Mes petits bonheurs – mai 2018

Mes petits bonheurs – mai 2018

En mai, fais ce qu’il te plait ! Et pour le coup, ce mois-ci, j’ai vraiment le sentiment d’avoir pro-fi-té !
Le mois a d’ailleurs débuté par une semaine de congés et quelques jours à Bruxelles... de quoi redémarrer du bon pied et aborder cette dernière période de l’année scolaire en toute sérénité. Parce qu’il s’il y a bien un mot qui va à merveille avec mon humeur du moment ou en tout cas à ce que je souhaite le plus, c’est bien cela : sé-ré-ni-té !
Durant ce mois de mai les sorties et balades ont été nombreuses, j’ai enfin pu prendre le temps de marcher, de faire du vélo, de lire, de cuisiner un peu, de profiter de mes week-ends sans obligations ou presque…Je revis !
Malgré tout je termine ce drôle de mois totalement épuisée et émotionnellement extrêmement sensible, la faute à ces orages incessant qui rendent le sommeil impossible et les journées électriques. Un petit coup de mou en somme…
Heureusement, les bons souvenirs sont là pour garder le cap !

Bruxelles in love

Pour son anniversaire j’ai offert à mon amoureux un petit séjour à Bruxelles. Baroudeur qu’il est, il n’avait fait que passer dans la capitale belge sans réellement s’y arrêter… J’avais terriblement envie de lui faire découvrir cette ville que j’aime tant ! Nous y avons passé deux jours à enchainer les kilomètres à pied. Aucun programme pré-établi, juste quelques idées de choses à voir, à faire…
Il faisait si beau que nous n’avons fait aucun musée, nous avons profité des températures douces pour flâner dans la ville, le nez au vent ! Nous avons également profité des terrasses, passé un bon moment aux puces de Marolles ( l’un des lieux que je préfère sur place !)… Cette ville cosmopolite à l’ambiance si populaire où s’entremêlent les cultures, les langues et les saveurs me plait décidément énormément ! J’avais (non sans mal !) trouvé un très chouette AirBNB, à 30 min de marche du centre en plein quartier St Gilles et dont la déco est géniale !
J’ai deux articles en brouillons sur mes découvertes sur place, j’espère réussir à les terminer avant la St Glin-Glin !

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Juniore en concert

Mélanie © Alittlepieceof

Gniiiiiiiiiiiii ! J’ai vu Juniore en concert !!!! (mode groupie OFF)
J’ai bien failli passer à côté de l’info non mais rendez-vous compte ! J’aurais été verte de rater ça ! Juniore l’un de mes coups de coeur de l’an dernier était en concert à deux pas de chez moi, pour une somme modique, et j’aurais raté ça ? Même pas en rêve !
J’ai beaucoup, beaucoup aimé la présence d’Anna Jean sur scène. Elle a un très joli et si doux sourire, semble tellement heureuse de jouer devant le public. Elle parle assez peu mais j’ai malgré tout ressenti son émotion et la grande complicité qui l’unit aux deux autres membres féminins du groupe. J’ai eu un énorme coup de coeur pour la batteuse d’ailleurs !

Dis moi à quoi tu danses

Côté sorties culturelles il y a bien eu quelques cinés mais rien qui ne mérite vraiment la peine que j’en parle ici (Everybody Knows et L’île aux chiens étaient sympa mais sans plus…). Par contre j’ai assisté à un spectacle de danse fabuleux !
la Compagnie 6e Dimension dynamite les codes des contes de fées. La chorégraphe championne de hip hop Séverine Bidaud réinvestit Le Petit Chaperon rouge et autres Vilain petit canard dans un spectacle onirique, mêlant danse et vidéo.
Chorégraphe, championne de hip hop, Séverine Bidaud conjugue toutes ses passions au pluriel et dynamite les codes des contes de fées.
Accompagnée de trois incroyables danseurs (Clément Guesdon, Cault N’Zelo et Sandra Geco), elle réinvestit La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain petit canard dans un spectacle onirique, mêlant danse et vidéo. Le tout sur une bande originale de Camille Saint-Saëns, Vangelis, Tchaïkovski et Clément Roussillat qui laissent petits et grands bouche bée ! Le spectacle n’est plus en tournée actuellement mais surveillez bien cette compagnie qui déchire !

Au jardin

Impossible de ne pas parler de mon petit jardin dans mes petits bonheurs… Tous les mois il s’y passe quelque chose et en cette saison chaque jour est source de nouveauté et d’émerveillement !
La rhubarbe a poussé à vitesse grand V et j’ai pu en faire une première récolte très vitre transformée en deux pot à confiture de compote (avec une pointe de sirop d’érable Mmmmm), les fraises des bois pointent doucement le petit bout de leur nez, les framboisiers sont pleins à craquer et commencent à rougir…
J’ai déjà réalisé ma première soupe de cresson du jardin et chaque jour mes assiettes se parent de ciboulette fraîchement coupée.
Et surtout, SURTOUT, mon pommier fait des bébés pommes (gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii hihihihhihihihhihihihhihihihihihihihi)
Le bon-heur !

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

L’ouverture d’une cueillette tout à côté de chez moi

Le principe des cueillettes, je vous en parlais déjà il y a 5 ans. La plus proche de chez moi n’étant pas du tout sur mes trajets habituels, j’avoue n’y avoir mis les pieds que deux fois… Parce qu’aller cueillir moi-même mes légumes, j’adore l’idée mais si cela doit m’obliger à faire un trajet supplémentaire en voiture, il n’y a pas trop d’intérêt (écologiquement parlant du moins)
Quand j’ai su qu’une autre cueillette allait ouvrir cette année bien plus près de mon habitation, j’ai scruté la date d’ouverture tel un parisien lors des ventes de billets pour un match du PSG ! (je sais la métaphore est nulle ^_^)
Bref, ça y est elle est ouverte et je m’y suis rendue dès le premier week-end. Tout n’avait évidemment pas poussé mais c’est là que réside tout l’intérêt d’un tel concept : suivre les saisons !
Ce jour là il y avait des fraises, des salades, des épinards, des blettes, du persil, de l’aneth et des navets. J’y allais principalement pour les fraises parce qu’il faut profiter de la saison tant qu’elle est là et que payer 6€ les 250gr de fraises à moitié moisies en supermarché merci mais non merci. Là j’ai payé à peine 5 euros pour 800gr de fraises plein champ, gouteuses, que j’ai choisies et cueillies moi même et que j’ai très vite transformées en charlotte aux fraises et à la chantilly de mascarpone. Y’a pas à dire c’est quand même sacrément meilleur !
Ce que j’ai beaucoup aimé c’est qu’en plus de la cueillette le lieu propose un large choix de produits locaux ! Pour ceux qui me suivent depuis longtemps vous savez que dans mon coin (coincé entre l’Oise et le Val d’Oise, où les champs sont principalement bordés de zones commerciales) c’est super difficile à trouver à moins de faire des kilomètres et des kilomètres dans tous les sens… Bref ! Là tout est centralisé et même s’il est vrai que ce n’est pas donné côté tarif je suis ravie qu’une telle initiative existe ! Sur place on trouve les biscuits de La pierre qui tourne, les produits de la ferme d’Avernes, de la viande et des produits laitiers du Pas de Calais ainsi que des oeufs de poules élevées en plein air dans la région.
Ce n’est pas un lieu que je fréquenterais chaque semaine car j’ai déjà une maraichère locale qui me convient parfaitement mais comme ça à l’occasion pour un petit plaisir oh que oui !
Si vous êtes dans l’Oise, rendez-vous ici : http://www.cueillette-anserville.fr/

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

***

Le mois de juin s’annonce chargé mais tout aussi savoureux tant il y a de chouettes choses déjà programmées et dont je me réjouis d’avance !
Le Festival We Love Green (mon tout premier !) dès ce week-end, un beau mariage breton, un stage de yoga et randonnée dans la Baie de Somme, le BAC de français pour mon ado, un week-end en famille et probablement encore plein d’autres choses qui jucheront mon chemin 🙂

***

La lumière s’étire un peu plus chaque jour dans l’or du soir.
Profitez-en pour vous arrêter, un temps, sur la magie des choses ordinaires.
Le soleil en ricochets sur un mur de pierres, un bouton de fleur sur le point d’éclore, la silhouette d’un arbre, l’odeur du pain chaud.
Inutile de rester immobile pour faire ces découvertes silencieuses.
Sentez la joie du printemps vous remplir et laissez-le vous galvaniser par l’envie de changer le monde, à votre échelle.

Simple Things

Rendez-vous sur Hellocoton !


4 thoughts on “Mes petits bonheurs – mai 2018”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.