Je pensais avoir commenté ton article et je m’aperçois que …

Comment on Vers mon dressing idéal by Justine.

Je pensais avoir commenté ton article et je m’aperçois que non?! Je trouve ta démarche hyper motivante et courageuse. Pour ma part, j’ai du commencer cette démarche il y a quelques années et la tenir vraiment depuis deux ans. Avoir un tableau pinterest des bases que je voulais et surtout, le temps (de trouver la pièce idéale, souvent en seconde main, d’économiser…) m’ont permis d’avoir un dressing qui me correspond, ça a pris des années mais maintenant ça me convient. C’est fou ce rapport qu’on a avec les fringues, en même temps c’est comme notre corps, on vit dedans, autant être bien dedans, mais pourquoi on veut toujours changer?

Recent Comments by Justine

Plant tour – juin 2020
Oh là là, tes plantes sont magnifiques! A chaque anecdote ou photo je me disais « aaaaaah ». J’adorerais avoir plein de plantes mais j’avoue qu’en général, j’ai tendance à oublier un peu leur arrosage… Quoique ça va peut-être changer avec le fiston qui fait pousser ses propres fleurs et lui, pense à tout arroser!


Je chante des Mantras
Je n’y avais même pas pensé! Merci!!!!


Je chante des Mantras
Impressionnant de lire les effets que les mantras peuvent avoir. De mon côté j’ai toujours du mal à chanter, le meilleur moment pour y arriver… c’est en passant l’aspirateur! Je te le disais l’autre jour, le mantra qui me revient souvent, c’est celui de la méditation qu’elle avait faite pour les bébés à venir. D’ailleurs, il faut que je retrouve son intitulé parce que je crois que je n’ai pas la fin correcte.


Ce que j’ai appris sur moi durant le confinement
Le confinement t’a été bénéfique et j’espère que la suite te permettra de continuer sur cette lignée. Pour ma part, il a encore plus renforcé l’idée que je n’aime pas l’endroit où je vis, qu’il me faut de la nature, la mer, et surtout, que voir des gens ne m’est pas indispensable!


Un mois sans Instagram
Quel article intéressant et hyper complet! Je comprends tellement ce besoin de déconnecter et de vivre sans tout ça. Comme tu le dis, notre utilisation des réseaux en révèle beaucoup sur nous-mêmes et si je suis tout à fait honnête, j’ai eu honte parfois, lors de ma déconnexion, de ressentir l’envie d’y aller, alors que j’avais déjà tout ce qu’il faut à la maison. D’autant, que, comme tu le dis si bien, si on cumule toutes les applis et tous les moyens de communication, il y en a tellement! Et au final, c’est trop, ça explose! Une même personne peut te contacter par sms, téléphone, t’appeler via Whatsapp, t’envoyer une vidéo sur Whatsapp, une photo sur Insta… STOP!