Je l’aime ma pluicardie !

Je l’aime ma pluicardie !

Savez-vous où je vis ?
Je suis presque sûre que la plupart des personnes qui me lisent ne le savent pas, ou vaguement. Et ce n’est pas très important.
Je vis dans l’Oise, aux portes du Val d’Oise, dans la région que l’on appelait autrefois Picardie.
J’y suis attachée à ma région, elle n’est pourtant pas ma région de naissance, ni vraiment de coeur mais c’est la région où j’ai grandi une partie de mon enfance, qui a vu grandir mon fils, où j’ai la plupart de mes ami(e)s et où j’ai passé la plus grande partie de ma vie.

Je suis d’ici et d’ailleurs

Je ne suis pas née en Picardie, je suis née au Havre, la citée maritime dans laquelle j’ai passé mes 7 premières années et dont je ne garde absolument aucun souvenir.
Après le divorce de mes parents je me suis retrouvée avec ma maman à Beauvais, cette ville célèbre pour sa cathédrale, ses éponges et encore plus pour son aéroport bien connu des parisiens qui font le trajet depuis la capitale pour s’envoler vers d’autres contrées à bas prix.
C’est dans cette ville que j’ai grandie, que je suis allée à l’école, que mon fils a fait ses premiers pas même s’il n’y est pas né non plus. C’est là qu’est ma vie, mon chez moi.
Elle a bien des défauts ma région. Elle n’est pas particulièrement belle, ni touristique, elle est connue pour ses fermetures d’usine, son taux de chômage, sa météo humide, ses champs de colza à perte de vue (et qui me font éternuer). Elle est même la région que ses habitants souhaitent le plus quitter !
D’ailleurs, je ne vous cache pas que moi aussi, d’autres contrées m’appellent. Mais elle a également beaucoup, beaucoup à offrir et je m’y sens plutôt bien.
Elle est calme et paisible, encore majoritairement rurale, proche de la mer (1h30 par l’autoroute), à quelques dizaines de kilomètres de Paris, idéalement située que l’on recherche l’animation d’une métropole ou le calme d’un champ ou d’une forêt.
Pour moi c’est surtout là où j’ai fait mes études jusqu’au bac, où j’ai rencontré mes meilleur(e)s ami(e)s, où j’ai construit ma vie professionnelle… Celle où je vis, celle que je connais probablement la mieux et aujourd’hui j’avais envie de vous dire pourquoi je l’aime.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Mes coups de coeur en Picardie

Je n’ai pas honte de vivre en Picardie, ni même dans l’Oise. Je continue d’ailleurs à l’appeler Picardie tant les Hauts de France me paraissent démesurés pour moi qui suis plus proche de la région parisienne que lilloise !
C’est vrai, l’accent que j’ai pris en vivant ici n’est pas des plus chantants, c’est vrai que la pluie s’invite bien trop souvent dans le ciel picard, c’est vrai que ce n’est pas la plus belle région de France mais… chaque recoin de notre beau pays a ses charmes et ses atouts, voici ceux que je préfère chez moi…

Au delà de ça, ce ne sont pas les musées ni les expos qui manquent ! Je suis pourtant loin, très loin d’avoir vu tout ce qu’il y a à découvrir dans le coin !
Le jardin André Van Beeck, le musée des graffitis historiques à Verneuil en Halatte, les maisons troglodytes à Gouvieux, la ville de Saint Quentin, toutes ses pistes cyclables, et j’en passe !

Je l’aime ma pluicardie !

Alors pour lui déclarer ma flamme je me suis offert ce t-shirt, Pluicardie, tellement drôle et cohérent avec ce que ma région représente aux yeux de beaucoup (à raison !)
Il est disponible à la commande en contactant l’équipe du site https://ontestepourvousenpicardie.com

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Article NON sponsorisé

 

Rendez-vous sur Hellocoton !


8 thoughts on “Je l’aime ma pluicardie !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.