{Sicile} La vallée des temples

{Sicile} La vallée des temples

L’une des attractions historiques les plus célèbres de la Sicile est sans conteste la Vallée des Temples d’Agrigento.
Ce magnifique parc archéologique est composé de huit temples construits environ entre 510 et 430 avant J.C. : le Temple d’Héra, le Temple de la Concorde, le Temple d’Héraclès, le Temple de Zeus olympien, le Temple de Castor et Pollux, le Temple d’Héphaïstos, le Temple de Déméter et le temple d’Asclépios (Dieu de la médecine).
Inscrit au patrimoine de l’UNESCO c’est un lieu absolument incroyable !

Un site incroyable

Exceptionnel  témoignage historique de la Grande Grèce ainsi que de l’époque successive, l’aire archéologique d’Agrigento est lieu immanquable !
Malgré son nom, les temples sont bâtis sur une crête et non dans une vallée.
Une fois sur place les temples offrent une vue imprenable sur la mer et les jours de beau temps, lorsque le ciel est dégagé, cela offre un spectacle magique.

Depuis l’entrée principale, on accède à deux secteurs : l’ouest avec les ruines de l’immense temple de Zeus et les restes d’autres temples.
L’est est bien plus intéressant avec ses trois temples : le temple d’Hercule, le temple de la Concorde (probablement le plus impressionnant temple dorique grec existant de nos jours après le Parthénon d’Athènes) et le temple d’Héra.
Des séismes, le fanatisme iconoclaste des chrétiens et le besoin de récupérer des pierres pour d’autres constructions ont provoqué leur destruction, et seul le temple de la Concorde est en bon état, sûrement grâce à sa transformation en église au 6e s.

Je n’ai malheureusement pas pu passer énormément de temps sur place, la visite s’est faite au pas de charge (j’encadrais un groupe d’enfants je vous le rappelle) mais le peu que j’ai vu, déjà m’a vraiment impressionnée.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

Une plongée dans le temps

Les imposants temples doriques, les agoras, les nécropoles païennes et chrétiennes vous catapultent des milliers d’années en arrière.
Tous représentent la richesse d’un site qui s’étend sur environ 1300 hectares et qui raconte une histoire millénaire, dont l’origine remonte au VIe siècle av. J.-C., avec la fondation de l’ancienne colonie grecque d’Akragas.
La ville, qui aurait été fondée en 582 avant J.C., est vite devenue prospère et était, à son heure de gloire, l’une des villes grecques les plus importantes et les plus avancées au niveau culturel de toute la Méditerranée.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

La légende d’Icare

Le plus impressionnant est probablement, outre les temples, l’immense statue d’Icare. Ce magnifique bronze situé devant le Temple de la Concorde a été réalisé par l’artiste Igor Mitoraj qui l’a offerte au site en 2011. Imposante, impressionnante, superbe… cette statue offre un moment de contemplation inégalable.
Ce n’est pas un hasard si Icare se trouve ici échoué à Agrigente. L’histoire raconte, en effet, que Dédale et Icare ont fuit Minos en bateaux. Tandis que celui de Dédale parvenait de Crète à Agrigento, celui d’Icare fut intercepté par les marins de Minos. Les ailes de la légende correspondraient ainsi aux voiles des bateaux.

Comme partout en Sicile la lumière offre à cette visite un petit supplément d’âme à travers ces teintes dorées qui tranchent avec le vert des oliviers et des figuiers qui se trouvent un peu partout.

Mélanie © Alittlepieceof
Mélanie © Alittlepieceof

La prochaine fois je vous emmène à Taormina où se trouve un ancien théâtre gréco-romain sublime.

Rendez-vous sur Hellocoton !


1 thought on “{Sicile} La vallée des temples”

  • Super, grâce à toi je revis mon voyage d’il y a 15 ans … j’ai perdu la plupart de mes photos (faites en plus avec un appareil jetable donc je te laisse devenir la qualité) !
    J’avais adoré cet endroit ! Extraordinaire !

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *