Ma routine bien-être idéale

Ma routine bien-être idéale

Le confinement m’a offert l’un des plus beaux cadeaux : du temps. Du temps libre, rien que pour moi, sans horaire, sans contrainte, sans obligation. J’en rêvais depuis des années ! Plusieurs semaines L.I.B.R.E !
Le bonheur ! Le vrai.
Cela m’a permis de donner toute leur place aux activités que j’aime et qui me font du bien.
Une nouvelle routine, plus longue que celle que j’avais auparavant s’est mise en place. Elle n’est pas figée dans le temps puisque plus le travail va reprendre moins j’aurais de possibilité de prendre autant de temps. D’ailleurs dès la semaine prochaine je devrais changer toutes mes habitudes. J’en profite donc pleinement pour quelques petits jours encore et j’avais envie de partager mes routines bien-être idéales avec vous.

Routine matinale

7h/7h30 – Réveil

Le confinement m’a montré que je n’étais clairement pas du matin ! Si habituellement je me couche très (très) tôt, ce n’est pas tant parce que je suis une poule mais parce que sinon je ne parviens pas à me lever lorsque le réveil sonne à 6h30 le lendemain. Durant la crise sanitaire, sans obligation de me lever tôt j’ai décalé mon heure de coucher et d’autant mon heure de réveil. Quoi de plus bénéfique que de suivre son rythme biologique? De se réveiller lorsque le corps est prêt? C’est cela la véritable liberté.
Maintenant que j’ai repris le travail je suis contrainte de me lever à heure fixe. Fort heureusement, je n’ai pas encore repris à temps plein et travaillant en horaire décalés, je peux encore trainer un peu au lit.

7h30/8h – Yoga et Méditation

Cela fait plusieurs années que la première chose que je fais en me levant le matin (après un ptit passage aux wc… comme tout le monde ^_^) c’est de faire du yoga.
Que je travaille ou non, le passage sur le tapis est obligatoire. Indispensable même. C’est pour moi la meilleure manière de commencer ma journée. Cela lui donne une couleur joyeuse, une intention bienveillante, une fenêtre vers l’infini possible. Tout est envisageable et tout s’accepte bien mieux après un passage sur le tapis.
Je pratique entre dix à trente minutes, selon ma forme, mon envie, mes besoins. Je ne pratique jamais la même séance. J’écoute mon corps, ce dont il a besoin, mon état du jour. Parfois c’est dynamique, parfois c’est doux, ou encore ce ne sont que des étirements. J’utilise pour cela une playlist de séances gratuites disponible sur Youtube que j’ai créé au fil des années.

J’ajoute dix minutes de méditation à ma pratique lorsque j’ai le temps puis je termine avec un auto-massage du visage que je vous ai présenté sur Instagram il y a quelques mois.

J’ai la chance de pouvoir utiliser une pièce qui est dédiée à ma pratique mais il m’arrive de pratiquer dans le jardin en été.

8h/8h30 – P’tit déj et radio

Deux choses sont importantes pour moi au moment du premier repas de la journée : si possible être seule et écouter la radio. Lorsque mon fils était petit je me levais toujours avant lui pour pouvoir prendre mon petit déjeuner seule et être entièrement disponible pour lui lorsque viendrait son tour. Je l’écoutais alors papoter ou le regardait plonger le nez dans son bol de céréales avec bonheur. Maintenant qu’il est presque adulte je vois à quel point ce besoin d’être seul le matin est héréditaire ^_^
Je prends donc mon petit déjeuner si possible seule et au son de la radio depuis toujours. Ma maman allumait la radio dès qu’elle entrait dans la cuisine et j’ai gardé cette habitude. Lorsque j’étais adolescente je prenais mon petit déjeuner seule, dans ma chambre en écoutant Fun Radio. Aujourd’hui j’ai repris l’habitude maternelle d’écouter les infos sur France Inter. Le générique a pour moi la saveur de l’enfance, c’est un peu ma madeleine de Proust.
La plupart du temps je ne retiens que des bribes de ce que j’entends mais je retiens le principal. Si quelque chose mérite d’être détaillé je vais chercher quelques articles de presse écrite mais en règle général cela me suffit pour la journée.
Le menu de mon petit déjeuner change tous les jours car je n’ai pas de ptit dej type. Là encore j’écoute mes envies, mes besoins et surtout… ma gourmandise ! Je suis une accro au petit déjéuner et c’est clairement mon repas préféré de la journée.
Il est toutefois toujours composé de fruits frais et de saison. C’est toujours le premier aliment que j’ingère. Vient ensuite les aliments solides (muesli, tartines, …) et la boisson chaude (thé vert ou café)

Lorsqu’il fait beau mon bonheur ultime c’est de prendre mon petit déjeuner dans mon jardin. Le chat de la voisine vient alors me réclamer des câlins, j’écoute les oiseaux, les bruits de la ville qui s’active. C’est un immense bonheur.

