Vers mon dressing idéal

Vers mon dressing idéal

Je n’ai jamais été très “shopping” (bon, ok, à part quand j’avais quinze ans que je passais mes mercredis après-midi à faire les magasins avec mes copines !) mais depuis l’été dernier mon rapport à la mode et aux achats qui s’y rapportent a énormément changé.
J’ai déjà parlé de la slow fashion mais également de mon rapport à l’habillement sur mon blog et il est vrai que c’est un sujet déjà abordé par de nombreuses blogueuses/instagrameuses. Seulement ma démarche vise avant tout à me satisfaire et non à suivre une quelconque tendance et encore moins à juger qui que ce soit.
J’avais simplement envie de vous présenter mes réflexions sur le sujet surtout mes outils.

Du tri !

L’été dernier, j’ai entrepris un énorme tri dans mon dressing. J’ai viré un bon tiers de mes vêtements qui étaient soit trop petits, soit trop grands, que je n’avais mis qu’une seule fois, voire jamais, que je ne gardais que parce que je les trouvais beaux sans jamais avoir la moindre occasion de les porter.
J’ai ainsi pu faire un bon vide mais surtout dresser la liste de ce dont j’avais vraiment envie et surtout besoin.

Mélanie © Alittlepieceof

Mon dressing parfait

Aujourd’hui, je suis encore loin de mon dressing parfait, très loin même car cela ne se fait pas du jour au lendemain. Cela demande du temps, beaucoup de réflexion et malgré tout, un petit budget.
J’aimerais encore me délester de la moitié de ce que je possède et j’ai beaucoup aimé cet article qui va dans ce sens. Pourquoi avoir trois jeans noirs alors qu’un seul suffit ?
Voilà à peu près où j’en suis. Seulement, entre la théorie (à laquelle j’adhère complètement) et la pratique, il y a un fossé qui met du temps à être dépassé.

Aujourd’hui, lorsque je regarde mon dressing j’étouffe ! J’aimerais réussir à avoir, à terme, une penderie qui me corresponde (et non pas qui corresponde à la mode du moment, car je ne m’y reconnais pas du tout) mais je sais que cela prend du temps.
J’ai une fabuleuse alliée pour cela : le blog de Anne. Dans ses articles, Anne met en avant un dressing simple, intemporel, fait de basiques et de quelques pièces chics ou un peu plus originales. J’aime énormément son style et surtout la manière dont elle traite le sujet, sans se montrer condescendante, guindée ou moralisatrice.

Je n’ai certes pas le même budget qu’elle (et peu importe) mais j’essaie de suivre ses conseils pour trouver mon style, les pièces qui me vont et qui dureront dans le temps.
J’ai aussi suivi le conseil très avisé de Julie, qui, dans l’une de ses vidéos expliquait que pour éviter la surconsommation vestimentaire, il suffisait de suivre la règle très simple qui dit que lorsqu’une pièce entre dans mon dressing une autre en sort obligatoirement.

Mon but est, à terme, de remplacer les achats coups de coeur/pas chers mais de mauvaise qualité par des pièces qui durent, sans pour autant y mettre l’équivalent de l’un de mes reins ! Choisir des coupes qui vont à ma morphologie (si tant est que cela existe mouahahaha) et des matières les plus naturelles et agréables possibles.

Mélanie © Alittlepieceof

Le seconde main

Aujourd’hui cela fait plus de 6 mois que je n’ai rien acheté de neuf. Rien.
Pourtant plusieurs nouvelles pièces sont entrées dans ma penderie :

  • 2 manteaux en laine
  • 2 jeans bien coupés et à ma taille
  • 1 pull en laine
  • 1 chemisier en coton
  • 1 pantalon en laine
  • 1 paire de bottines et 1 sac en cuir.

Le tout encore étiqueté pour la plupart ou à peine portés et donc en parfait état. Et vous seriez probablement très étonné du peu que j’ai dépensé pour tout ça.
Désormais, les sommes que je mettais avant chez Kiabi ou H&M je le met dans le seconde main pour acheter de la qualité, je ne dépense donc pas plus mais beaucoup mieux.

J’achète principalement sur Vinted.fr ( en choisissant comme critère “Neuf, sans étiquette” ou “Neuf”), en prenant mon temps, en cherchant quelque chose de précis plutôt que de fonctionner au coup de coeur. Le fait de devoir attendre que la vendeuse accepte la vente empêche toute précipitation, tout achat compulsif. J’ai aussi fait de très belles trouvailles sur Videdressing.com (notamment mes manteaux) mais j’aime moins.

Alors c’est vrai, acheter en seconde main peut rebuter, on ne peut pas essayer les vêtements mais le retour du produit est possible et après des dizaines d’achats de cette manière je n’ai eu qu’une seule mauvaise surprise (une chemise trouée qui m’a été remboursée).

Mélanie © Alittlepieceof

Je n’ai pas craqué !

Le week-end dernier, j’ai été très très très tentée par deux robes, vues sur des publicités en ligne. Des robes neuves, vraiment belles, super soldées issues de la fast fashion mais que j’aurais portées quoi… 1 ou 2 fois, et encore, si l’occasion se présentait !
J’ai été à deux doigts de craquer (d’autant qu’en cette période mes collègues n’ont que le mot “solde” à la bouche -_-)  et puis… avant d’appuyer sur “valider” quelque chose m’a retenue. Je sais que c’est le fruit de ces mois de réflexions.
Résultat, je n’ai pas craqué et j’en suis très fière !
Durant les mois à venir je sais que le tri de mon dressing va continuer, petit à petit vers moins, mais mieux et surtout vers plus “moi”.

***

Et vous ? quel est votre rapport au shopping ? à la mode ? à votre dressing ? Dites-moi tout, vous le savez, comme toujours, il n’y a aucun jugement mais juste l’envie de partager avec vous mes réflexions sur tout ( et surtout sur rien !)

***

Rendez-vous sur Hellocoton !


6 thoughts on “Vers mon dressing idéal”

  • Je me sens proche de ta vision du dressing idéal.
    Pour ma part, la mode ne m’attire pas des masses, je mets des vêtements parce qu’il faut en porter et que je ne me vois pas me promener nue dans la rue 😀 Bien sûr, j’aime être jolie dedans mais surtout à l’aise.
    Je suis du genre à trier souvent et beaucoup …Et à ne pas garder des choses inutilement dans mon dressing, ainsi cela me permet de voir que je dois me racheter un ou deux t-shirt par exemple ou un jeans …
    Détestant faire du shopping, j’opte pour le moment pour la vente par correspondance, n’ayant pas encore tenté l’occasion notamment avec Vinted. Mais je me dis qu’une fois mon poids revenu à la normale après mon accouchement, je vais peut être tester ce fameux Vinted ! Porter de l’occasion ne me fait pas peur … d’ailleurs, la garde robe de bébé est composée à 95% de vêtements d’occasion !

    View Comment
  • Coucou,
    ça fait longtemps que je ne t’ai pas laissé de mots ici ou par courriel…. pourtant je viens ici dès que tu publies de nouvelles choses !
    Je m’étais aussi fixée comme objectif de créer un dressing minimaliste…. Alors autant le shoesing (beurk quel vilain mot) j’ai réussi (j’ai vendu 6 paires de chaussures sur Vinted, je suis fière de moi), autant les vêtements j’ai du mal… alors j’accumule !
    Mon soucis majeur c’est que je me lasse ou que je n’aime plus certains vêtements d’un hiver à l’autre !
    En revanche, j’ai quelques basiques qui subsistent : t-shirts techniques de Uniqlo (comme Anne) sous une blouse (je ne mets jamais de pull ni gilet, je déteste), jeans classiques : brutes / “normal” / noir, droits, le slim ne me va pas. + chelsea boots (j’en ai des bordeaux Kickers et des noirs en cuir) + une paire de boots vernies compensées et une paire de boots dorées : je les garde 3 ou 4 ans.
    J’ai aussi identifié les sous-vêtements qui me correspondent.
    Donc mon gros point faible ou plutôt mon axe de progression : les blouses 🙂

    J’en profite pour te souhaiter une très belle année 2019 !

    A très vite ici ou par courrier,

    Je t’embrasse

    View Comment
  • Pour ma part, je mets des vêtements pour cacher ce corps lol
    Il est vrai que j’aime les fringues et j’essaie par mon job d’etre à l’aise et un peu jolie
    J’ai toujours du mal à faire du tri, toujours ce “au cas où” lol , mais j’arrive à faire du tri beaucoup plus qu’avant peut etre par manque de place aussi
    Par contre je suis devenue une adepte de la seconde main j’achète de moins en moins de vêtements neufs et je revends aussi

    View Comment
  • Merci infiniment pour tes mots bienveillants, et bravo à toi pour cette belle prise de conscience ! Je te souhaite de tout coeur d’arriver à créer ton dressing idéal, car tu le sais, je suis convaincue que c’est possible !

    Le budget peut effectivement être un frein mais le seconde-main est une super option pour s’acheter des pièces d’occasion de bonne qualité, et si ça devient un réflexe alors tant mieux car c’est tout bénef, aussi bien pour ton compte en banque que notre chère petite planète. Mais n’oublie pas l’essentiel quand même : ce sont des actions qui doivent avant tout nous faire du bien et plaisir, sinon il vaut mieux reporter le grand chamboulement à plus tard 🙂

    View Comment
  • Je trouve cette démarche très interessante ! J’ai longtemps hésité à acheter d’occasion des vêtements. Depuis que l’on m’a parlé du site onceagain.fr et que je me suis trouvé des pièces de meilleur qualité à des prix dérisoires j’y ai trouvé mon compte. J

    e ne suis pas une grande fana de mode, j’ai un look assez peu travaillé (je met ce que je trouve en premier dans le placard), j’essaie de changer cela. Avoie une meilleure visibilité sur son dressing est aussi une aide pour cela. Mon “dressing” est encore plein de chose que je mets moins, un tri est à faire !

    View Comment
  • Je pensais avoir commenté ton article et je m’aperçois que non?! Je trouve ta démarche hyper motivante et courageuse. Pour ma part, j’ai du commencer cette démarche il y a quelques années et la tenir vraiment depuis deux ans. Avoir un tableau pinterest des bases que je voulais et surtout, le temps (de trouver la pièce idéale, souvent en seconde main, d’économiser…) m’ont permis d’avoir un dressing qui me correspond, ça a pris des années mais maintenant ça me convient. C’est fou ce rapport qu’on a avec les fringues, en même temps c’est comme notre corps, on vit dedans, autant être bien dedans, mais pourquoi on veut toujours changer?

    View Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.