Ce que je sais de la Thaïlande

Ce que je sais de la Thaïlande

Comme il faut bien commencer quelque part, je débute ce carnet de voyage par quelques généralités que je n’aurais pas pu glisser dans les prochains articles qui eux détailleront la région et surtout les lieux que nous avons visités.
Voici donc en quelques lignes, ce que désormais je sais de la Thaïlande…

Le pays du sourire
SNB11100

Ce n’est pas pour rien que la Thaïlande est surnommé le pays du sourire. En effet les Thaï sont tous absolument charmants, serviables, aimables et toujours toujours très souriants.
Mais attention, car le sourire au royaume du Siam est comme un deuxième langage et il n’exprime pas toujours la joie.
Le dictionnaire de l’Institut Royal Thailandais, document de référence de la langue thaïe définit 18 sourires différents selon les expressions de la bouche, des yeux, des sourcils et du nez.
En tout cas, nous n’avons croisé que des gens charmants, vraiment adorables, toujours prêts à rendre service sans attendre quelconque contrepartie, des gens tolérants et généreux.
CIMG1466

La langue Thaï

Avant de partir j’avais noté quelques unes des expressions principales de la langue Thaïe. Comment dire bonjour, merci, eau, c’est délicieux…
La langue Thaïe est très belle, très chantante. Sur place, j’ai eu l’occasion de prendre un petit cours. J’ai appris quelques autres expressions et les chiffres jusqu’à dix.
Parler Thaïe n’est pas facile
, certain mot veulent dire plusieurs choses selon l’intonation que l’on utilise. Par exemple le mot Khao veut dire à la fois montagne, riz, entrer, 9 …
Écrire le Thaïe relève du défi mais j’ai eu un petit aperçu des lettres et des chiffres.
CIMG1561

Sur place nous parlions anglais, principalement avec les jeunes, pour les autres, nous arrivions toujours à nous faire comprendre avec quelques gestes et de la bonne humeur 😉

Le climat

Le climat de la Thaïlande est de type tropical humide. On compte 3 saisons : une période chaude (mars-mai), une période pluvieuse (juin-octobre) et une période tempérée (novembre-février).

Le mois d’Avril est le plus chaud de l’année, principalement au Sud Ouest, là où nous nous trouvions. Les T° varient entre 35 et 40°c du matin au soir. C’est à dire que lorsque nous nous levions il faisait 35°c et que lorsque nous nous couchions il faisait….toujours 35°c !!! La journée la plus chaude que nous ayons connue a culminé à 42°c.
Vous craignez la chaleur, fuyez !!! (ou préférez le début d’année pour vous y rendre, vous aurez au moins un peu de fraîcheur le matin et le soir)
Nous n’avons pas mangé une seul fois frais, même les salades étaient tièdes tellement il faisait chaud. A l’hôtel, pour éviter que le beurre ne se transforme en huile il était conservé dans un saladier de glaçons ! Et même ainsi il était mou !
Idem pour l’eau froide….vous avez beau tourner le robinet d’eau froide…c’est de l’eau tiède qui sort ! Quand à la Mer…autant vous plonger dans un bain à 37°c…c’est pareil ! C’est même triste à dire mais la Mer était trop chaude pour s’y baigner !
Sans oublier l’humidité qui culmine à peu près tout le temps à 70 %. Un véritable hammam à ciel ouvert ! Et pendant que vous vous liquéfiez sur place, les Thaïe eux restent sec et net !
Le ciel semble semble toujours plus ou moins voilé d’une sorte de brume d’humidité alors qu’en fait le soleil cogne sévère. Indice 50 obligatoire sous peine de brûlures sévères !

Nous avons eu un temps magnifique, comme je vous le disait, c’est au moment du départ que l’orage c’est abattu sur la région. Autant vous dire que lorsqu’il pleut là bas, ce n’est pas qu’un peu !

La route

Les Thaïe roulent à gauche et surtout…il roulent vite, trèèès vite !
Les cars n’hésites pas à doubler les camions, qui n’hésites pas à doubler voitures et scooter, tout ça en pleine descente ou sous une pluie diluvienne !CIMG1761Nous n’avons vu aucune vieille guimbarde. Ceux qui peuvent se le permettre ont de belles voitures, des japonaises pour la plupart, ceux qui ont moins de moyen ont des scooters (sur lesquels ils montent à 1, 2, 3,4 ou 10…) ou prennent le taxi.

Niveau de vie

Pour nous occidentaux, tout est bon marché en Thaïlande. On trouve tout à des prix minis mais il faut savoir que le salaire moyen est d’environ 200€/mois. Seuls les fonctionnaires ont droit à la retraite et la plupart des gens estime que la vie est plus difficile aujourd’hui qu’il y a 30 ou 40
ans.
La monnaie locale est le bath, 1 euros vaut en ce moment 40 baths.

Lady Boy

La Thaïlande est certainement l’un des pays les plus tolérants envers l’homosexualité et la transexualité. Il est courant de croiser des LadyBoy (même dans de toutes petites villes) et il est même assez difficile de savoir si l’on a affaire à un homme ou à une femme.
A Phuket la réalité est semble t-il beaucoup plus glauque mais nous n’y sommes pas allés (pour cette raison entre autre).

Faune et Flore

De nombreuses espèces ont été recensées en Thaïlande : plus de 295 types de mammifères et 900 sortes d’oiseaux, sans compter les insectes et les poissons. Ce que j’ai préféré ce sont tous les oiseaux que nous entendions chanter du matin au soir. Idem pour les Cigales dont le concert suivait nos déplacements.
Nous avons eu la chance de croiser entre autre : de très nombreux gekos (petit lézard), d’énormes papillons aussi gros qu’une moineau (mais très difficile à prendre en photo), des singes, des poissons et autres créatures marines dont je vous reparlerais en temps voulu, de gros insectes et de sublimes libellules fushias (je n’en croyait pas mes yeux) mais tellement rapides qu’elles sont impossible à photographier.
CIMG1439 L’éléphant est l’animal sacré du pays. C’est un animal
vénéré par la population bouddhiste car il aurait fécondé la mère de Bouddha. Il est représenté partout, dans les hôtel, des boutiques, les restaurants.
Nous en avons croisés 2 dont un sur une camionnette lancée à vive allure 🙁
Nous n’avons pas fait de promenade à dos d’éléphants. Cela fait partie du folklore local mais cela me met vraiment mal à l’aise de payer pour l’exploitation d’un animal « sauvage » à des fins touristiques. Je préfère savoir les animaux dans leur habitat naturel.

L’orchidée est la fleur nationale, il y en a partout également, autant vous dire que je me suis régalée de ce constant spectacle.

Je ne vous parle pas encore de la religion, des massages Thaï ni de la cuisine car ils feront l’objet d’articles à part.

En attendant, je vous laisse avec quelques photos de notre sublime hôtel-spa et vous dis à très vite pour une petite escapade à Khao Lak, la ville la plus proche de notre lieu de résidence.

SNB11067

CIMG1469SNB11206CIMG1474

Rendez-vous sur Hellocoton !