Adopter la slow-fashion pour une mode responsable

Adopter la slow-fashion pour une mode responsable

Peu importe si vous venez de découvrir le blog ou si vous me suivez depuis longtemps, je pense que vous vous serez vite rendu compte que j’accorde une place importante aux produits locaux et
écologiques. Même si je n’ai pas vocation à être une écolo pure et dure, j’ai mis en place quelques actions qui au quotidien participent à une diminution des déchets, des produits nocifs. Je pense par exemple au compostage ou à mes rituels de soins Je pense sincèrement que la sauvegarde de notre planète passera par une certaine décroissance qui commence par consommer moins, mais mieux. Y compris en ce qui concerne les vêtements.
La grande majorité des Français, moi y comprise, se tourne vers les chaines mondialisées comme Zara, H&M ou Mango par facilité et pour des questions de budget. Des collections régulièrement renouvelées, des prix défiants toute concurrence et des magasins à foison font qu’il est plus facile de s’y habiller que de partir à la recherche de marques éco-responsables. Pourtant, l’industrie du textile est la deuxième industrie la plus polluante au monde, après la pétrolière !

Qu’est-ce que la slow fashion ?

La «slow fashion» s’oppose à la «fast fashion» représentée par les grandes chaines mondiales. Face aux différents scandales qui entourent l’industrie du textile (pollution, conditions de travail déplorables, qualité médiocre), des petites et moyennes entreprises ont décidé de réagir en optant pour une mode éco-responsable. Éthique, écologique et durable, voici le slogan de la slow fashion ! Une attention particulière est ainsi portée à la qualité, à la provenance des matières, au respect de la main d’œuvre ainsi qu’à la quantité produite. Des vêtements produits de manière écologique ont une espérance de vie accrue, ce qui nous permet de limiter nos achats. Il y a ainsi la volonté de limiter le gaspillage et l’incinération des invendus, contrecoups inévitables de la fast fashion.

Une nouvelle façon de vivre la mode

Au cours des dernières décennies, les grandes entreprises n’ont fait que combler le désir des consommateurs de posséder plus. La courbe de production a tout simplement suivi la courbe de
consommation. Aujourd’hui, c’est à nous de porter un regard nouveau sur nos vêtements et d’apprendre à acheter de manière responsable. La transparence est de mise : faites ainsi attention aux labels et certifications garantissant l’engagement éthique des produits proposés sur les sites de vente en ligne, à l’instar de l’e-shop de Peter Hahn.
Vous pouvez également vous rendre sur des sites spécialisés recensant les boutiques physiques présentant des marques éco-responsables ou encore vous tourner vers le «Made in France».
Les prix sont certes légèrement plus élevés que dans une grande chaine, mais vous aurez l’assurance d’une qualité et d’un savoir-faire inégalé.

Comment adopter la slow fashion

Cela ne passe pas que par des achats éthiques, mais également par des petites actions afin de réduire le gaspillage. Je dois vous avouer que mon budget ne me permet pas d’acheter des marques éco-responsables ou du Made in France mais j’essaie malgré tout de faire attention et j’ai pour cela mis en place 2/3 petites astuces toutes simples :
Faire peu de shopping. Je déteste faire les boutiques (y compris en ligne) ! J’y vais très rarement et quand l’envie m’en prends c’est que généralement je cherche quelque chose de précis. Avant d’acheter quoique ce soit j’essaie de réfléchir à son utilité, en ai-je vraiment besoin ? Vais-je pouvoir le marier avec plusieurs pièces de mon dressing ? Vais-je pouvoir le garder longtemps ?
Laver moins souvent vos pièces préférées, celles-ci dureront plus longtemps (et vous fera faire des économies en eau et en électricité en baissant votre empreinte environnementale)
Acheter d’occasion. J’achète la majeur partie de mes vêtements sur les vide grenier ou sur Vinted. La Fast Fashion fait que de nombreuses pièces se retrouvent en vente, totalement neuve car jamais portées par leur acheteuse qui, sous l’effet d’une mode ou d’un coup de tête s’est jeté sur la dernière collection tendance sans penser si elle porterait le vêtement ou non. Faites également le tour des sites de troque et des magasins vintage afin de donner une seconde vie à des pièces originales et uniques. Cela est l’occasion de développer son style et ses goûts en matière de mode.
Réparez. Si une de vos pièces favorites a été abîmée, amenez-la chez un couturier ou plongez-vous dans la tendance du DIY et customisez-la afin de cacher les dégâts.
Recycler. Si un de vos vêtements ne vous plaît plus, ne le jetez pas à la poubelle ! Il pourra toujours faire le bonheur d’une personne grâce à un service de collecte comme le Relais, chez Emmaüs, Vinted ou sur Le Bon Coin.
Les grandes marques semblent également prête à s’engager pour un monde plus écologique, à l’image de H&M qui reprend vos vêtements usagés contre des bons d’achat, à investir dans la collection H&M Conscious, bien entendu.

C’est par de petites actions comme celles-ci que nous pouvons tous et toutes agir pour la planète ! Ça vaut le coup de se remettre un peu en question, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !


3 thoughts on “Adopter la slow-fashion pour une mode responsable”

  • Il y a aussi un autre site sympa pour acheter d’occasion (vêtement , chaussure & sac) ou revendre les siens, c’est https://www.onceagain.fr

    Pour les vêtements bébé ainsi qu’une partie des jouets sont achetés d’occasion. Je commence à y regarder pour moi aussi, j’ai aussi passer qq commandes sur le site nommé ci dessus.

    Je ne sais pas si je suis slow fashion (voire fashion tout court) mais ça permet d’avoir un peu plus sans dépenser plus. ou une meilleur qualité pour le même budget. Avoir la dernière pièce mode n’est pas qqc qui me botte le plus, je ne suis pas sure que ce mode d’achat convienne aux fashionistas.

    View Comment
  • Je te rejoins à 100%! Côté vêtement, je n’aime pas trop faire du shopping…rien que de me retrouver dans une galerie marchande et voir tout ces gens (ces moutons devrais-je dire!) les mains chargées de sacs estampillés de leurs marques préférées (enfin …en sont-ils persuadés) me donne la nausée! J’achète donc peu et je répare. Récemment, c’est ma paire de gant en cuir que j’ai ‘rafistolé’…il y a avait qques trous. Du fil et une aiguille et hop, je venais d’économiser une bonne dizaine d’euros!! Mes choix sont comme tu le vois aussi motivé par le fait que je n’ai pas un gros budget pour tout ça et finalement, je me dis : « Heureusement »! Merci pour ton article.

    View Comment
  • Coucou !
    Alors moi je vends, je donne, je recycle mais je n’achète pas toujours de manière raisonnée (en témoigne mes chaussures par exemple).
    Pour 2018 , avec lemarienor, nous avons décidé d’acheter plus juste, mieux, plus efficace, plus raisonné, plus utile, moins compulsif (surtout moi en fait).

    Bisous

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *