Simple green smoothies

Si vous parcourrez un peu les réseaux sociaux, vous n’avez sans doute pas pu passer à côté du phénomène Simple Green Smoothies ! Tous les jours les photos de liquide vert affluent de toute part. Et comme je suis un bon petit mouton, j’ai décidé d’y participer !
Aujourd’hui, je vous explique tout ! 🙂

Le green smoothie c’est quoi ?

Un mélange de fruits et de feuilles vertes (type épinards, feuilles de blettes…) passés au blender, hautement plébiscitée par les naturopathes et adeptes de la raw food (alimentation crue).
L’idée étant de manger cru et vert le plus facilement et agréablement possible.

Ça sert à quoi ?

Ce mélange équilibré de 60 % de fruits au maximum et de 40 % de légumes verts à feuilles au minimum, mixés au blender avec un peu d’eau, remporte la palme de la boisson santé. Les légumes crus renferment énormément de micronutriments (non dénaturés par la cuisson) qui entretiennent la vitalité et renforcent l’immunité : minéraux, vitamines, fibres, antioxydants, mais aussi, et c’est l’intérêt du vert, une grande quantité de chlorophylle, star de l’oxygénation et de la détox. Mixer des légumes avec des fruits permet d’adoucir leur amertume et de les consommer en plus grande quantité.
Autre avantage : ce smoothie est ultra-alcalin (alors qu’un pur fruits peut être acide). Il permet de remettre l’organisme dans un équilibre acido-basique qui compense l’effet acidifiant de l’alimentation industrielle, source de fatigue, de problème de peau, de prise de poids.
Mais attention ! L’idée n’est pas de consommer que cela !
Certains préconisent d’en boire un verre avant chaque repas. Moi j’ai décidé de remplacer mon petit déjeuner par un Green Smoothie (assurez-vous d’inclure les graisses et les protéines saines pour en faire un repas complet si vous choisissez cette option).
A chacun de trouver sa fréquence, selon ses envies, ses possibilités.
C’est également un bon moyen de faire manger des légumes verts aux enfants en leur préparant un petit verre de green smoothie façon petite entrée lors d’un repas.

Pourquoi me suis-je lancée ?

Mouton, certes mais l’idée ne m’est pas venue comme ça du jour au lendemain. Je crois que vous avez du le comprendre, pour celles et ceux qui me suivent depuis un moment, l’alimentation et le bien-être sont des sujets qui me tiennent énormément à coeur. J’aime manger végétarien (mais ne le suis pas même si ma consommation de viande est réduite), j’aime manger des aliments de saison et me préoccupe de l’équilibre alimentaire depuis toujours tout en restant une indécrottable gourmande. Bref, je ne suis pas passée de la Junk Food au Green Smoothie comme on change de chemise.
C’est à force de voir les recettes passées sur les réseaux sociaux que j’ai eu envie de participer. Et cela non pas en faisant le challenge de 30 jours mais simplement 5 jours de Green Smoothies.
Je suis déjà une adepte des smoothies de fruits alors l’idée d’y ajouter des feuilles vertes ne m’a pas parue tellement saugrenue.
Mon idée n’était pas tant de faire une detox, pour être honnête je n’ai vraiment pas abusé pendant les fêtes, je mange déjà largement les 5 fruits et légumes frais quotidiennement recommandés, mon poids se maintient à celui que je souhaite par contre j’ai une carence en fer et en vitamines et là le green smoothie a pu m’aider un peu.
Et puis, je suis surtout une grande curieuse et l’idée de manger plein plein plein de fruits et légumes de cette manière me plaisait beaucoup.

Quels ingrédients choisir ?

La formule est simple : 60 % de fruits, 40% de feuilles vertes.

La recette de base est la suivante :

2 portion de feuilles vertes crues (épinards, feuilles de celeri branche, kale, choux vert, pissenlit, roquette, persil, coriandre, romaine, cresson, choux chinois, fanes de carottes, fanes de betteraves…)
+
2 portions de liquide (eau, lait de coco, lait d’amandes, lait de soja…)
+
3 portions de fruits crus (mangue, ananas, banane, fruits rouges, poires, pommes, oranges, raisin, kiwi…)

Il est également possible d’ajouter des super aliments : purée d’oléagineux, graines, baies de goji, aloe véra, pollen….
Mais aussi des épices (vanille, cannelle…)

L’Avantage c’est que ce n’est vraiment pas contraignant !
Selon ce que l’on a dans son frigo, on peut varier les proportions sans se prendre la tête. Un petit tour au marché et à vos blenders !

De préférence, on choisit des légumes bio et on les lave bien pour éviter que pesticides et impuretés ne s’invitent dans la recette.
Et surtout s’il vous plait essayez de choisir des fruits de saison ! Cela me rend complètement dingue de voir certains green smoothie à base de fraises fraiches ces dernières semaines. Elles viennent d’où ces fraises ? Parce qu’excusez-moi mais les fraises ça ne pousse qu’entre avril et juin, pas en décembre ! Elles doivent être bourrées de cochonneries ces fraises et la démarche bien-être n’est alors plus du tout d’actualité ! Manger des fruits oui, mais pas n’importe lesquels ! Idem pour les tomates ! Quel est l’intérêt de manger des tomates sans goût qui ont poussés sous serre ? Ne peut-on pas s’en passer le temps de quelques mois afin de privilégier ou redécouvrir les légumes d’hiver, les légumes oubliés ?
Je ne dis pas que je suis irréprochable. Vous le voyez, j’ai acheté pas mal de fruits exotiques dont le bilan carbone ne doit pas être joli joli mais le coup des fraises et des tomates en hiver, vraiment je n’y arrive pas.
La solution étant pour moi de choisir des fruits rouges surgelés si vraiment on ne peut pas s’en passer.

Mes recettes :

Day 1 : 2 portions d’épinards, 1 poire, 1 banane, 1 cuillère à soupe de purée d’amandes complètes, 2 verre d’eau.
Un peu trop sucré pour moi mais très bon tout de même.

Day 2 : 2 portions d’épinards, 1 portion de persil, 2 oranges, 1/2 citron, 1/4 ananas, 1 banane, 2 verres d’eau
Mon préféré ! Il est assez acide, il faut aimer. Moi j’adore !

Day 3 : 2 portions d’épinards, 1 banane, 1 citron vert, 1/2 pomme, 1/2 portion de coriandre, 1 petit morceau de gingembre.
Délicieux mais le goût de la coriandre est assez prononcé, je l’ai dégusté un midi et heureusement car je ne suis pas sûre que ce serait passé le matin.

Day 4 : 2 portions d’épinards, 1 avocat, 1 banane, 1/2 mangue, 1 orange pressée
L’avocat dans les smoothies, très peu pour moi. Je n’ai pas aimé la texture, trop onctueuse, j’ai eu l’impression de boire du guacamole… A refaire mais sans avocat !

Day 5 : 2 portions de feuilles de blette, 2 verre de lait d’amandes, 1 banane, 1 cuillère à café de cannelle, 1 cuillère à café de purée d’amandes complètes

5 bonnes raisons de se lancer

1. Booster l’énergie.

2. Stimuler le système immunitaire.

3. Manger plus de fruits et plus de légumes

4. C’est rapide ! Il faut moins de 5 minutes pour préparer un smoothie. Il est également possible d’en préparer un peu à l’avance et de conserver au frais mais il est toujours préférable de manger des fruits et légumes frais, les vitamines étant perdues en partie dès qu’ils sont découpés ou épluchés.

5. C’est bon ! J’avais un peu peur au départ je vous l’avoue mais sincèrement c’est délicieux. Les recettes sont simples et chacun peut y inclure de qu’il aime.

A noter :

Pour ces 5 jours de green smoothies j’ai dépensé 32 euros de fruits et légumes. Mais en réalité j’ai acheté bien trop de choses ! La moitié aurait suffit !
Je n’ai pas trouvé tous les ingrédients que je voulais, notamment le Kale, que je ne trouve nul part !
Il y a un matin où j’ai fais un petit déjeuner plus « classique » et où j’ai bu mon green smoothie plus tard dans la journée. Et bien étrangement, les jours de petits déjeuners green smoothie, aucune fringale à 10h, le jour du petit déjeuner classique (1 café au lait sucré, 4 tartines beurrées avec de la confiture, 1 kiwi et un jus de pamplemousse), à 10h mon ventre se tordait dans tous les sens !
D’ailleurs, certaines recettes ne sont à mon avis pas du tout adapté au petit déjeuner. Mieux vaut boire votre green smoothie dans la journée selon la recette choisie.
Je crois que l’on devient accro très vite, je me surprend à avoir envie d’un green smoothie plusieurs fois dans la journée.

Je pense continuer à faire des green smoothie de temps en temps, juste pour le plaisir 🙂

Bonnes Adresses

A Paris, on peut aussi découvrir les green smoothies du Bob’s Juice Bar, rue Lucien-Sampaix (Paris-10e), et du resto Kitchen, rue des Gravilliers (Paris-3e)

Mes autres articles sur ce thème :

Et bientôt un article sur mes veggie lunch !



3 thoughts on “Simple green smoothies”

  • Je t’avoue que si tu n’en avais pas parlé, je n’aurais pas su 😉 Les smoothies ont l’air bien bons! En revanche, j’ai lu sur la toile que certaines faisaient ça pour maigrir en remplaçant tous leurs repas par des smoothies, c’est étrange comme idée je trouve! Moi avec juste un smoothie, je meurs de faim!!! Et puis cool, tu m’as fait penser que je dois racheter de la purée d’amandes 😉 Bisous

    View Comment
    • Ne manger que ça c’est hallucinant. Je ne comprends pas !
      Certes ça « cale » bien mais de là à remplacer un repas, euh…
      A l’inverse je crois que je n’arriverais pas à boire une grande jarre avant ou après un repas comme je le vois sur certaines photos, j’exploserais !

      View Comment
  • Je me permets de donner mon avis concernant le bilan carbonne…
    N’oublions pas que beaucoup de fruits de contre saison sont produits dans des pays qui ont des conditions pour cultiver des fruits que l’on ne trouve qu’en été en France.
    Je prends un cas que je connais: la République Dominicaine, ou casiment tous les fruits des beaux jours européens peuvent être cultivés (dont les fraises, melons).
    Ces fruits, lorsqu’ils sont exportés en France voyagent sur des lignes de passagers, pas en avion cargo affrétés juste pour les marchandises.

    View Comment
    • Je ne savais pas… toutefois les fraises que l’on trouve dans les magasins près de chez moi viennent d’Espagne et je les boycottent systématiquement.
      Je suis beaucoup moin regardante sur les fruits exotiques (bananes, ananas…) sinon je n’en mangerais jamais mais j’avais vu un reportage qui disait que le fruit le moins pollué était étrangement la banane.

      View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.