8h30 – Flot de pensées

J’en ai parlé dernièrement sur Instagram, j’ai intégré le flot de pensée à ma routine matinale depuis plusieurs semaines. Avant cela j’avais déjà l’habitude d’écrire dans un très bel agenda que je collectionne depuis quelques années mais uniquement le détail de ce que j’avais fait la veille ou une jolie phrase entendue la veille. Je continue cette petite habitude qui ne me prends que quelques secondes et j’ajoute à cela au moins cinq minutes d’écriture automatique sur un carnet dédié à cette pratique. J’y couche toutes les pensées qui me traversent l’esprit. C’est extrêmement libérateur et permet là encore de démarrer la journée du bon pied en laissant derrière soi autant de pensées parasites que possible.

8h30/9h – Marche ou vélo

Là c’est une grande nouveauté ! Depuis le 11 mai dernier (première phase de confinement), j’accompagnais mon compagnon dans sa marche quotidienne deux fois par semaine. Huit kilomètres le mercredi et le dimanche matin, rien que tous les deux. Une superbe balade dans les sous bois, très proche de la pleine nature, longeant une rivière, entourée d’animaux et de calme.
Depuis plusieurs jours j’ai ajouté à cette habitude que j’adore, trente minutes de vélo les autres jours de la semaine.
Mes problèmes de dos sont assez peu compatibles avec la pratique du sport en dehors de la marche, la natation et le vélo. En attendant que la piscine de ma commune n’ouvre à nouveau ses portes dans le respect du protocole sanitaire (nager me manque beaucoup) j’ai ressorti mon vélo et je pédale tous les matins. Je ne vous cache pas que mes muscles me maudissent mais cela me fait le plus grand bien de démarrer la journée ainsi.

9h – Brossage à sec, douche et massage corporel

J’ai déjà parlé du brossage à sec dans cet article. Les bénéfices sont nombreux, cela ne prend que quelques secondes et c’est vraiment un moment que j’aime beaucoup.
Vient ensuite le moment de la douche. Je n’utilise plus que du savon d’alep pour mon hygiène depuis plusieurs années. Économique, zéro déchet ou presque, efficace. Cela suffit amplement à toute la famille. Je ne me lave les cheveux que deux fois par semaine (une seule fois si je ne sors que très peu).
En sortant de la douche vient alors le moment délicieux du massage. C’est une habitude que j’ai depuis des lustres et des lustres : j’hydrate et je nourris ma peau. Pour cela j’utilise uniquement des huiles végétales, en fonction de mes besoins ou plus simplement de ce que j’ai sous la main. Celles dont le rapport qualité/prix est le plus intéressant pour moi sont l’huile de noyau d’abricot ou l’huile d’amande douce. Elles sentent toutes les deux très bon et nourrissent l’épiderme. Si toutefois ma peau a besoin d’un peu plus j’ajoute du gel d’aloe vera. Je pars du bas du corps en remontant vers le buste. J’ajoute à l’huile végétale une ou deux goutte d’huile essentielle sur certaines parties du corps en fonction de mes besoins. Menthe poivrée sur les jambes, pamplemousse sur les cuisses.
Depuis peu j’utilise également la chantilly de Karité confectionnée à partir de la recette de Justine.

Me voilà fin prête pour aller bosser ! ^_^

Cette routine est celle qui me convient le mieux. Je suis consciente que tout le monde n’a pas le temps de faire tout cela le matin mais c’est cela colle vraiment à la perfection à mes besoins. Je sais que je pourrais malheureusement pas la faire perdurer dans le temps (à moins de me lever à 5h du mat’…) lorsque mon activité professionnelle reprendra pleinement. Je profite donc vraiment à fond de pouvoir faire ce qui me rend heureuse chaque jour.
J’ajoute également une routine bien-être le soir depuis plusieurs mois pour décompresser de la journée, faire le point et faire une véritable coupure entre la vie diurne et la vie nocturne.

Routine du soir

18h/18h30 – Méditation et mantras

En ce moment je rentre vers 18h15 chez moi. Après le retrait du masque de protection avec lequel je suis obligée de travailler, le lavage des mains, le retrait de mes vêtements de la journée et un débarbouillage (je ne suis maquille plus depuis le confinement) et un bisou à mon amoureux, retour sur mon tapis de yoga.

J’ai pris conscience depuis un bon moment déjà que c’est le soir dont j’ai le plus besoin du yoga. Vous le savez si vous me lisez régulièrement, je souffre de troubles du sommeil de manière assez régulière. Je suis quelqu’un d’assez anxieux et surtout, j’ai tendance à ressasser les évènements de la journée même une fois fois celle-ci achevée. Faire cette pause m’est vraiment plus que salutaire. Là encore je sais que ce n’est pas compatible avec tous les emplois du temps mais j’ai le chance de pouvoir m’offrir ce temps là, rien pour que moi après des décennies à m’occuper avant tout des autres. Je suis maman et je sais ce que peut représenter de courir après le boulot pour aller chercher son bambin chez la nounou/à l’école/à l’étude puis l’emmener au sport pis rentrer faire les devoirs puis préparer le repas, et puis…et puis… et puis… ne plus avoir qu’une seule envie : aller se coucher ! Mais aujourd’hui que mon fils est grand :  alors je savoure.

Ma pratique dépend du temps dont je dispose, de mon état émotionnel et physique. Il s’agit parfois de simplement passer cinq minutes les pieds au mur pour soulager les jambes douloureuses et apaiser le système nerveux. Virapita Karani est une postures fabuleuse pour cela.
Si j’ai plus de temps devant moi je pratique entre dix et vingt minutes pour soulager les parties du corps qui en ont besoin (dos, hanches, jambes, nuque…)
Mais plus que sur la pratique d’asanas, c’est sur la pratique méditative que je met l’accent le soir. Je pratique là encore entre dix et vingt minutes en utilisant des séances que j’ai répertorié sur une playlist que vous pouvez consulter ici. J’ai découvert la metta méditation, ou la méditation bienveillante que j’utilise tous les soirs depuis plusieurs semaines et que j’aime beaucoup. Le dimanche soir je privilégie un yoga nidra pour bien débuter la semaine à venir.
Désormais je termine ma séance du soir avec quelques mantras comme je vous l’expliquait dans cet article.

21h – Tisane

Il n’y a pas si longtemps encore quelqu’un s’est moqué (gentiment) du fait que je boive une tisane le soir. Je ne m’en offusque pas. Je sais que l’image que cette habitude ne soit réservée qu’aux personnes âgées a la vie dure ! Pourtant l’usage des plantes en infusion est extrêmement bénéfique. J’ai le grand bonheur de faire pousser quelques plantes aromatiques dans mon petit jardin, que je fais sécher pour en faire de délicieuses tisanes. Sauge ananas, verveine exotique, mélisse m’accompagnent après le dîner en fonction de mes envies.

21h/22h – Lecture et intention

Maintenant que j’ai repris une activité professionnelle je fuis à nouveau les écrans le soir. J’ai repris mes habitudes d’avant à savoir de privilégier la lecture avant de m’endormir.
Sujettes aux angoisses nocturnes depuis toute petite je suis, vous le savez si vous me lisez régulièrement, régulièrement en proie à l’insomnie. Le confinement m’a permis de retrouver une sommeil de qualité mais il peut encore arrivé que certaines de mes nuits soient perturbées si je suis contrariée, inquiète ou que des éléments extérieurs interviennent (orages, pluie, ronflements de monsieur…)
Depuis plusieurs semaines j’ai pris l’habitude de poser une intention sur ma nuit.
Après avoir refermé mon livre et éteint ma lampe de chevet je visualise que je « range » toutes mes préoccupations dans une boite et que je pose ces boîtes sur une étagère que je ferme à double tour. Cela permet de mettre de côté toutes les pensées qui voudraient se réveiller quand j’ai décidé de dormir. Cela marche super bien !
Je me répète ensuite mentalement une intention bienveillante et relaxante pour me permettre de m’endormir rapidement et paisiblement. Là encore j’ai de très bons résultats.

Cette routine idéale ne pourra malheureusement pas perdurer puis dès la semaine prochaine je retrouve un rythme de travail soutenu, des horaires, des contraintes, des heures supplémentaires et que je n’aurais plus le loisir de laisser libre court à mes envies comme ce fût le cas ces derniers mois. Je compte malgré tout piocher dans tout cela pour continuer à prendre soin de moi autant de possible.

***

Et vous, avez-vous pris de nouvelles habitudes durant ce confinement ? Le télétravail, l’école à la maison vous ont-ils permis ou obligés à revoir vos routines ? Comment avez-vous organisé votre temps ? Qu’avez-vous le temps de faire rien que pour vous chaque jour ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.