en bois et d’un coup de cuillère magique j’attrape (oui bon, je fais tomber) le dit batteur dans mes bras (ou par terre, mais ça j’évite, ça fait trop de casse)
Sinon il y a la technique du « monter de plan de travail », c’est pas mal, ça fait travailler les bras …
Sinon je suis à peu près tout le temps sur la pointe des pieds pour attraper un verre/une assiette/une tasse ….
Pareil au supermarché (bien souvent il y a des gens gentils pour aider heureusement)

  • Emportée par la foule qui nous traîne….

…nous entraîne, écrasés l’un contre l’autre.
Moi, dans une foule je suis à l’image de ces paroles. Je suis happée, emportée, soulevée, et bien souvent écrasée, ignorée, bousculée par tous ces gens qui ne me voient même pas (Hé, Ouh Ouh, je suis là !)
L’avantage toutefois c’est que lorsqu’il y a beaucoup de monde, j’arrive à me faufiler partout, laissant parfois derrière moi sans le vouloir les gens qui m’accompagnent (oops)

 

  • Les pieds dans le vide

Mes pieds ne touchent jamais le sol lorsque je suis assise. Jamais.
Cela peut prêter à sourire mais c’est assez contraignant au quotidien et les années passant cela provoque des conséquences insoupçonnées.
Les pieds qui ne touchent pas le sol cela signifie ne jamais être bien assis(e). Les jambes pendouillent dans le vide, le bas du dos finit par souffrir…
J’ai obtenu de mon employeur un marchepied il y a moins de 6 mois (après 15 ans d’ancienneté au boulot hein quand même !) et même avec ça, ce n’est pas parfait.
J’ai donc toujours tendance à m’asseoir dans des positions totalement improbables, totalement inadaptées à mon dos, mes jambes mais hein bon on fait ce que l’on peut !
A la maison, c’est simple : je suis toujours assise en tailleur.
Je le disais plus haut, je travaille auprès d’enfants de primaires et parfois quelques collégiens…. Je vous laisse imaginer la scène…
Il est arrivé plusieurs fois que des collègues pensent, de loin, que les enfants étaient seuls dans la rue alors que… j’étais à côté d’eux ! Il faut dire qu’ils sont grands les loustics aujourd’hui, plusieurs petites filles de 10 ans me dépassent déjà et certaines de plusieurs têtes o_O

  • Aller à un concert, ou au cinéma…

La malédiction du « grand » vous connaissez ?
Mettez-moi dans n’importe quelle salle de concert ou festival, vous pouvez être sûr(e) qu’un mec d’un 1,80m au moins va venir se planter juste devant moi dans la minute qui suit !
Idem au cinéma où je me tâte chaque fois de demander un rehausseur à la caissière ^_^

Love being petite

Être petite c’est un peu ma marque de fabrique. L’on remarque souvent mes « petits pieds » (c’est d’ailleurs devenu le petit nom affectueux que me donne une personne chère), mes petites mains et c’est même devenu l’identité de ce blog (a little piece). Je suis très très fière de me promener avec mon fils qui me dépasse depuis longtemps de plusieurs têtes (même si quelquefois on l’a pris pour mon mari…), j’aime pouvoir poser ma tête contre le torse de mon amoureux et me nicher au creux de ses pectoraux, ne pas prendre trop de place là où je passe, me faufiler comme un chat et passer inaperçue lorsque c’est nécessaire.
J’espère vous avoir fait rire ou au moins sourire de mes petites et grandes aventures de petite bonne femme car là était bien l’objet de cet article.

Et n’oubliez pas, qu’importe le chiffre, la bonne taille c’est lorsque les pieds touchent le sol !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


7 thoughts on “Petite”

  • Avant toute chose je te souhaite un excellent anniversaire. Profite bien de cette journée particulière.

    Pour en revenir à ton article, j’ai adoré parce que je m’y suis retrouvée…. Je suis aussi petite que toi. Plus jeune j’ai eu du mal… et aujourd’hui ça m’énerve quand des « adultes » m’infantilisent, j’ai quand même 30 ans à la fin de l’année. Mais j’aime ma taille, elle a plein de petits avantages.

    Encore Happy Birthday

    View Comment
  • Bon anniversaire et merci pour ce beau partage !
    J’ai ADORÉ cet article qui m’a fait beaucoup rire à certain moment. J’adore l’astuce de la cuillère en bois !
    Mais il m’a aussi fait réfléchir (notamment pour les vêtements ‘femme » au rayon enfant …) et à toutes les normes que la société a établie : la taille des meubles, les vêtements ou même le ciné.
    D’ailleurs, c’est l’occasion de parler d’une de mes lubies lorsque je vais à un concert. Je mesure 1m60 et me retrouve toujours derrière de grands dadais qui me bouchent la vue. Même si la musique ça s’écoute, c’est quand même plus sympa de voir ce qu’il se passe sur scène. Ce serai pas une mauvaise idée de réserver un espace de la fosse aux personnes de moins d’1m70. On peut toujours rêver 😉
    Bonne journée anniversaire 😉

    View Comment
  • Bonjour ,
    Je découvre votre blog (via simplethings) et je ne peux pas ne pas vous laisser de message ! Déjà Très bon anniversaire à vous ! Et je dois vous dire que moi aussi je suis petite : 1m 57, et c’est drôle parce qu’effectivement je rencontre les même petites embuches que vous mais je ne l’avais jamais vraiment réfléchi, je trouve toujours quelqu’un pour m’aider à attraper un truc tout en haut d’un rayonnage … c’est plutôt sympathique et rigolo, je le prends comme une chance de pouvoir piocher au rayon enfants (et je vous confirme que les petites filles sont habillées comme des femmes en ce moment ce qui est dommageable mais qui nous arrange un peu vous et moi …) et je pose ma tête aujourd’hui sur l’épaule de mon fils de 16 ans … c’est la vie ! Je vous souhaite plein de belles choses en ce temps d’anniversaire et d’automne i
    Chaleureusement,

    View Comment
  • Je suis petite aussi, 1m58 pour ma part. Comme toi, j’ai toujours du mal à trouver des pantalons qui me vont correctement en longueur. J’ai aussi souvent du mal à attraper des choses en hauteur, souvent je dois me mettre sur la pointe des pieds. Ceci dit, comme tu le dis, être petite a aussi des avantages.

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *