Petit guide pratique de Rome

Petit guide pratique de Rome

C’est assez étrange de constater à quel point il est difficile de parler de quelque chose que l’on a vraiment aimé. C’est le cas avec les livres, les films, les expos ou la musique. C’est toujours facile de décrire ce qui nous a déplu mais beaucoup plus compliqué d’exprimer à quel point quelque chose nous a ému, à quel point on l’a trouvée belle, de coucher sur papier toutes les émotions que l’on a pu ressentir lorsque les sentiments sont positifs. Peut-être parce que seuls, les images et les mots n’arriveront jamais à retranscrire exactement les sentiments ressentis au moment où on les a vécus, parce que rien ne remplace ce qu’il s’est passé à l’intérieur de soi.
C’est pour cette raison que quoique j’écrive ici, je ne pourrais jamais vous faire comprendre à quel point les 3 jours que nous avons passés à Rome resteront à jamais gravés dans ma (notre) mémoire, à quel point j’ai aimé cette ville, à quel point je m’y suis sentie bien.
Nous avons passé un week-end inoubliable sous le soleil et la douceur de la capitale Italienne.
Rome est une ville sublime, romantique, gourmande que je n’oublierais jamais.
Il est évidement impossible de tout voir, de tout faire en 3 jours mais nous avons passé un séjour magique et nous y retournerons, c’est sûr.
451 photos au compteur (et encore, j’ai préféré m’émerveiller plutôt que mitrailler), des km et des km de ruelles pavés dans les pattes, des centaines de marches escaladées, des jambes en compote et des pieds dans un sale état mais surtout des tonnes de souvenirs dans la tête et dans le cœur.
Loin de moi l’idée de vous raconter ma vie, je préfère vous décrire ce week-end façon guide touristique (avec quelques détails tout de même). J’espère que cela vous donnera une idée de ce que l’on peut trouver à Rome et donnera envie à celles et ceux qui n’y sont jamais allés d’aller la découvrir. Pour ces 3 jours, j’avais concocté un petit programme, avec, comme je le fais lorsque je découvre une nouvelle ville, des itinéraires par quartier, histoire de ne pas perdre de temps dans les déplacements.
Ainsi, le premier jour nous nous sommes consacrés au centre historique de Rome. Le dimanche, la villa Borghèse et Trastevere, puis le lundi, avant de repartir, le Vatican.
Mais avant de débuter la visite, quelques petits détails pratiques sur Rome.

 

CIMG0716

  • L’aéroport de Ciampino se situe à 15km de Rome. A la descente de l’avion, deux services de bus vous attendront. Le Terravision et le Cotral. Nous avons choisi le Cotral (sur les bons conseils du forum du Routard !) qui est moins cher (1,20€ l’aller). Les bus passent toutes les 40 min. Mieux vaut ne pas le rater. Certains sont direct et vous déposeront à la première station de Métro (Anagnina) en 10 minutes, alors que d’autres feront plusieurs arrêts (ce qui a un
    certain charme, puisque cela permet de découvrir les environs de Ciampino) et mettra donc 40 minutes pour arriver au même endroit. Une fois à la station Anagnina, vous pourrez prendre la ligne
    A du métro qui dessert par exemple la Gare centrale de la ville (Termini).
    CIMG0873
  • A Rome, il n’y a que 2 lignes de métro. Une 3ème est en construction depuis plus de 10 ans mais les nombreux vestiges trouvés lors des travaux repoussent sans cesses sa création.

Toutefois, ces 2 lignes fonctionnant très bien et reliant la ville de bout en bout, nous n’avons eu aucun soucis pour nous déplacer. Le métro est propre, rapide, assez spacieux. En dehors de ces 2 lignes il existe un assez large réseau de bus et de tram (que nous n’avons pas utilisé faute de plan des lignes).
Dans tous les cas, Rome est une ville qui se découvre principalement à pied. Baskets obligatoires pour arpenter les nombreuses ruelles et gravir les septs collines qui composent la ville.

  • Bons plans

Si vous restez sur place 3 jours et que vous souhaitez visiter quelques musées ou monuments, il existe la carte Roma Pass, d’une valeur de 25€ par personne.
Cette carte vous donne accès à tous les transports en commun de façon illimité pendant 72 heures et la gratuité des deux premiers musées ou monuments que vous visiterez ainsi que des réductions pour les autres, ainsi que pour les expositions, spectacles etc etc Attention, elle ne fonctionne pas au Vatican !
Sinon, vous pouvez également prendre une carte uniquement pour les transports qui vous permettra de vous
déplacer de façon illimité pendant ces 3 jours et ne vous coûtera que 11€.
Pour des séjours plus longs il existe la carte Archeologia, d’une valeur de 22 euros valable 7 jours.
CIMG0743

  • En ce qui concerne les musées et vestiges romains : il faut impérativement RESERVER !!!!

J’avais pourtant bien préparer notre périple à l’aide de différents guides et forums sur Internet et malgré cela nous n’avons rien pu visiter (et c’est bien là mon seul regret de ce séjour) .
C’est simple, chaque monument, chaque musée est pris d’assaut !
Des heures et des heures de file d’attente ou carrément plus de place pour les 4 jours à venir !
Et encore, dites-vous que nous sommes partis en février….imaginez l’été !!!!! (je n’y mettrais jamais au grand jamais les pieds en été vous pouvez en être sûr !!!) ce doit être l’enfer sur terre !
Il nous a fallu faire un choix… soit nous passions notre week-end à faire la queue pour voir 1 ou 2 monuments de l’intérieur soit nous nous contentions d’en voir un maximum de l’extérieur. Nous avons préféré cette deuxième solution. Cela nous donnera une très bonne excuse pour y retourner un jour 😉 Mais j’y reviendrais plus en détail dans mes prochains articles.

CIMG0982la file d’attente sur la place St Pierre

  • Sur place, si comme moi vous ne parlez pas un mot d’Italien, pas de panique. Les italiens sont très sympathiques (moins que les Belges, mais sympa quand même).
    La plupart parle anglais (et c’est assez plaisant de parler anglais dans un pays non anglophone sans avoir peur  de son pauvre accent et de ses fautes de syntaxes !). Certains parlent quelques mots de français, mais dans tous les cas vous arriverez toujours à vous faire comprendre et vous pourrez même revenir, comme moi, en ayant appris quelques mots en italien.

Voilà pour le côté « pratique » des choses, à suivre donc, la visite du centre historique, le Colisée, le Palantin, le forum romain, la fontaine de Trévi… (oui, je vous fais languir)

Et en attendant je vous invite à visiter le site de Chrissand qui a visiter Rome en une semaine. Clic !

See you soon !
Rendez-vous sur Hellocoton !